La NACO lance une programmation en Alberta dans le cadre de la dernière poussée dans la province


L’Organisation nationale des capitaux providentiels (NACO) a lancé son programme, axé sur l’amélioration de l’accès aux possibilités de capital pour les entrepreneurs, dans la province de l’Alberta.

L’initiative, appelée Pathways to Capital, représente la dernière poussée de NACO dans l’écosystème de démarrage de la province, qui a subi de nombreux changements au cours des dernières années.

«La plate-forme Pathways que nous avons créée peut être reproduite dans d’autres régions du pays.»

Pathways to Capital est financé par un investissement de 500 000 $ du gouvernement fédéral, ainsi qu’un investissement de 100 000 $ du gouvernement de l’Alberta. Bien que l’objectif initial de l’OCNA soit d’offrir des voies d’accès à la capitale en Alberta, il prévoit que l’initiative sera nationale dans les mois à venir.

La NACO a été ouverte au sujet de son intention d’étendre sa portée en Alberta au cours de la dernière année. En février 2020, l’organisation a révélé qu’elle ouvrirait un siège social régional de l’Ouest canadien à Calgary. En octobre, l’OCNA a reçu 500 000 $ de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada, l’une des agences de développement régional du gouvernement fédéral. Cet investissement fédéral était destiné à être utilisé pour le nouveau bureau de la NACO, en plus d’aider NACO à soutenir les organisations providentielles à but non lucratif et les accélérateurs d’entreprises et à offrir virtuellement la formation sur l’investissement, le mentorat et les événements liés à l’écosystème de l’Académie NACO.

«Le lancement de Pathways to Capital en Alberta est la première étape de la mobilisation des quelque 500 000 investisseurs, des bureaux de la famille et des quelque 11 000 personnes très fortunées possédant plus de 1 billion de dollars de capital global qui surveillent actuellement l’écosystème d’innovation canadien depuis la ligne de touche», a déclaré Le PDG de NACO, Claudio Rojas.

«La plate-forme Pathways que nous avons créée peut être reproduite dans d’autres régions du pays confrontées à des obstacles à l’accès aux capitaux, comme le Yukon et le Canada atlantique», a ajouté Rojas.

Les activités récentes de la NACO en Alberta font suite à plusieurs années de changements au sein de l’écosystème technologique de la province. Plusieurs personnalités éminentes de l’écosystème, comme Sandi Gilbert, PDG d’InterGen et membre du conseil d’administration de l’OCNA, ont appelé à une plus grande participation des investisseurs providentiels dans l’Ouest canadien.

CONNEXES: Un nouveau groupe providentiel se lance pour injecter des capitaux de démarrage dans les startups technologiques de l’Ouest canadien

En 2019, le Parti conservateur uni de l’Alberta a suspendu le programme de crédit d’impôt pour les investisseurs de l’Alberta, qui offrait un certificat de crédit d’impôt de 30% aux investisseurs qui fournissent des capitaux propres aux petites entreprises de l’Alberta qui font de la recherche, du développement ou de la commercialisation de nouvelles technologies, produits ou procédés. Cette décision a été décriée par beaucoup à l’époque.

Dans son plus récent budget, le gouvernement de l’Alberta s’est engagé à adopter une «stratégie de technologie et d’innovation» visant à soutenir les entreprises technologiques de toutes tailles dans la province. Le budget n’indiquait pas que l’AITC serait rétabli, une mesure que le Nouveau Parti démocratique de l’opposition albertaine a préconisée.

À l’échelle nationale, la NACO a fait pression pour un crédit d’impôt spécifique pour les investisseurs providentiels, qui, selon Rojas, mobiliserait près de 15 milliards de dollars d’investissements en faveur des entrepreneurs canadiens.

Dans le cadre du lancement de Pathways to Capital, la NACO a déclaré qu’elle mettra sur pied un conseil consultatif de l’Alberta qui travaillera à amplifier l’activité des investisseurs providentiels dans la région. Les membres du conseil comprendront notamment Gilbert, ainsi que Laura Kilcrease, chef de la direction d’Alberta Innovates, et Mary Moran, présidente et chef de la direction de Calgary Economic Development, entre autres.

La NACO a également nommé Erynn Shannon au poste de nouvelle directrice générale de la NACO, basée à Calgary. Erynn dirigera les initiatives de la NACO dans l’Ouest canadien et supervisera le soutien de l’écosystème au stade précoce de la région. Shannon était auparavant directrice associée du Banff Venture Forum et du Canadian Financing Forum.

Image courtoisie NACO.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des