Le gouvernement fédéral investit 55,1 millions de dollars dans 20 entreprises de technologies propres


Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd’hui un investissement de 55,1 millions de dollars qui sera réparti entre 20 entreprises de technologies propres de partout au Canada.

Le financement provient de Technologies du développement durable Canada (TDDC) et vise à soutenir les petites et moyennes entreprises qui développent des solutions pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à atténuer les impacts environnementaux des méthodes d’exploitation minière conventionnelles et à soutenir les pratiques agricoles durables.

Ces plus de 55 millions de dollars font partie du plan de protection du climat du gouvernement fédéral.

Les bénéficiaires du financement comprennent des startups des secteurs des technologies propres et des technologies agricoles.

Ces plus de 55 millions de dollars font partie du plan de protection du climat du gouvernement fédéral, annoncé en décembre par le premier ministre Justin Trudeau. Dans ce cadre, 750 millions de dollars ont été alloués pour recapitaliser TDDC au cours des cinq prochaines années, l’objectif étant notamment d’aider les entrepreneurs canadiens à commercialiser des technologies propres. Le gouvernement a fait remarquer que l’investissement était le plus important qu’il ait jamais fait à TDDC.

TDDC est une fondation fédérale indépendante qui finance des entreprises axées sur les technologies environnementales. Elle a été créée en 2001 en tant que fondation à but non lucratif. Selon le gouvernement du Canada, les entreprises appuyées par TDDC ont généré 2,7 milliards de dollars de revenus annuels, créé plus de 14600 emplois et mis sur le marché 126 nouvelles technologies en mars 2020.

La fondation fournit un financement de la phase de démarrage à la mise à l’échelle, et travaille également en étroite collaboration avec la Banque de développement du Canada (BDC) et Exportation et développement Canada (EDC), qui, selon le gouvernement, a généré 535 millions de dollars de financement de suivi depuis 2018. .

Le financement de 55,1 millions de dollars a été divisé en cinq catégories: gestion des déchets, production d’électricité, utilisation de l’énergie, exploration et production d’énergie et agriculture.

Les récipiendaires comprennent la start-up AgTech de Montréal, ChrysaLabs, qui a annoncé un tour de table de 1,3 million de dollars canadiens au début du mois. TDDC a promis 1,6 million de dollars pour aider ChrysaLabs à commercialiser sa solution d’analyse de la fertilité des sols.

Giatec Scientific, qui cherche à révolutionner l’industrie du béton avec sa solution de surveillance de la résistance en temps réel, a reçu 1,1 million de dollars de TDDC. La société torontoise Hydostor, qui a mis au point une technologie pour permettre la transition vers un réseau électrique plus propre et plus fiable, devrait recevoir 1,6 million de dollars.

Source de l’image Unsplash

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires