Kovo HealthTech inscrit à la Bourse de croissance TSX


Kovo HealthTech de Vancouver, une entreprise qui crée, acquiert et développe des entreprises de technologie de la santé, se négocie maintenant à la Bourse de croissance TSX (TSXV).

Kovo a déposé un prospectus de non-offre le 26 mai, n’offrant aucun titre dans le cadre de ses plans d’introduction en bourse. Les actions ordinaires de la société ont commencé à être négociées le 4 juin sous le symbole « KOVO ». Au 4 juin, la société avait environ 31 millions d’actions ordinaires en circulation, ainsi que des options et des bons de souscription pour acheter environ 4 millions d’actions ordinaires.

Kovo HealthTech vise à acquérir des entreprises RCM rentables et travaille à la croissance organique de ces entreprises.

Kovo est spécialisé dans la gestion du cycle des revenus (RCM), un processus financier qui utilise un logiciel de facturation médicale pour suivre numériquement les épisodes de soins des patients, de l’enregistrement et de la prise de rendez-vous au paiement final d’un solde. L’entreprise, qui a été fondée en 2020, vise à acquérir des entreprises RCM rentables et travaille à la croissance organique de ces entreprises.

Selon le prospectus de la société, Kovo a réalisé sept acquisitions réussies à ce jour et, au cours du dernier exercice, a enregistré une croissance d’environ 366% des revenus de son activité RCM. Le cabinet traite également 71 millions de dollars US par an en réclamations RCM et ses clients desservent 2,6 millions de patients.

« Partout dans le monde, les soins de santé connaissent une transformation numérique pour aider à rendre la facturation des soins de santé, la tenue des dossiers, la planification et le traitement plus efficaces et plus efficaces pour les patients et les médecins », a déclaré Greg Noble, PDG de Kovo. «Notre équipe est inspirée par le potentiel d’aider les fournisseurs de soins de santé à adopter et à naviguer dans ce changement important dans les soins de santé.»

Un prospectus de non-offre permet à une société d’entrer en bourse sans procéder à une offre publique initiale (IPO). Cela signifie généralement que la société ne souhaite pas ou n’a pas besoin de lever des capitaux via le prospectus à l’heure actuelle et n’offre pas de nouveaux titres dans le cadre de la cotation.

CONNEXES: Playmaker Capital commence à se négocier à la Bourse de croissance TSX

Une autre entreprise de technologie canadienne qui est récemment devenue publique à la Bourse de croissance TSX par cette voie est General Assembly Pizza, basée à Toronto. En mars, General Assembly Pizza est également devenu public et n’a pas levé de fonds au cours du processus, mais a ensuite levé 13 millions de dollars dans le cadre d’un placement privé distinct.

L’introduction en bourse est devenue une tendance majeure dans le secteur technologique canadien au cours des derniers mois.
Il fait suite à une année d’incertitude généralisée et de perturbations dans un certain nombre d’industries en raison de la pandémie de COVID-19. Healthtech, le secteur de Kovo, a connu certains des impacts les plus importants de la pandémie, et les entreprises de ce secteur ont sauté sur la tendance à la mise en bourse.

L’une des entreprises de technologie de la santé les plus importantes à entrer en bourse cette année est la startup de télésanté Dialogue, qui a clôturé une introduction en bourse de 100 millions de dollars en mars. Dialogue a affirmé avoir connu une croissance significative pendant la pandémie, affirmant que ses revenus pour 2020 avaient augmenté de près de 187% par rapport à 2019.

Source de l’image Pixabay.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires