Guggenheim va lancer un nouveau fonds, avec une exposition potentielle au Bitcoin.

Désormais, les investisseurs institutionnels ont l’ambition de créer leurs propres fonds en BTC. C’est en tout cas ce que souhaite faire Guggenheim Partners prochainement. Selon des documents soumis ce mardi à la Securities and Exchange Commission des États-Unis, Guggenheim Partners, une société d’investissement plus de 270 milliards de dollars, pourrait rechercher davantage d’opportunités pour entrer sur le marché de la cryptographie grâce à de nouveaux fonds.

Lancement d’un deuxième fond « Guggenheim Active Allocation Fund »

Guggenheim Partners a annoncé son intention de lancer un nouveau fonds qui pourrait rechercher des investissements dans les cryptomonnaies, en mettant l’accent sur Bitcoin (BTC) : le Guggenheim Active Allocation Fund.

Le fonds a divulgué ses plans dans un dossier déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), indiquant que ses investissements potentiels pourraient provenir de dérivés réglés en espèces. Le document décrit le fonds comme :

« une société d’investissement de gestion à capital fixe nouvellement formée, diversifiée. »

Le nouveau fonds peut investir dans des investissements comprenant « des investissements dans des devises cryptées, des actifs numériques ou des devises virtuelles ».

Le dossier précise :

 « Le Fonds peut rechercher une exposition d’investissement à la crypto-monnaie (notamment Bitcoin), souvent appelée « monnaie virtuelle » ou « monnaie numérique », par le biais d’instruments dérivés réglés en espèces, tels que les contrats à terme standardisés réglés en espèces, ou par le biais de véhicules d’investissement qui offrent une exposition au Bitcoin ou à d’autres crypto-monnaies par le biais d’investissements directs ou d’expositions indirectes telles que des contrats dérivés »,

Guggenheim Active Allocation Fund vise à investir dans le Bitcoin.

Guggenheim Investment gère plus de 245 milliards de dollars américains d’actifs et est l’une des plus grandes sociétés d’investissement au monde.

La possibilité dont elle propose un fonds offrant une exposition au Bitcoin, même indirectement, est un autre signe que les institutions s’intéressent de plus en plus au BTC. Récemment, de grandes institutions financières telles que Goldman Sachs, Morgan Stanley et JPMorgan Chase explorent des produits similaires.

En novembre de l’année dernière, le Guggenheim Fund Trust a soumis un amendement à la Securities and Exchange Commission pour permettre à son fonds Macro Opportunity de 5 milliards de dollars d’investir jusqu’à 10 % de la valeur liquidative du fonds dans Grayscale Bitcoin Trust (GBTC). ETP qui suit le prix du Bitcoin. Les dirigeants de Guggenheim ont toujours été très confiants quant au cours du BTC, prévoyant qu’il aurait même la possibilité d’atteindre jusqu’à 400 000 dollars.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires