Google engage 2 millions de dollars pour préparer les jeunes travailleurs canadiens issus de communautés mal desservies à des carrières technologiques


Google Canada a engagé 2 millions de dollars canadiens à quatre organismes sans but lucratif, NPower Canada, Pathways to Education, la bibliothèque publique de Toronto et le YMCA pour aider les jeunes travailleurs des communautés mal desservies à se recycler pour des emplois dans le domaine de la technologie.

Les jeunes et les communautés mal desservies ont été durement touchés par la pandémie. En réponse, l’investissement de Google vise à aider à recycler les membres de ces groupes pour des carrières dans la technologie et l’économie numérique «en moins de six mois». Puisque les cours de Google sont virtuels, ses programmes seront disponibles partout au Canada.

«Pour aider les chercheurs d’emploi qui ont été les plus durement touchés par la pandémie, nous devons investir dans la formation professionnelle dans des emplois dont la demande est démontrable.»
-Sabrina Geremia, vice-présidente de Google Canada

L’investissement comprend une subvention Google.org de trois ans à NPower Canada pour offrir 5000 bourses d’études Google Career Certificate basées sur les besoins aux communautés mal desservies, ainsi que le financement de Pathways to Education, de la bibliothèque publique de Toronto et du YMCA. Selon Google, NPower fournira ces bourses en collaboration avec les trois autres organisations.

«Pour aider les chercheurs d’emploi qui ont été les plus durement touchés par la pandémie, nous devons investir dans la formation professionnelle dans des emplois dont la demande est démontrable», a déclaré Sabrina Geremia, vice-présidente et directrice nationale de Google Canada.

Selon Geremia, les certificats Google Career «permettent d’accéder à des emplois de qualité sans diplôme ni expérience, ce qui permet de faire tomber les barrières et de créer des opportunités pour les groupes mal desservis qui tentent d’intégrer la main-d’œuvre technologique».

Les programmes de certificat de Google préparent les travailleurs à des carrières très demandées dans des secteurs technologiques en croissance à des postes qui ne nécessitent aucun diplôme ni expérience pertinente. Google propose des programmes de certificat dans l’analyse des données, la gestion de projet, la conception UX et l’assistance informatique. En dehors de NPower, ces programmes sont disponibles via Coursera.

Pour soutenir davantage ces initiatives, Google Canada prévoit de fournir à ces organismes sans but lucratif des fonds supplémentaires pour améliorer les programmes de formation professionnelle existants et accroître l’accès à la formation aux compétences numériques pour les Canadiens des communautés mal desservies.

CONNEXION: Google prévoit de construire un centre de données de 735 millions de dollars canadiens au Québec

Dans le cadre de cette évolution, Google prévoit de mettre en place un consortium qui considérera les diplômés du programme pour des emplois éligibles. Google accepte actuellement les candidatures d’employeurs potentiels pour rejoindre ce consortium. Jusqu’à présent, le groupe comprend Google, KPMG, Telus et Loblaw.

Cet investissement fait suite au succès précoce du programme de certificat de support informatique de Google, que NPower Canada a commencé à offrir l’automne dernier. Andrew Reddin, directeur du développement de NPower Canada, a déclaré que 83 pour cent des jeunes qui ont obtenu leur diplôme du programme en septembre 2020 «sont employés ou dans une nouvelle éducation après avoir terminé le programme».

Reddin a déclaré que des programmes comme celui-ci répondent à une demande sur le marché canadien. «Ce soutien de Google offre plus de possibilités aux jeunes adultes de commencer leur carrière et de participer à l’économie numérique du Canada», a-t-il déclaré.

CONNEXION: Google ouvre des applications pour le nouvel accélérateur de cloud canadien

Un article de mai 2020 rédigé par un groupe de professeurs de l’Université Carleton a révélé que, du point de vue du marché du travail, le COVID-19 avait les effets à court terme les plus importants sur les jeunes travailleurs non mariés et moins scolarisés.

L’un de ses coauteurs, Louis-Philippe Beland, économiste et professeur adjoint à Carleton, a déclaré à Talent Canada que cela est dû au fait que de nombreux jeunes travailleurs ont une sécurité d’emploi inférieure à celle de leurs homologues plus âgés et occupaient des postes où ils ne pouvaient pas travailler à domicile.

Des données récentes de Statistique Canada indiquent que les taux de chômage parmi les minorités visibles (9,4%) et les jeunes de 15 à 24 ans (14%) demeurent parmi les plus élevés de tous les groupes pendant le COVID-19.

CONNEXES: Le gouvernement fédéral investit 600000 $ dans la formation à la cybersécurité pour les jeunes travailleurs déplacés dans la région de Peel

Dans le dernier budget du Canada, le gouvernement fédéral a inclus le perfectionnement des compétences pour alimenter la reprise de la pandémie comme l’une de ses principales priorités. Le gouvernement du Canada prévoit lancer le Programme canadien d’adoption numérique, qui vise à créer 28 000 emplois pour les jeunes et à aider jusqu’à 160 000 petites et moyennes entreprises à adopter les technologies numériques.

Le budget 2021 proposait également 250 millions de dollars sur trois ans pour une initiative qui élargirait les approches visant à améliorer les compétences et à redéployer les travailleurs pour répondre aux besoins de certaines industries.

Google Canada possède des bureaux à Waterloo, Toronto, Montréal et Ottawa avec plus de 2 000 employés canadiens de Google travaillant dans des équipes d’ingénierie, de recherche sur l’IA, de vente et de marketing. L’entreprise a récemment annoncé un nouveau partenariat avec Lightspeed et dévoilé des plans de construction d’un centre de données de 735 millions de dollars canadiens au Québec.

Photo de Paweł Czerwiński via Unsplash

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires