La SEC veut réglementer la finance décentralisée : les acteurs de la DeFi se mordent les doigts.

En tant que chef de la SEC (Securities and Exchange Commission), Gary Gensler l’a mentionné dans l’une de ses interviews, son intention de réglementer la DeFi. En fait, Gensler estime que même la réglementation des exchanges doit être renforcée.

La réglementation des exchanges pour contrôler les échanges  cryptos

Gensler a déclaré que pour permettre au gouvernement d’avoir un contrôle rapide sur le trading crypto, il faudrait renforcer la réglementation des exchanges. Toutefois, il semble également absorbé par les nouvelles façons dont les gens adoptent pour se lancer dans la cryptomonnaie tels que les prêts pair à pair sur les plateformes DeFi.

Gensler a affirmé :

« Si je suis neutre sur la technologie, voire intrigué – j’ai passé trois ans à l’enseigner, à m’y pencher – je ne suis pas neutre sur la protection des investisseurs. Si quelqu’un veut spéculer, c’est son choix, mais nous avons un rôle en tant que nation pour protéger ces investisseurs contre la fraude. »

à lire également : Virtu Financial, le géant de la tenue de marché en plein essor, est désormais actif sur Coinbase et Gemini.

Pour Gary Gensler, une réglementation « forte et réfléchie » sera bénéfique pour le secteur de la cryptomonnaie. D’ailleurs, il a évoqué que c’était le même cas pour l’industrie automobile. Elle a connu son essor suite à l’établissement des règles de conduite par le gouvernement avec les limites de vitesses et les feux de signalisation. Cette mesure a aussi bien assuré la sécurité publique que la généralisation des voitures.

L’aperçu sur le projet de réglementation de la DeFi par la SEC 

Dans son article, Bloomberg a parlé de l’interview de Gensler concernant la détermination de la position de la DeFi par rapport aux crypto-monnaies qui devient un jeu à Washington, à Wall Street et dans la Silicon Valley. 

à découvrir aussi : Poly Network : plus de 600 millions de dollars de crypto volée marquant l’un des plus grands piratages de crypto jamais réalisés.

Selon Gensler, les prêts effectués sur les plateformes DeFi pourront être sous le contrôle de la SEC si les entreprises communiquent le rendement spécifique du taux d’intérêt sur un crypto actif. De ce fait, les plateformes mettant en commun des actifs numériques seront estimées pareilles à des fonds communs de placement ; d’où la règlementation de la DeFi par la SEC.

Les contraintes de Gensler pour mener à bien cette politique de réglementation

Pour l’instant, Gensler a d’autres préoccupations à part la cryptomonnaie. D’ailleurs, il a encore beaucoup à faire en ce qui concerne le secteur de la finance conventionnelle. De ce fait, il n’y a rien craindre pour ceux qui craignent la pression de la réglementation. D’après Bloomberg, Gensler examine en ce moment 49 politiques non cryptos dont plusieurs seraient des dossiers très médiatisés prenant son temps. 

Bonus : Coinbase permet à ses utilisateurs d’acheter des cryptos via Apple Pay sur sa plateforme, et bientôt sur Google Pay.

Dans un article de Bloomberg, l’instructeur sur les crypto-monnaies à la faculté de droit de l’université de Georgetown, Patrick McCarty, a déclaré que Gary Gensler va sûrement donner à l’industrie de la cryptomonnaie un traitement judicieux. Cependant, la plupart des acteurs de la crypto seront probablement déçus.  

Gensler semble tenir à cœur son rôle de protecteur des investisseurs dans le domaine des exchanges.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des