La start-up de Fulfillment Byrd lève 16 millions d’euros de financement de série B


La société de commerce électronique basée à Vienne a reçu 26 millions d’euros d’investissement depuis sa création en 2016.

Le service logistique Byrd a obtenu 16 millions d’euros d’investissement dans un tour de table de série B mené par Mouro Capital.

Il s’agit du premier investissement de Mouro dans l’entreprise, rejoint par VentureFriends, Rider Global, Speedinvest et Verve Ventures. Après un tour de série A de 5 millions d’euros en juillet 2020, cela porte le total investi dans Byrd à 26 millions d’euros.

La start-up, fondée à Vienne en 2016, connecte les détaillants en ligne à un réseau international de centres de distribution et de services de livraison via une interface basée sur le cloud. Il est dirigé par les fondateurs Petra Dobrocka, Alexander Leichter, Christoph Krofitsch et Sebastian Mach.

Byrd opère à partir de 15 entrepôts en Europe et prévoit d’utiliser la nouvelle capitale pour étendre son service à cinq nouveaux pays à travers le continent. Elle vise également à doubler ses effectifs à 200 d’ici fin 2021.

L’entreprise n’est pas directement propriétaire de son réseau de centres de distribution, mais travaille avec un certain nombre de partenaires logistiques, notamment DHL, DPD et GLS, pour gérer les livraisons des clients. Son logiciel est capable de s’intégrer à des plateformes de vente au détail en ligne telles que le service d’exécution par le marchand (FBM) d’Amazon et Shopify.

Soutenir la Silicon Republic

Byrd dit qu’il a vu ses revenus augmenter de plus de 300 pc d’une année sur l’autre et qu’il traite désormais « des centaines de milliers de colis par mois » de plus de 200 marchands.

Dobrocka, qui est le directeur de l’exploitation de Byrd, a déclaré : « Ce dernier financement va dynamiser notre croissance déjà rapide, qui nous a déjà permis de devenir la première plate-forme indépendante de traitement des commandes de commerce électronique en Europe.

« Nous sommes impatients d’accueillir encore plus de clients sur notre plate-forme et de les aider à transformer leur exécution de commerce électronique en un avantage concurrentiel », a ajouté Dobrocka.

Manuel Silva Martínez, associé commandité chez Mouro Capital, a commenté : « Nous sommes ravis de diriger le cycle de financement de série B de Byrd, d’autant plus que la pandémie a mis en évidence le besoin de solutions flexibles et numériques d’exécution du commerce électronique.

« Nous sommes impatients de voir les succès que l’expansion géographique permise par cet investissement apportera. »

Rider Global a dirigé le cycle de financement de série A de Byrd l’année dernière, auquel VentureFriends et Speedinvest ont également participé. Speedinvest a également fourni à la société un capital d’amorçage en 2016. La série B marque le premier investissement de Verve Ventures dans Byrd.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires