L’accélérateur Propel du Canada atlantique passe au modèle d’admission continue

0
73


L’accélérateur en ligne Propel, basé au Nouveau-Brunswick, passe à un modèle d’admission continue, ce qui signifie que les jeunes pousses peuvent commencer le programme d’accélération quand elles en ont besoin, au lieu d’attendre la prochaine cohorte.

« En passant à un modèle continu, Propel peut offrir un soutien aux fondateurs au moment où ils en ont le plus besoin ».
-Jeff White, Propel

L’organisation a déclaré qu’en passant à ce nouveau modèle, son accélérateur en ligne sera bien placé pour aider les startups à traverser la pandémie COVID-19. Le programme continuera à offrir aux entreprises un accompagnement virtuel et un accès au contenu grâce à son système de gestion de l’apprentissage en ligne. Au cours des trois prochains mois, Propel prévoit d’embarquer une trentaine de nouvelles entreprises et les entreprises acceptées seront annoncées sur la page Facebook de l’accélérateur.

« En passant à un modèle continu, Propel peut offrir un soutien aux fondateurs au moment où ils en ont le plus besoin. Les candidats pourront désormais démarrer notre accélérateur 12 mois par an, ce qui supprime l’obstacle que représente l’attente de six à douze mois pour le démarrage de la prochaine cohorte », a déclaré Jeff White, président du conseil d’administration de Propel.

L’organisation régionale a lancé son programme d’accélérateur virtuel en 2018. Le programme comporte actuellement des composantes en ligne et interactives, notamment des sessions individuelles, des rencontres en ligne en direct et du contenu conçu pour aider les fondateurs à développer leurs entreprises. Propel a déclaré que les fondateurs sont toujours en mesure d’accéder à des informations provenant de son réseau de mentors par le biais de chats virtuels au coin du feu, ce qui, selon elle, a aidé les fondateurs à maintenir un sentiment de normalité et de soutien pendant cette période d’incertitude.

RELATIVES : Propel ouvre les candidatures pour le programme d’accélérateur 2020 Incite

Cinq startups du programme Incite de Propel ont également reçu récemment 250 000 dollars de la Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick (FINB) et d’Innovacorp, basée à Halifax. Les entreprises sélectionnées recevront chacune un investissement de 50 000 dollars, réparti à parts égales entre la FINB et Innovacorp. Les entreprises qui reçoivent l’investissement sont :

  • FoodByte (Nouvelle-Écosse) : Une plateforme en ligne permettant aux transformateurs de denrées alimentaires de générer et de gérer rapidement des plans de sécurité alimentaire.
  • Simbi (Nouvelle-Écosse, Colombie-Britannique) : Technologie éducative qui permet aux apprenants de créer des livres d’histoires interactifs tout en améliorant leurs compétences en lecture.
  • Safa (Terre-Neuve-et-Labrador) : Développe des algorithmes basés sur des preuves pour améliorer la rétention des employés.
  • SnapAP (Nouveau-Brunswick) : Une solution FinTech pour rationaliser le cycle de l’achat au paiement au sein des organisations.
  • TotalIQ (Terre-Neuve-et-Labrador) : Une plateforme de gestion pour les équipes d’ingénieurs qui utilise l’expérience des projets pour augmenter le nombre de propositions gagnantes.

« Ce partenariat et cet investissement visent à considérer le Canada atlantique comme un système global, plutôt que comme des régions séparées », a déclaré Thomas Bird, associé à l’investissement de la FINB. « C’était une façon d’unifier la région atlantique et de créer des liens plus étroits avec nos partenaires en Nouvelle-Écosse ».

Source de l’image Propel.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here