Le géant de la DeFi Dydx lève 65 millions de dollars auprès de traders stratégiques.

Depuis le lancement de la plateforme centralisée BitMEX des contrats perpétuels en 2014, plusieurs bourses centralisées (CEX) ont lancé des marchés de swaps perpétuels liés au Bitcoin. Les swaps perpétuels offrent une exposition aux actifs par le biais de contrats à terme sans date d’échéance future. Cependant, les swaps perpétuels ne sont pas seulement le brevet des échanges centralisés. Il existe maintenant des bourses décentralisées (DEX) qui fournissent de tels produits, tels que dYdX.

L’alternative décentralisée (dex) dYdX a annoncé ce mardi que le groupe avait levé 65 millions de dollars dans un cycle de financement de la série C dirigé par Paradigm.

Le titan de la Defi dYdX : un exchange unique.

DYdX, une bourse décentralisée basée sur Ethereum propose 3 produits :

  • Contrats perpétuels avec un effet de levier jusqu’à 10 fois supérieures ;
  • Du trading au comptant (spot) ;
  • Du trading sur marge jusqu’à 5 fois l’effet de levier.

 

 

À son apogée, BitMEX a souffert de l’opacité de sa politique de liquidation, qui a fini par faire fuir les utilisateurs après la chute des 12 et 13 mars 2020. La liquidation des positions sur dYdX est gérée par les traders privilégiés délégués de la bourse, tels que le consensus en delegated proof-of-stake (DPoS).

Zhuoxun Yin, Responsable de la Stratégie et des Opérations Commerciales de dYdX a déclaré :

« Sur les marchés centralisés, c’est la Bourse qui procède à la liquidation. Sur dYdX, chaque compte peut liquider tout autre compte qui est liquidable […] Le fait que n’importe qui puisse effectuer la liquidation, et qu’elle soit vérifiable on chain, implique que ce système est très différent des échanges centralisés. »

Actuellement, dYdX propose 16 paires d’actifs de swap perpétuels sur son DEX et a une forte préférence pour les actifs liés à l’écosystème DeFi.

Levée de fonds de dYdX : son portail attire les investisseurs prestigieux.

dYdX, l’alternative décentralisée (dex), a annoncé que le groupe avait levé 65 millions de dollars en financement de série C dirigé par Paradigm.

Avec l’aide de Hashed, Scalar Capital et Spartan Group, la bourse a levé des fonds auprès d’investisseurs bien connus quelques mois seulement après avoir levé 10 millions de dollars dirigés par Three Arrow Capital.

De plus, dYdX a également reçu le soutien d’Andreessen Horowitz, Bain Capital Ventures et Coinbase Ventures, ces 3 sociétés sont les trois géants dans le domaine du financement de projets crypto.

                           Volumes négocié sur les swaps perpétuels – Source : The Block

 

Les fonds supplémentaires dédiés à l’expansion de la DeFi alternate dYdX.

L’annonce de dYdX a souligné que les capitals supplémentaires pourraient être utilisés pour « augmenter considérablement la liquidité de la plate-forme dex » grâce à la volatilité du marché des crypto-monnaies.

Plus précisément, le fonds permettra :

  • d’ajouter de nouveaux actifs de la plateforme,
  • de nouvelles fonctionnalités,
  • de lancer de nouvelles applications mobiles,
  • de continuer à investir à l’international et
  • de doubler l’équipe de 16 personnes d’ici un an.

 

Le fondateur de dYdX, Antonio Juliano a déclaré :

« C’est une levée qui intervient assez rapidement après la précédente. La raison est que nous percevons une formidable opportunité dans les dérivés de cryptos […] Concrètement, notre objectif pour dYdX est d’en faire l’un des plus importants exchanges à horizon 3 à 5 ans. »

À terme, l’objectif est de parvenir à une décentralisation complète du protocole : l’équipe YdX n’a plus qu’à sortir du code open source, tandis que l’échange se développe de manière autonome sur la blockchain.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires