Le fondateur de l’Institut de Montréal révèle les diplômés de la cohorte hiver 2020


La succursale montréalaise du Founder Institute a annoncé les 13 startups qui sortiront de sa première cohorte entièrement virtuelle.

La liste complète des entreprises comprend eWarren, Reinvent Care, Leapsaver Marketplace, Kinesix, AnviFX, Osmos, Thallo, Aidia Legal, Moduly, Sinple, KinoKlik, iCollective et The Fashion Trade.

Plus de 400 personnes ont postulé au programme, qui a été hébergé virtuellement pour la première fois en raison du COVID-19.

Selon le Founder Institute, ces entreprises ont été minutieusement approuvées par un panel d’experts et d’investisseurs en démarrage de Montréal. Plus de 400 personnes ont postulé à la dernière cohorte de l’accélérateur, qui a été hébergée virtuellement pour la première fois en raison du COVID-19.

«Après quatre mois intenses de sprints agressifs de création d’entreprise et d’évaluation et de rétroaction constantes des investisseurs et des mentors, seules treize entreprises ont pu réussir», a écrit le Founder Institute.

Le programme typique de quatre mois à temps partiel du Founder Institute vise à aider les entrepreneurs en pré-amorçage à lancer et à créer des entreprises par le biais de cours de formation structurés, de missions pratiques de création d’entreprise et de commentaires d’experts d’un réseau de mentors d’entreprise.

Basé dans la Silicon Valley, avec des chapitres dans 200 villes et 90 pays, le Founder Institute vise à donner aux entrepreneurs les moyens de créer des entreprises qui créeront un million de nouveaux emplois. Selon l’accélérateur, les diplômés de son programme ont collectivement levé plus de 950 millions de dollars américains.

CONNEXES: Le fondateur de l’Institut de Montréal et MedStack lancent une bourse de démarrage en santé numérique

Cette fois-ci, le Founder Institute a choisi d’essayer un modèle de huit mois plutôt que son approche traditionnelle de quatre mois. Les quatre premiers mois ont consisté en son programme hebdomadaire intense typique, tandis que les quatre derniers mois ont servi de prolongation, permettant au Founder Institute de soutenir les fondateurs grâce à un modèle de reporting mensuel flexible et basé sur des objectifs.

Parmi les startups intéressantes qui ont participé à la cohorte, citons Kinesix, qui a été fondée en 2013 en tant qu’entreprise de vêtements de sport. La startup montréalaise développe une veste intelligente alimentée par l’intelligence artificielle qui vise à aider les travailleurs de l’extérieur à maximiser leur confort et leur sécurité quelle que soit la météo.

Cherchant à servir la vague de nouvelles marques d’épicerie qui ont émergé pendant la pandémie, un autre membre de la cohorte et startup montréalaise Leapsaver Marketplace tente de «réinventer le club des prix de gros» pour soutenir les producteurs locaux et émergents de produits alimentaires et ménagers.

Le fondateur de l’Institut de Montréal est actuellement à la recherche de candidatures pour sa prochaine cohorte virtuelle. Les candidatures se terminent le 25 juillet.

Photo de Jennifer Lim-Tamkican via Unsplash

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires