Le gouverneur de Thaîlande déclare que « la crypto est l’avenir », le pays prévoit de devenir une « société crypto-positive. »

La Thaïlande se prépare pour devenir une « société crypto-positive » visant à attirer les détenteurs de crypto-monnaie et à promouvoir le développement de son industrie touristique. Le pays espère compenser une partie des 80 milliards de dollars américains de revenus touristiques perdus en raison de la pandémie de Covid-19 et de la fermeture qui a suivi.

Attirer les détenteurs de crypto-monnaie

L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) travaille avec les régulateurs du pays pour qu’il soit plus facile et plus pratique pour les visiteurs de dépenser des crypto-monnaies dans le pays, a rapporté samedi Bloomberg citant le gouverneur de la TAT Yuthasak Supasorn.

Le gouverneur a détaillé : « Il y a des gens qui sont devenus riches en détenant des monnaies numériques et ils voudront peut-être utiliser la richesse qu’ils ont accumulée », en précisant : « S’ils peuvent utiliser leurs devises ici sans avoir à les échanger, ou être confrontés à des taxes gouvernementales, cela leur sera plus pratique. »

Il a expliqué que l’autorité thaïlandaise du tourisme jette les bases d’une acceptation plus large des crypto-monnaies, qu’elle prévoit de mettre en place d’ici le retour à la normale des voyages dans le monde.

Le plan est déjà en cours de discussion avec la Thai Securities and Exchange Commission (SEC), la Banque de Thaïlande (BOT) et Bitkub Online Co., le plus grand échange crypto du pays, a révélé le gouverneur.

En outre, l’autorité mettra en place une nouvelle unité l’année prochaine pour gérer l’émission de ses propres jetons cryptographiques, produire un portefeuille et créer un nouvel écosystème touristique, a-t-il ajouté. La Thaïlande ne reconnaît actuellement pas les crypto-monnaies, telles que le bitcoin et l’éther, comme monnaie légale.

A lire également : L’Inde envisage d’interdire la plupart des actifs cryptographiques et est favorable à l’introduction de sa propre CBDC contrôlée par l’État.

Pour promouvoir le développement de son industrie touristique

L’autorité thaïlandaise du tourisme vise à récupérer une partie des 80 milliards de dollars de revenus perdus en raison de la pandémie de Covid-19. En 2019, la Thaïlande a attiré près de 40 millions de voyageurs étrangers, générant plus de 60 milliards de dollars de revenus.

Cependant, le pays a fermé ses frontières pendant plus d’un an en raison de la pandémie. Il a récemment ouvert ses frontières aux voyageurs vaccinés.

Yuthasak a suggéré que la Thaïlande pourrait récupérer environ 80% de ses revenus touristiques pré-pandémiques en 2023 avec seulement la moitié du nombre de touristes étrangers en 2019 « en faisant voyager ici quelqu’un comme Russell Crowe ou un détenteur de crypto comme Tim Cook ».

Il s’attend à ce que l’industrie touristique thaïlandaise revienne aux niveaux d’avant Covid d’ici 2024, ajoutant que le pays vise environ 1 million de touristes dépensiers au premier trimestre de l’année prochaine. Pendant ce temps, l’autorité espère que 10% des détenteurs de crypto se rendront éventuellement en Thaïlande.

Le gouverneur du TAT a déclaré :
« La crypto est l’avenir, nous devons donc faire de la Thaïlande une société crypto-positive pour accueillir ce groupe de touristes de qualité. »

Bonus : Après Nigeria, la Banque centrale de Tanzanie se prépare à son tour à lancer sa propre CBDC.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires