La start-up de données océaniques Xocean obtient 1,7 million d’euros de fonds européens


Les véhicules de surface non équipés de Xocean transportés. Image: Xocean

L’argent sera utilisé pour poursuivre l’expansion commerciale des véhicules de surface non équipés de la société Louth pour les relevés de données océaniques.

Xocean, la start-up de Louth qui construit des navires sans pilote pour la collecte de données océaniques, a obtenu 1,7 million d’euros de subventions de l’UE pour mettre davantage de ses véhicules sur le marché.

Le financement provient de Blue Economy Window, un programme de l’UE financé par le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) et l’Agence exécutive pour le climat, les infrastructures et l’environnement, ou CINEA.

Le pot de 20 millions d’euros investit dans des start-ups et des initiatives axées sur le développement durable de l’économie océanique européenne.

Xocean utilisera les fonds pour étendre le lancement commercial de son «  navire de surface non équipé  » (USV), qui sont des navires à faible émission de carbone équipés d’équipements pour collecter des données océaniques sans avoir besoin de personnes à bord.

Soutenir Silicon Republic

Cela signifie que les navires peuvent traverser en toute sécurité dans des eaux plus dangereuses pendant de plus longues périodes sans mettre personne en danger. Les opérateurs contrôlent les navires depuis une base à terre.

La start-up, fondée en 2017, a opéré dans 14 pays sur des projets tels que des parcs éoliens offshore et des levés des fonds marins. Il a travaillé avec des géants de l’énergie tels que BP et Equinor et le secteur public, y compris l’Agence britannique de la marine et des garde-côtes. Il a récemment achevé une enquête pour le parc éolien Hornsea Project One au large des côtes du Royaume-Uni à l’aide d’USV.

Selon la start-up, le financement contribuera à créer plus d’un millier d’emplois directs et indirects au cours des trois prochaines années en participant à divers projets. Son propre effectif est de 82 personnes.

«Notre plate-forme USV s’est avérée être une solution sûre, fiable et à faible émission de carbone pour la collecte de données océaniques. Ce projet soutiendra notre développement technologique et préparera notre entreprise à une croissance du marché à grande échelle », a déclaré James Ives, directeur général de Xocean.

Xocean a levé 7,9 millions d’euros de financement en novembre 2019 auprès d’Enterprise Ireland, du Marine Institute Ireland et du Creative Destruction Lab. Peu de temps après, il a acquis une société britannique d’analyse et de traitement de données appelée 4D Ocean.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires