Imageens lève 1,2 M € de financement d’amorçage


imageens

Imageens, une start-up d’Intelligence Artificielle (IA) médicale basée à Paris, en France, développant des solutions logicielles pour l’analyse d’images médicales, a levé 1,2 M € de financement d’amorçage.

Le tour a été mené par Anaxago, avec la participation de BADGE (Business Angels des Grandes Ecoles), de COALESCENCE et d’investisseurs existants.

Dirigé par Robert Baldwin, PDG, Imageens fournit des solutions logicielles permettant aux radiologues, cardiologues et chirurgiens vasculaires de prendre des décisions personnalisées et d’évaluer le risque cardiovasculaire de leurs patients, grâce à des données d’imagerie médicale très précises.

La société entend utiliser les fonds pour accélérer le développement et la commercialisation d’ArtFun +, un logiciel d’intelligence artificielle et de ses biomarqueurs pronostiques pour l’imagerie cardiovasculaire, et LABEL, une solution algorithmique de classification et de valorisation automatique des données d’imagerie médicale, afin de renforcer son équipe avec talents R&D clés et renforcer son équipe commerciale pour faire évoluer le déploiement de ses solutions logicielles.

Aujourd’hui, Imageens est en train d’obtenir l’autorisation FDA et CE pour ArtFun + dans les soins cardiovasculaires de routine en complément des examens IRM cardiaque avec des biomarqueurs de risque cardiovasculaire permettant d’améliorer le suivi et les décisions chirurgicales dans les cardiopathies ischémiques, le syndrome coronarien aigu et les anévrismes aortiques.

Depuis fin 2020, l’entreprise a également développé une activité complémentaire à ses solutions de diagnostic, en permettant aux entrepôts de données médicales d’améliorer la qualité de leurs données médicales et de les utiliser à des fins de R&D et de formation en IA. En travaillant avec des institutions médicales telles que l’AP-HP à Paris, Imageens a développé un ensemble complet d’algorithmes de classification d’images qui créent automatiquement des métadonnées permettant aux entrepôts de données d’obtenir une compréhension détaillée du contenu des bases de données, et la possibilité d’interroger précisément le données médicales pour mettre en place des cohortes pour des projets de R&D et de formation en IA.

FinSME

15/04/2021

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires