JP Morgan financerait la Super League de football avec 3,5 milliards de dollars


Super Ligue

Selon plusieurs rapports, JP Morgan a confirmé que la société financera la nouvelle Super League de football avec 3,5 milliards de dollars.

Aujourd’hui, douze des plus grands clubs de football européens – AC Milan, Arsenal FC, Atlético de Madrid, Chelsea FC, FC Barcelona, ​​FC Internazionale Milano, Juventus FC, Liverpool FC, Manchester City, Manchester United, Real Madrid CF et Tottenham Hotspur – ont créé une nouvelle compétition de milieu de semaine, la Super League, régie par ses clubs fondateurs.

Il est prévu que trois autres clubs se joindront avant la saison inaugurale, qui devrait commencer dès que possible.

Selon un communiqué de presse, à l’avenir, les clubs fondateurs ont hâte de discuter avec l’UEFA et la FIFA pour travailler ensemble en partenariat afin d’obtenir les meilleurs résultats pour la nouvelle Ligue et pour le football dans son ensemble.

Le format verra 20 clubs participants avec 15 clubs fondateurs et un mécanisme de qualification permettant à cinq autres équipes de se qualifier chaque année en fonction des réalisations de la saison précédente.

Des rencontres en milieu de semaine avec tous les clubs participants qui continuent de concourir dans leurs ligues nationales respectives, en préservant le calendrier traditionnel des matches nationaux qui reste au cœur du match de club.

Un début d’août avec des clubs participant à deux groupes de dix, disputant des matches à domicile et à l’extérieur, les trois premiers de chaque groupe se qualifiant automatiquement pour les quarts de finale. Les équipes terminant quatrième et cinquième s’affronteront ensuite dans un barrage à deux pour les quarts de finale restants. Un format à élimination directe à deux manches sera utilisé pour atteindre la finale à la fin du mois de mai, qui se déroulera en un seul match sur un terrain neutre.

FinSME

19/04/20221

LIRE LE COMMUNIQUÉ DE LANCEMENT:

LES CLUBS DE FOOTBALL EUROPÉENS LES PLUS ÉLEVÉS ANNONCENT UNE NOUVELLE COMPÉTITION DE SUPER LIGUE

Douze des plus grands clubs de football européens se sont réunis aujourd’hui pour annoncer qu’ils ont accepté de créer une nouvelle compétition de milieu de semaine, la Super League, régie par ses clubs fondateurs.

AC Milan, Arsenal FC, Atlético de Madrid, Chelsea FC, FC Barcelone, FC Internazionale Milano, Juventus FC, Liverpool FC, Manchester City, Manchester United, Real Madrid CF et Tottenham Hotspur ont tous rejoint en tant que clubs fondateurs. Il est prévu que trois autres clubs se joindront avant la saison inaugurale, qui devrait commencer dès que possible.

À l’avenir, les clubs fondateurs ont hâte de discuter avec l’UEFA et la FIFA afin de travailler ensemble en partenariat afin d’obtenir les meilleurs résultats pour la nouvelle Ligue et pour le football dans son ensemble.

La formation de la Super League intervient à un moment où la pandémie mondiale a accéléré l’instabilité du modèle économique actuel du football européen. En outre, depuis un certain nombre d’années, les clubs fondateurs ont eu pour objectif d’améliorer la qualité et l’intensité des compétitions européennes existantes tout au long de chaque saison et de créer un format permettant aux meilleurs clubs et joueurs de s’affronter régulièrement.

La pandémie a montré qu’une vision stratégique et une approche commerciale durable sont nécessaires pour accroître la valeur et le soutien au profit de l’ensemble de la pyramide du football européen. Ces derniers mois, un dialogue approfondi a eu lieu avec les acteurs du football concernant le futur format des compétitions européennes. Les clubs fondateurs estiment que les solutions proposées à l’issue de ces discussions ne résolvent pas les problèmes fondamentaux, notamment la nécessité de fournir des matchs de meilleure qualité et des ressources financières supplémentaires pour la pyramide du football dans son ensemble.

Format de la compétition

  • 20 clubs participants avec 15 clubs fondateurs et un mécanisme de qualification permettant à cinq autres équipes de se qualifier chaque année en fonction des réalisations de la saison précédente.
  • Des rencontres en milieu de semaine avec tous les clubs participants qui continuent de concourir dans leurs ligues nationales respectives, en préservant le calendrier traditionnel des matches nationaux qui reste au cœur du match de club.
  • Un début d’août avec des clubs participant à deux groupes de dix, disputant des matches à domicile et à l’extérieur, les trois premiers de chaque groupe se qualifiant automatiquement pour les quarts de finale. Les équipes terminant quatrième et cinquième s’affronteront ensuite dans un barrage à deux pour les quarts de finale restants. Un format à élimination directe à deux manches sera utilisé pour atteindre la finale à la fin du mois de mai, qui se déroulera en un seul match sur un terrain neutre.

Dès que possible après le début de la compétition masculine, une ligue féminine correspondante sera également lancée, aidant à faire progresser et à développer le football féminin.

Le nouveau tournoi annuel offrira une croissance économique et un soutien significativement plus importants au football européen via un engagement à long terme en faveur de paiements de solidarité non plafonnés qui augmenteront en fonction des revenus de la ligue. Ces paiements de solidarité seront nettement plus élevés que ceux générés par la compétition européenne actuelle et devraient dépasser 10 milliards d’euros au cours de la période d’engagement initiale des clubs. En outre, le concours sera construit sur une base financière durable avec tous les clubs fondateurs souscrivant à un cadre de dépenses. En échange de leur engagement, les clubs fondateurs recevront un montant de 3,5 milliards d’euros uniquement pour soutenir leurs plans d’investissement dans les infrastructures et pour compenser l’impact de la pandémie COVID.

Florentino Pérez, président du Real Madrid CF et premier président de la Super League a déclaré:

«Nous aiderons le football à tous les niveaux et le porterons à sa juste place dans le monde. Le football est le seul sport mondial au monde avec plus de quatre milliards de fans et notre responsabilité en tant que grands clubs est de répondre à leurs désirs.

Soutenant la nouvelle ligue européenne, Andrea Agnelli, président de la Juventus et vice-président de la Super League, a déclaré:

«Nos 12 clubs fondateurs représentent des milliards de fans à travers le monde et 99 trophées européens. Nous nous sommes réunis à ce moment critique, permettant de transformer la compétition européenne, en plaçant le jeu que nous aimons sur une base durable pour un avenir à long terme, en augmentant considérablement la solidarité et en donnant aux fans et aux joueurs amateurs un flux régulier de grands titres qui nourrir leur passion pour le jeu tout en leur offrant des modèles de rôle attrayants. »

Joel Glazer, coprésident de Manchester United et vice-président de la Super League, a déclaré:

«En réunissant les plus grands clubs et joueurs du monde pour qu’ils s’affrontent tout au long de la saison, la Super League ouvrira un nouveau chapitre pour le football européen, garantissant une compétition et des installations de classe mondiale, et un soutien financier accru pour la pyramide du football au sens large.»

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires