Le financement par capital-risque de Toronto au premier trimestre de 2021 a presque égalé tous les dollars levés en 2020


Selon le dernier rapport sur l’écosystème de Hockeystick, les startups technologiques de la région du Grand Toronto (RGT) ont levé plus d’un milliard de dollars en financement de capital-risque au cours du premier trimestre de cette année, soit presque l’équivalent des dollars levés dans la région tout au long de l’année 2020.

« Toronto n’était qu’à 4 millions de dollars d’égaler le total des investissements pour l’ensemble de 2020.

Dans l’ensemble, les startups basées à Toronto ont levé 1,15 milliard de dollars grâce à 81 transactions au premier trimestre de 2021. Le financement représente une augmentation colossale de 373 % de l’investissement total par rapport au quatrième trimestre de 2020, et une augmentation de près de 200 % d’une année sur l’autre. Le rendement du financement de la RGT représente également la première fois que l’investissement a dépassé la barre du milliard de dollars au moins l’année dernière.

Le financement par capital-risque de Toronto a connu un début d’année beaucoup plus solide par rapport à 2020. Le financement et le volume des transactions ont chuté au cours des premier et deuxième trimestres de l’année dernière, mais ont fait un léger revirement avant de battre des records au premier trimestre 2021.

« Le premier trimestre 2021 a été un trimestre incroyable pour la RGT », a déclaré Rob Darling, partenaire de recherche chez Hockeystick. « Toronto n’était qu’à 4 millions de dollars d’égaler le total des investissements pour l’ensemble de 2020. »

Le financement de capital-risque au premier trimestre de 2021 a été alimenté par cinq méga-accords à un stade avancé, qui représentaient environ la moitié de tous les dollars levés dans la RGT. Parmi les transactions les plus importantes figuraient l’investissement de 164 millions de dollars de Top Hat et le tour de série B de 159 millions de dollars de Prodigy Education. Le secteur EdTech a connu des gains majeurs depuis le début de la pandémie de COVID-19 et les perturbations de l’éducation qui en ont résulté.

« Ces entreprises connaissaient déjà une croissance rapide avant la pandémie, mais la poursuite de la transformation numérique de l’éducation à la suite de la pandémie a certainement alimenté leur croissance au cours de la dernière année », a déclaré Darling à propos de Top Hat et Prodigy Education.

HSGTAQ1211

Les transactions conclues dans la RGT ont été réparties sainement entre les stades précoce et tardif, avec 40 augmentations suivies aux stades de pré-amorçage et de démarrage, et 34 augmentations au stade de la série A et plus. (Source : bâton de hockey)

Top Hat, qui offre une plate-forme d’apprentissage active ciblée vers l’enseignement supérieur, a évolué rapidement au cours de la dernière année, le paysage de l’éducation ayant été contraint de changer en raison de COVID-19. Après avoir tiré un tour de série D de 72 millions de dollars l’année dernière, Top Hat a acquis trois éditeurs traditionnels, y compris l’achat de l’entreprise de manuels postsecondaires de Nelson Education.

Prodigy Education, qui propose une plate-forme d’apprentissage en ligne et des jeux axés sur les mathématiques pour les élèves du primaire et du secondaire, a affirmé avoir vu l’utilisation de sa plate-forme augmenter à mesure que la demande de solutions d’apprentissage à distance augmentait au cours de la dernière année.

Les deux grands accords reflètent l’impact significatif que les entreprises technologiques ont eu sur le secteur de l’éducation au cours de la dernière année et signalent que les entreprises de ce secteur ont la capacité d’attirer des investissements importants.

« Bien que la pandémie ait pu être le catalyseur d’une nouvelle croissance, la dépendance du secteur de l’éducation à l’égard de la technologie ne fera que continuer de croître afin de répondre aux attentes de la prochaine génération d’étudiants et d’enseignants », a déclaré Darling.

Bien qu’EdTech ait apporté un financement important au solide premier trimestre de la RGT, les secteurs des FinTech et des technologies de la santé continuent de voir le plus grand nombre de transactions, représentant respectivement 21 % et 11 % de toutes les transactions.

Les FinTech et les technologies de la santé sont devenues des secteurs verticaux importants dans l’écosystème de Toronto au cours des dernières années. En 2020, les technologies de la santé sont devenues l’un des principaux secteurs verticaux pour l’investissement en capital-risque, en partie grâce aux nombreux soutiens de l’écosystème de la région, tels que les centres d’innovation et les hôpitaux.

