Le Bitcoin Mining Council sans Elon Musk ? Le forum nord-américain tente de réhabiliter le Bitcoin

 

Source : mon-livret.fr

 

Les mineurs nord-américains se réunissent hier dans le cadre du premier rassemblement officiel du Bictoin Mining Council. La grande nouveauté du conseil est l’écartement d’Elon Musk, qui s’est pourtant activé dans la formation du groupe. En effet, le BMC qui regroupe les principales sociétés minières d’Amérique du Nord ainsi que d’autres partisans de la crypto-monnaie, a déclaré sur son tout nouveau site Web, que Musk n’avait « aucune position » au sein de l’organisation.

 

Une raison parmi d’autres pour expliquer cette décision est que les tweets de Musk sont critiqués pour leur caractère trompeur, plutôt que pour la promotion de la monnaie virtuelle. Assurément, le patron de Tesla a défrayé la chronique ces dernières semaines, poussant certains membres de la communauté à l’accuser de manipuler les prix du bitcoin. Son comportement sur les réseaux sociaux a rendu furieux plusieurs investisseurs en crypto-monnaies, qui seront vraisemblablement soulagés qu’il ne soit plus membre de la BMC.

 

Pendant ce temps, l’homme d’affaires Michael Saylor a été confirmé comme un membre éminent du Conseil et sera actif dans ses opérations. Le PDG de MicroStrategy est également une personnalité bien connue de la communauté de la crypto.

Depuis l’année dernière, sa société a investi des millions de dollars dans la principale crypto-monnaie. Et selon des estimations récentes, la société possède un magot de 92 079 bitcoins, ce qui représente une valeur d’environ 3 milliards de dollars au cours actuel.

 

La transparence sur la consommation d’énergie du Bitcoin est l’objectif primaire du BMC

 

Source : cryptonews.fr

 

Dans une conjoncture où les préoccupations concernant l’impact environnemental de l’exploitation minière du bitcoin montent d’un cran, les créateurs du conseil ont été motivé pour fonder un groupe pareil.

 

Le Bitcoin Mining Council a ainsi été créé en réponse aux inquiétudes concernant l’utilisation excessive d’énergie par les crypto-monnaies, notamment en ce qui concerne les combustibles fossiles. En ce qui concerne la fondation du conseil, Michael Saylor note que : “Le Conseil minier de Bitcoin est un forum libre et ouvert composé de mineurs de Bitcoin engagés envers le réseau et ses principes fondamentaux ».

 

La mission du BMC est de plaider pour la transparence énergétique et, dans une certaine mesure, d’accroître les connaissances sur le bitcoin et son exploitation minière.

Dans un message publié sur le site officiel du Conseil, Saylor a également demandé aux parties intéressées de participer activement aux missions du conseil. Actuellement, les sociétés minières nord-américaines soucieuses de l’énergie font partie du groupe. On y trouve notamment MicroStrategy, une société de gestion des investissements, Galaxy Digital, une société minière de blockchain, Argo, la société technologique Hive et une société minière, Riot.

 

Cependant, certains experts considèrent que le conseil ne sera pas d’une grande utilité, car la majorité des activités de minage se déroulent en Chine, et aucune partie du forum ne représente le pays ou ses mineurs. Les partisans du conseil répliquent en avançant que la Chine sévit contre le minage et que l’acceptation des CBDC laisse peu de place aux autres crypto-monnaies. Et par conséquent, l’absence de présence chinoise ne devrait pas être un problème.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des