Le gouvernement lance de nouvelles subventions et prêts Covid-19 pour les PME


Linked Finance a reçu 5 millions d’euros supplémentaires pour prêter aux PME tandis que le Small Business Assistance Scheme ouvre son deuxième tour.

Les start-ups et les PME ont plus d’options pour le financement de soutien Covid-19 avec des fonds supplémentaires accordés au prêteur Linked Finance et le programme de subventions pour les petites entreprises ouvrant son deuxième tour.

Linked Finance, le prêteur peer-to-peer, a reçu 5 millions d’euros supplémentaires du gouvernement dans le cadre du Covid-19 Credit Guarantee Scheme (CCGS). Cela porte le total de Linked Finance dans le cadre du dispositif à 15 millions d’euros.

La start-up, qui est le premier prêteur non bancaire de CCGS, facilite les prêts aux petites entreprises, avec 10 millions d’euros de prêts émis dans le cadre du dispositif à ce jour. Elle lance un nouveau produit de prêt de 13 mois pour le secteur de l’hôtellerie qui a rouvert ses portes ce mois-ci.

« L’attribution d’une deuxième tranche démontre le succès des prêteurs alternatifs participant au programme et montre l’amélioration de la gamme d’options disponibles pour les entreprises qui cherchent à accéder au financement rapidement et efficacement dans un processus en ligne transparent », a déclaré le directeur général Niall O’Grady.

Son nouveau produit de prêt Recharge PME est ouvert aux bars, restaurants, hôtels et cafés.

« Avec la réouverture du secteur de l’hôtellerie, nous sommes conscients que de nombreuses entreprises du secteur auront besoin d’un fonds de roulement pour rouvrir, réapprovisionner, réembaucher », a déclaré O’Grady. « Notre nouveau prêt Recharge PME permettra aux entreprises d’accéder à jusqu’à 50 000 € pour répondre à leurs besoins immédiats et les aider à reprendre leurs activités dans ce que nous espérons être un été exceptionnel pour l’industrie. »

Soutenir la Silicon Republic

Pendant ce temps, le programme gouvernemental d’aide aux petites entreprises pour Covid pour les PME qui ont été frappées par des blocages a ouvert une deuxième série de candidatures.

Les PME et microentreprises éligibles qui ne relèvent pas du programme de soutien aux restrictions Covid (CRSS) peuvent demander des subventions SBASC par l’intermédiaire de leur autorité locale ou du bureau local des entreprises.

Des subventions de 4 000 € sont disponibles pour les PME et TPE dont le chiffre d’affaires est supérieur à 50 000 € et 1 000 € pour celles dont le chiffre d’affaires est compris entre 20 000 et 50 000 €. Clôture des candidatures le 21 juillet.

Les entreprises qui ont reçu une subvention dans le premier tour de fonds SBASC peuvent être éligibles pour une deuxième subvention. Les critères d’éligibilité ont été étendus aux entreprises opérant à partir de locaux non imposables, tels qu’un bureau à domicile ou un hot-desk. Les entreprises bénéficiant de la subvention salariale pour l’emploi sont toujours éligibles.

Tánaiste et le ministre de l’Entreprise Leo Varadkar TD ont déclaré que les subventions aideront les plus petites entreprises irlandaises lors de la réouverture de l’économie.

« Notre objectif tout au long de la pandémie a été d’inclure autant d’entreprises que possible avec tous les programmes de financement du gouvernement en place », a-t-il déclaré.

«Mon message à ceux qui dirigent des entreprises aujourd’hui est que le gouvernement continuera de vous aider alors que vous vous remettez sur pied. Des jours meilleurs sont à venir.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires