L'Albanie taxera les revenus liés à aux crypto-monnaies à partir de 2023.

L’Albanie taxera les revenus liés aux crypto-monnaies à partir de 2023.

Les autorités albanaises sont en train de finaliser la réglementation de l’industrie crypto. Cela afin de permettre l’imposition des revenus et des bénéfices des investissements en crypto-monnaie. Le gouvernement a l’intention de commencer à percevoir la taxe en 2023 après avoir adopté la législation nécessaire qui a été proposée pour consultation publique.

L’Albanie commencera bientôt à taxer les bénéfices de la cryptographie.

Selon Exit News, l’État albanais devrait commencer à percevoir des impôts sur les revenus des crypto-actifs à partir de 2023. Cela conformément à un nouveau projet de loi sur l’impôt sur le revenu. Le gouvernement espère également adopter un certain nombre d’autres lois et règlements cette année afin de réglementer de manière exhaustive l’industrie.

Pour rappel, la législation fiscale spéciale est actuellement ouverte aux consultations publiques. Elle introduit le concept de l’imposition des avoirs en crypto-monnaies et des revenus dérivés des actifs virtuels.

La loi albanaise définit également le minage comme une activité pour confirmer des transactions et obtenir des actifs en échange. Le minage des cryptos est une zone grise, bien que les forces de l’ordre se soient attaquées aux installations d’extraction illégales dans le pays et aient porté plainte contre certains de leurs opérateurs.

A découvrir : Ripple se développe en Amérique du Nord en ouvrant un nouveau bureau central d’ingénierie à Toronto.

En vertu de la nouvelle législation, tout revenu provenant de transactions ou de minage de crypto-monnaies sera classé comme revenu d’entreprise. Cela lorsqu’il est perçu dans le cadre d’une activité commerciale. De plus, lorsque les bénéficiaires sont des particuliers, ils devront payer un impôt sur les plus-values de 15 %.

Les taxes cryptographiques à l’échelle mondiale

Nombreux pays, dont l’Allemagne et l’Inde, ont déjà appliqué des politiques fiscales sur les crypto-monnaies. Cependant, la plus grande économie d’Europe a apporté quelques modifications le mois dernier. Le ministère allemand des Finances a révélé que la vente de bitcoin et d’éther acquis ne sera pas taxée si les particuliers détiennent les pièces pendant plus d’un an.

Par ailleurs, le Portugal a également envisagé d’appliquer des taxes sur les gains d’actifs numériques. Il y a quelques semaines, les autorités nationales ont rejeté deux propositions de loi distinctes axées sur la question, et pour le moment, le commerce de cryptographie reste non taxé.

En outre, l’Australie est un autre exemple où une telle législation est en préparation. L’Australian Taxation Office (ATO) a souligné que l’imposition des bénéfices du trading de crypto-monnaie est l’un des principaux objectifs des autorités pour 2022.

Pour aller plus loin : Coinbase lance un nouveau produit à terme Nano Bitcoin sous le symbole de BIT.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires