JPMorgan Chase vient de devenir la première grande banque à permettre aux clients privés d’acheter des crypto-monnaies.

Ironiquement, étant donné la méfiance profondément enracinée du PDG Jamie Dimon envers l’industrie de la crypto-monnaie, JPMorgan Chase (JPM.N) serait devenu la première entreprise à permettre à tous ses clients de gestion de patrimoine d' »acquérir des banques de « fonds monétaires » cryptographiques.

L’accès élargi aux produits de crypto de JPMorgan

Après avoir annoncé qu’il fournirait à ses clients des services d’achat de bitcoins (BTC), JPMorgan Chase est désormais au complet. Selon un rapport du média Business Insider, hier, la banque américaine ouvrira ses portes aux clients qui souhaitent investir dans les crypto-monnaies.

La banque qui était à la recherche d’employés potentiels ayant une expérience dans la cryptographie, a maintenant dévoilé l’enrichissement de ses produits en termes de cryptos.

En effet, selon des personnes directement proches du dossier, JPMorgan Chase aurait pu donner son feu vert à son conseiller financier pour permettre à tous ses clients fortunés d’investir dans des fonds de crypto-monnaie.

Plus précisément, les conseillers de la division de gestion de patrimoine de 630 milliards de dollars de JPMorgan pourront accepter les commandes des clients pour l’achat et la vente de 5 produits de crypto-monnaie dont 4 de ces produits proviennent de Grayscale Investments et un d’Osprey Funds :

  • Bitcoin Trust,
  • Bitcoin Cash Trust (BCH),
  • Ethereum Trust (ETH) et
  • Ethereum Classic Trust (ETC), et
  • Bitcoin Trust d’Osprey Funds.

 

Greg King, fondateur et PDG d’Osprey Funds, a déclaré :

« Nous sommes ravis d’être intégrés à la plateforme de gestion de patrimoine JPMorgan. OBTC reste le fonds bitcoin coté en bourse le moins cher aux États-Unis et nous pensons que les clients de JPMorgan verront la valeur du produit »

Les conseillers de JPMorgan Chase pourront acheter et vendre ces produits conformément aux exigences formelles des clients. Cependant, ils ne seront pas autorisés à les recommander ou à effectuer des transactions non sollicitées.

à découvrir : JPMorgan Chase s’alarme que l’adoption de Bitcoin (BTC) au Salvador pose des défis au réseau.

JPMorgan toujours à l’écoute de ses clients

Cette décision fait suite aux récentes allégations de Mary Callahan Erdoes, directrice de la gestion d’actifs et de patrimoine chez JPMorgan Chase. Dans une interview accordée à Bloomberg plus tôt, cette semaine, elle a déclaré que de nombreux clients de la banque considéraient la crypto-monnaie comme « une classe d’actifs » et souhaitaient y investir.

Bien que JPMorgan Chase n’ait pas pleinement accepté formellement cette vision, les cadres supérieurs de la banque estiment qu’il est important de répondre aux besoins des investisseurs :

« Beaucoup de nos clients disent : « C’est une classe d’actifs, et je veux investir », et notre travail consiste à les aider à placer leur argent là où ils veulent investir, » a-t-elle expliqué durant l’interview.

Cependant, JPMorgan Chase est reconnu depuis longtemps pour ses différentes positions sur les crypto-monnaies. En 2017, son PDG, Jamie Dimon, a spécifiquement qualifié Bitcoin de « fraude » et a menacé de licencier les employés qui détiennent l’actif.

Depuis, la tendance a changé et l’entreprise a adouci sa vision. Les stratèges de JPMorgan Chase conseillent même à leurs clients d’investir 1 % de leur portefeuille dans des actifs numériques.

Les banques rivales telles que Goldman Sachs, Morgan Stanley et Bank of America n’ont pas donné aux clients privés un accès direct aux produits cryptographiques. Morgan Stanley a été la première grande banque à commencer à proposer des fonds Bitcoin à des clients fortunés (clients disposant d’au moins 2 millions de dollars d’actifs d’investissement) grâce à sa collaboration avec Galaxy Digital en avril. L’action de JPMorgan est en effet un autre grand pas vers l’adoption et la démocratisation.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires