L’Alberta Enterprise Corporation lance un fonds d’accélération III de 10 millions de dollars

0
94


L’Alberta Enterprise Corporation a lancé son troisième fonds de co-investissement des anges en phase de démarrage avec un investissement de 10 millions de dollars. BetaKit a confirmé que l’Accelerate Fund III est désormais fermé. Tous les chiffres sont exprimés en dollars canadiens.

« Nous voyons plus de jeunes entreprises investissables que jamais en Alberta. »

L’objectif de ce fonds est de fournir des capitaux aux jeunes entreprises technologiques albertaines en phase de démarrage, afin de les aider à accroître leurs revenus et leurs équipes, ainsi qu’à commercialiser leurs produits et à s’assurer des premiers clients. Accelerate Fund III sera géré par Yaletown Partners avec le soutien de The A100, la même équipe d’investissement qui a supervisé le fonds II.

« Nous sommes ravis d’annoncer le Fonds accélérateur III, surtout en cette période d’incertitude économique et sanitaire mondiale », a déclaré Kristina Williams, PDG de l’Alberta Enterprise Corporation. « Le fonds constitue une excellente ressource en capital de départ pour le secteur technologique albertain en pleine croissance. Avec ce dernier déploiement de capital, nous invitons les entreprises technologiques en démarrage à rester et à se développer ici, et à développer les emplois technologiques et l’innovation en Alberta ».

RELATIVES : Lettre ouverte du secteur technologique de l’Alberta au gouvernement provincial pour demander un soutien urgent

Le gouvernement de l’Alberta a récemment déclaré dans son dernier budget son désir de développer « un écosystème actif et durable » de capital angélique dans la province. Dans le cadre de ce budget, l’Alberta Enterprise Corporation a reçu 1,85 million de dollars pour l’aider à stimuler le marché du capital-risque de la province.

Accelerate Fund co-investit avec des investisseurs providentiels dans des tours de financement et investira généralement jusqu’à 500 000 dollars aux mêmes conditions que les investisseurs privés. Le fonds exige un investissement équivalent de la part des anges et travaille avec des groupes d’anges officiels, des super-angles, des fonds familiaux et des investisseurs individuels.

Les gestionnaires de fonds recherchent des entreprises concentrées dans les secteurs des technologies de l’information et de la communication, des technologies propres et de l’énergie, des sciences de la vie, de l’agriculture et des biotechnologies.

Le programme Accelerate Fund a débuté en 2012 et investit dans des entreprises technologiques en démarrage qui sont privées, constituées en société, et dont le siège social et plus de 50 % des employés sont situés en Alberta. Les deux fonds précédents, le premier lancé en 2012 et géré par AVAC Group, et le second lancé en 2016, totalisaient également 10 millions de dollars chacun.

Un porte-parole du fonds a confirmé à BetaKit qu’une partie du fonds II a été réservée pour les investissements de suivi, mais que le budget pour les investissements initiaux a été entièrement alloué. Alberta Enterprise a déclaré que pour chaque dollar investi dans les startups albertaines avec l’Accelerate Fund II, près de trois fois ce montant a été investi par des anges.

RELATIVES : La ville d’Edmonton approuve une nouvelle entité d’innovation

Parmi les entreprises qui ont bénéficié d’un investissement du Fonds II au cours des trois dernières années, une est sortie. Passportal, qui fournit un logiciel de gestion des mots de passe et de la documentation, a été rachetée en avril 2019 par SolarWinds, un fournisseur de logiciels de gestion informatique. Alberta Enterprise a déclaré qu’une autre des sociétés du portefeuille du Fonds II a reçu un suivi important de l’investissement, et plusieurs autres préparent leur prochaine levée de fonds.

« Nous voyons plus d’entreprises en phase de démarrage que jamais en Alberta, ainsi que plus d’investisseurs privés intéressés à participer à l’Accelerate Fund », a déclaré Arden Tse, gestionnaire d’investissement de l’Accelerate Fund III chez Yaletown Partners. « À mesure que notre secteur technologique se développe, la vision de l’Accelerate Fund III se développe également. Nous cherchons à investir dans une douzaine de startups albertaines ou plus dans la province, et nous sommes honorés de poursuivre nos efforts en tant que gestionnaires de fonds ».

« Nous prévoyons un secteur technologique florissant dans toute la province. »
– David Edmonds

Yaletown Partners est une entreprise basée à Vancouver qui investit généralement dans les technologies des logiciels, des données et des appareils. En 2018, elle a clôturé un financement initial de plus de 100 millions de dollars pour son Fonds de croissance de l’innovation. L’A100, qui soutient également l’Accelerate Fund III, est une organisation dirigée par ses membres qui aide les entrepreneurs technologiques de la province.

« Nous sommes heureux de continuer à travailler avec Alberta Enterprise et Yaletown pour inspirer et aider à la croissance des entrepreneurs technologiques de l’Alberta », a déclaré David Edmonds, président de la chaire industrielle pour l’A100. « Nous continuons à voir notre communauté technologique mûrir et s’étendre et nous prévoyons un secteur technologique en plein essor dans toute la province ».

Comme COVID-19 a eu un impact sur la trésorerie de nombreuses start-ups au cours des derniers mois, les membres de la communauté technologique de l’Alberta ont souligné l’importance du soutien du gouvernement pour les investissements providentiels. James Lochrie, associé directeur de Thin Air Labs, basé à Calgary, et co-fondateur de Wave, a déclaré à BetaKit que le programme de jumelage des investissements de la BDC, qui vise à aider les start-ups touchées par COVID-19, a « manqué » l’Alberta en raison de la forte dépendance de la province à l’égard des investissements providentiels en phase de démarrage.

Ce sentiment a été partagé par Sandi Gilbert, associée directrice d’InterGen et présidente du conseil d’administration de la National Angel Capital Organization (NACO), lorsque BetaKit a signalé que la BDC envisageait d’étendre son programme de jumelage aux anges et aux entreprises financées par des anges. Notamment, la NACO, une organisation nationale, a récemment ouvert un bureau à Calgary.

Source de l’image Unsplash. Photo par Kyler Nixon.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here