Historique : Apple devient la première entreprise valorisée plus de 2.500 Milliards de Dollars.

Ce lundi 30 août, après avoir presque atteint ce seuil symbolique à la mi-juillet, la valeur boursière du fabricant d’iPhone a officiellement franchi le seuil symbolique de 2 500 milliards de dollars, ce qui est une première fois pour un groupe coté en bourse.

Apple entre dans l’histoire de la Bourse.

Le 19 août 2020, Apple devient la deuxième société dont la valeur boursière dépassait la barre des 200 milliards de dollars, après le géant pétrolier Saudi Aramco, maintenant elle est devenue la première société à avoir une capitalisation boursière de plus de 2,500 milliards de dollars, alors que la valeur totale des actions de la CAC 40 combinée est proche de 2 500 milliards d’euros.

autre article : Google investira 1,2 milliards de dollars américains pour étendre ses projets de cloud computing et l’énergie verte en Allemagne.

Le cours de l’action Apple a augmenté de 2,38 % à 152,14 $ quelques minutes avant 17 h 30, ce qui a porté sa capitalisation boursière à 2,514 milliards de dollars, ce qui fait d’Apple le groupe le mieux valorisé au monde.

Le groupe dirigé par Tim Cook a augmenté sa « valeur de marché » ce vendredi de plus de 58 milliards de dollars, ce qui équivaut à la valeur de marché de groupes comme Vinci (54 milliards d’euros) ou Stellantis (53 milliards).

Après Apple en retrouve Microsoft (2,28 milliards) et Alphabet (maison mère de Google, 1,942 milliards), devant Saudi Aramco (1,867 milliards) et Amazon (1,782 milliards).

Le premier groupe français LVMH n’est que 19e dans le monde à 372 milliards.

Cependant, après s’être montrée en 2020, Apple n’a réalisé qu’une petite augmentation de 14 % (petite selon l’échelle d’Apple) depuis le 1er janvier, ce qui est sous les performes du Nasdaq Composite (+ 18,4 %) et de l’indice Standard & Poor’s (+20,5 %).

Autre actualité d’Apple.

Apple a annoncé avoir trouvé un accord qui lui permettrait de régler ces différends avec des développeurs américains ont critiqué le fonctionnement de sa boutique d’applications en ligne App Store, cela dure depuis 2 ans.

L’accord n’a pas encore eu l’aval de la justice américaine et qui devrait permettre au géant de la technologie de mettre fin au recours collectif déposé dans le district nord de la Californie en 2019.

En vertu de l’accord en sept points, les développeurs d’applications sur l’App Store peuvent désormais joindre directement leurs clients, y compris par e-mail.

Cela signifie que les vendeurs utilisant la plate-forme pourront fournir à leurs utilisateurs des méthodes de paiement alternatives liées au système d’exploitation mobile d’Apple, iOS.

L’organisation a indiqué dans un communiqué que dans ces conditions, les développeurs n’ont à payer à Apple aucune commission pour la vente d’applications payantes sur l’App Store.

Pour les entreprises avec une commission de plus d’un million de dollars, le taux de commission standard de l’App Store est de 30 %.

à lire aussi : Un analyste vient en soutien à BMW qui gagne 1 %.

Pour les entrepreneurs dont le revenu annuel est inférieur à 1 million de dollars américains, la limite de commission est de 15 %.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des