La France est l’un des premiers producteurs agricoles de l’Union européenne

Le gouvernement injecte 200 millions d’euros pour soutenir les start-up agricoles

La France est l’un des premiers producteurs agricoles de l’Union européenne et souhaite promouvoir ses nouvelles entreprises spécialisées dans l’agriculture et l’alimentation du futur. Le nouveau programme « Technologies agricoles françaises » est doté d’un budget quinquennal de 200 millions d’euros et vise à accompagner le développement de ces pépites d’or dans un contexte de remise en cause du système de production actuel. En septembre 2021, deux premiers lots de projets seront sollicités.

Un investissement de 200 millions d’euros en cinq ans 

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, et le secrétaire d’État à la Transformation numérique et aux Communications électroniques, Cédric O, ont proposé le 30 août 2021 un nouveau plan pour accompagner le développement de nouvelles entreprises françaises spécialisées dans l’agriculture et l’alimentation.

à lire également : Apple met des ballasts dans l’App Store, espérant ne pas trop perdre le contrôle

Les gouvernements ont officiellement lancé le Fonds français des sciences et technologies agricoles, qui comprend un fonds de dotation de 200 millions d’euros pour l’investissement dans des projets innovants dans le cadre du quatrième Programme d’investissement d’avenir (PIA4) au cours des cinq prochaines années. Cette fois, ils ont visité deux sites pépites d’or : NeoFarm, spécialisée dans les micro-fermes techniques, et UV Boosting, qui développe des équipements de protection utilisant des flashs ultraviolets pour protéger les plantes de la nature.

En septembre, deux appels à projets seront lancés autour des deux thématiques : « Inventer pour une transformation agricole écologique réussie » et « Approvisionner les besoins alimentaires du futur ». La proposition retenue sera soutenue par son processus de développement et sera accompagnée de l’ensemble du processus de la conception à la commercialisation afin que les agriculteurs et les consommateurs puissent l’utiliser.

La France compte 215 start-up agricoles 

Actuellement, la France compte 215 start-up et sociétés spécialisées dans l’avenir de l’agriculture et de l’alimentation, dont 7 font partie du classement FrenchTech 120 et 2 sont membres de Next40. Par contre, le marché français est encore bien en dessous des deux géants de l’industrie, les États-Unis et la Chine.

En 2020, l’investissement français à dépasser le  11 milliards de dollars US et 4,2 milliards d’euros, et l’investissement français sera de 562 millions d’euros. Il s’agit donc d’un enjeu majeur de souveraineté.

Bonus : Telegram l’application de messagerie atteint le milliard de téléchargements 

Afin d’avoir du succès, le ministère espère bâtir l’industrie française. Cette mission a été confiée à la Ferme Digitale, l’objectif de l’association est de promouvoir l’innovation et le numérique pour une agriculture performante, durable et citoyenne. Vous serez responsable d’établir des listes et des recommandations sur les exigences structurées. Pour ce faire, elle sera responsable d’élaboration d’une liste d’exigences et de suggestions structurées.

L’intégration de Bpifrance et L’inrae

En tant qu’opérateur du futur plan d’investissement, Bpifrance et l’Institut national de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement (Inrae) sont alliés à ce nouveau plan pour accompagner financièrement et opérationnellement les solutions d’avenir.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des