En tant que l’un des plus grands centres financiers d’Amérique du Nord, les entreprises FinTech de Toronto attirent depuis longtemps de grandes quantités de capital de risque, avec les fortes concentrations de sociétés de services financiers de la ville, aggravées par un réseau d’accélérateurs et d’incubateurs FinTech.

Bien que le financement par capital-risque dans la RGT ait été considérablement stimulé par les méga-accords, la région a également connu une augmentation considérable de l’activité de financement. Au total, 81 transactions ont été conclues au premier trimestre 2021, en hausse de 138 % par rapport au premier trimestre 2020 et de 72 % d’un trimestre à l’autre.

Ces accords ont été répartis de manière saine entre les stades précoce et tardif, avec 40 augmentations suivies aux stades de pré-amorçage et de démarrage, et 34 augmentations au stade de la série A et plus.

Selon Hockeystick, la division de près de 50-50 indique que la RGT dispose d’un solide pipeline de startups en démarrage qui collectent des fonds pour soutenir leur croissance. L’attribution des accords à travers les étapes au premier trimestre a également reflété l’effet d’haltères observé tout au long de 2020 dans la RGT.

HSGTAQ1212

Les transactions conclues dans la RGT ont été réparties sainement entre les stades précoce et tardif, avec 40 augmentations suivies aux stades de pré-amorçage et de démarrage, et 34 augmentations au stade de la série A et plus. (Source : bâton de hockey)

Depuis 2019, la taille moyenne des rondes de semences dans la RGT se situe à environ 2 millions de dollars, à égalité avec Montréal et la Colombie-Britannique. Cependant, les entreprises de la RGT démontrent leur capacité à lever des séries de semences supérieures à la moyenne.

Parmi ceux-ci se trouve dTrade, une plate-forme de négociation décentralisée, qui a levé un financement initial de 7,9 millions de dollars. Manifest Climate, qui propose un logiciel pour identifier les risques et opportunités liés au climat pour les entreprises, a obtenu un financement initial de 6,5 millions de dollars en février.

Disco, une jeune startup qui vise à aider ses utilisateurs à créer des expériences d’apprentissage virtuel via son logiciel, a clôturé un financement de démarrage de 6 millions de dollars en mars.

Il y a également eu d’importantes augmentations tardives au premier trimestre, notamment le tour de financement de la série C de 70 millions de dollars de Koho, le tour de financement de la croissance de 107 millions de dollars de Snapcommerce et l’investissement stratégique de 126,7 millions de dollars d’iLobby.

« Le volume des transactions à toutes les étapes ce trimestre est de solides indicateurs de la croissance future continue de Toronto », a déclaré Darling.

L’impressionnant premier trimestre de Toronto a également été marqué par d’autres développements notables observés dans l’ensemble de l’écosystème technologique canadien. Une tendance observée au Canada cette année est le nombre élevé de transactions publiques à partir de technologies locales, dont plusieurs sont basées dans la RGT. Au cours du premier trimestre, Payfare, MCI Onehealth, theScore et Mednow ont tous été fermés ou déposés pour des offres publiques initiales importantes, certains mobilisant plus de 100 millions de dollars.

Plusieurs acquisitions notables ont été soit annoncées soit finalisées au premier trimestre, notamment l’acquisition de la société de développement d’applications et de conseil en ingénierie des données TWG a été acquise par Deloitte. Wattpad a annoncé qu’il serait acquis par la société sud-coréenne Naver pour plus de 700 millions de dollars (l’accord a été conclu au deuxième trimestre 2021).

« Les écosystèmes avec des entreprises à forte croissance suivis d’acquisitions et d’introductions en bourse permettent vraiment le volant de la croissance », a déclaré Darling. «Cela se traduit par des investisseurs qui ont bien alloué des fonds à d’autres startups en résolvant d’autres problèmes dans le même secteur vertical et de nouveaux investisseurs qui ont acquis de l’expérience en travaillant avec l’entreprise dans le secteur vertical pour commencer à investir. Cela se traduit également par de nouvelles startups parmi les employés existants, résolvant d’autres problèmes dans cette verticale. »


Le rapport technique complet de Hockeystick Greater Toronto Area se trouve ici.


BetaKit est un partenaire média de Hockeystick Tech Report.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires