Hawaï a exprimé la forte demande de Bitcoin et les cryptos allant à 600 % cette année.

L’implication des Américains dans la cryptomonnaie est de plus en plus croissante. Bien que le gouvernement fédéral semble vouloir leur faire la guerre, certains États comme Hawaï espèrent devenir un refuge pour les cryptomonnaies en établissant des paradis réglementaires.

L’intérêt croissant Hawaïen pour les fusées cryptographiques

Un rapport publié par la société indépendante d’intelligence marketing Miq Digital a expliqué qu’Hawaï a connu la plus forte demande de cryptomonnaies de tous les États des États-Unis, avec une augmentation de 687 % depuis 2020. Concernant l’augmentation de la demande de cryptomonnaies depuis l’année dernière, le Nevada, la Californie, la Floride et le Colorado ont suivi de près avec une augmentation de plus de 600 %.

 

 

La société a analysé les données de recherche provenant de sources telles que Google Trends et a constaté : « Environ 6 % de la population américaine utilise ou possède désormais des cryptos, et la tendance est à la croissance »

Il a rajouté que :

« Les cryptomonnaies ne font peut-être pas encore partie de l’économie dominante, mais la demande est si forte dans certains États que les autorités financières américaines cherchent des moyens de réglementer le marché. »

Forte augmentation de demande de Bitcoin aperçue

Parmi toutes les cryptomonnaies aux États-Unis, la demande de Bitcoin a augmenté le plus rapidement dans un certain nombre d’États différents, en particulier à Hawaï et au Nevada. En revanche, DOGE est la cryptomonnaie avec la plus forte augmentation de prix depuis décembre 2020.

Quant aux 5 premiers États avec une augmentation de plus de 600 %, Hawaï est en tête de liste avec 687 %. Suivi par la Californie (655 %), le Colorado (637 %), la Floride (628 %) et le Nevada (621 %).

La crypto-régulation à Hawaï

Les législateurs hawaïens font pression pour des réglementations qui profitent aux commerçants et aux entreprises de cryptographie. L’État a commencé à examiner un projet de loi soutenant des banques spécifiques pour conserver la cryptomonnaie au début de 2020. Il s’agit notamment d’une série de réglementations auxquelles les banques doivent se conformer aux exigences fédérales AML et KYC afin de fournir des services de garde d’actifs numérique.

Le 17 mars, le bureau du gouverneur d’Hawaï a également dévoilé le « Digital Currency Innovation Lab », un incubateur blockchain et crypto qui permettra « aux émetteurs de devises numériques de faire des affaires à Hawaï sans avoir à obtenir une licence de lanceur » pendant 2 ans.

Hawaï n’est pas le seul paradis pour les passionnés de crypto. El Salvador en est un exemple sur l’intérêt pour les cryptos dans tous les pays d’Amérique. Mais en même temps, l’île paradisiaque a lancé un projet immobilier qui permet d’acheter des villas de luxe avec BTC.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires