La sénatrice Elizabeth Warren qualifie la crypto-monnaie de « nouvelle banque fantôme. »

Les régulateurs financiers doivent rapidement agir contre le secteur des cryptomonnaies, d’après la sénatrice Elizabeth Warren. D’ailleurs selon elle, la cryptomonnaie est devenue la nouvelle finance de l’ombre. Elle souhaite aussi s’attaquer aux stablecoins dans le but de laisser le champ libre à un futur dollar numérique.

Une nouvelle identité de la crypto monnaie

La sénatrice américaine Elizabeth Warren est l’une des sceptiques les plus virulentes du gouvernement américain en matière de crypto-monnaie, qualifiant l’industrie de la crypto-monnaie de « nouvelle banque fantôme.« 

Cependant, dans une interview accordée au New York Times le 5 septembre dernier, Warren a déclaré que l’industrie de la crypto-monnaie fournit « beaucoup des mêmes services que les services bancaires parallèles » mais manque toujours « de protection des consommateurs ou de stabilité financière qui prend en charge les systèmes traditionnels ».

Bonus : L’Australie, la Malaisie, le Singapour et l’Afrique du Sud s’associent pour tester l’utilisation des monnaies numériques de banque centrale (MNBC)

« La cryptomonnaie est la nouvelle banque fantôme. Elle fournit bon nombre des mêmes services, mais sans la protection des consommateurs ou la stabilité financière qui soutiennent le système traditionnel », a estimé Elizabeth Warren.

La Sénatrice ELIZABETH WARREN s’attaque a l’industrie de la crypto-monnaie

Le sénateur a déclaré qu’il « valait la peine d’envisager » d’interdire aux banques américaines de détenir des réserves pour soutenir des pièces stables privées, une décision qui « pourrait effectivement mettre fin à la flambée du marché. »

En effet, Elizabeth Warren, la vice-présidente du groupe démocrate au Sénat des États-Unis, a affirmé sa préoccupation à la croissance rapide du marché du stablecoin. Ce dernier qui est une crypto-monnaie dont la valeur peut être liée à celle d’autres actifs, y compris des devises légales telles que le dollar américain et l’euro, ou des matières premières, comme l’or.

A découvrir aussi : Visa prévoit de fournir des services de crypto-monnaie aux banques traditionnelles au Brésil.

La capitalisation boursière totale de pièces stables a augmenté de manière parabolique cette année. Les grandes accumulations de pièces stables ont été largement perçues comme un indicateur du pouvoir d’achat de crypto-monnaies telles que Bitcoin (BTC ), car les pièces stables à ancrage fiduciaire permettent aux traders de déposer facilement sur des bourses pour acheter et vendre des crypto.

Pour terminé, la conseillère spéciale du Bureau de protection des consommateurs en matière financière a déclaré que :

« La cryptomonnaie a créé des occasions pour escroquer les investisseurs, aider les criminels et aggraver la crise climatique. Les menaces affichées montrent que le Congrès et les régulateurs fédéraux ne peuvent pas continuer à se cacher, en espérant que la crypto monnaie disparaîtra. Ce ne sera pas le cas. Il est temps d’affronter ces problèmes de front. »

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des