Fortune Magazine vend des NFT pour 1,3 millions de dollars en Ether (ETH).

Le vendredi 13 août, le magazine Fortune, connu pour son classement Fortune 500, a décidé d’expérimenter en vendant des tokens non-fongibles (NFT). 1,3 millions de dollars américains en Ether (ETH) ont été dégagés.

Fortune présente des NFT à la vente.

Comme « Fortune » l’a expliqué, cette « expérimentation » autour des NFT est divisée en deux parties. La première est la vente de 256 NFT pour l’illustration de couverture de la dernière édition du magazine, consacrée aux cryptomonnaies. Chaque pièce était proposée à un prix fixe de 1 ETH, soit 3 200 dollars au cours actuel.

Lire aussi : Le portefeuille Electron Cash présente RPA, un nouvel outil qui offrira plus de confidentialité dans Bitcoin Cash.

Selon le magazine Fortune, la première vente s’est soldée en quelques minutes et le volume de revente atteint déjà sept fois supérieur au montant initial. Cela a été suivi par la deuxième vente de trois tokens « spéciaux ». L’intérêt était si grand qu’il a perturbé la plate-forme de vente OpenSea pour les enchères. Des erreurs techniques ont empêché tous les investisseurs de finaliser l’achat.

Autre article : Pour lutter contre le piratage, Microsoft annonce un nouveau système d’incitation basé sur la blockchain Ethereum.

Même s’il y a eu l’erreur 504 sur le site, la deuxième vente a finalement été un succès. L’un des NFT a été vendu au cours actuel de 47,4 ETH ou 153 443 dollars. Le prix le plus cher est de 105 ETH, soit 339 906 dollars.

1,3 millions de dollars en ETH.

Grace à la vente, on a récolté un total de 1,3 millions de dollars en ETH. La moitié sera reversée à des organisations caritatives et l’autre moitié sera conservée par l’équipe de gestion de fortune. Anastasia Nyrkovskaya, la directrice financière de Fortune, a expliqué qu’elle souhaitait conserver le montant en Ether au lieu de le changer en dollars américains. Le rédacteur en chef du magazine, Robert Hacket, a également confirmé que le magazine Fortune souhaitait devenir un hodler de l’ETH.

Lire également : Solana (SOL) devient un Ethereum Killer en atteignant un nouveau sommet historique avec 1,8 milliard de dollars de volume de verrouillage.

Aux États-Unis, des publications se sont mis aux cryptomonnaies, des ventes NFT représentant des couvertures ou des articles. Le « Time Magazine » est allé encore plus loin en concluant un accord de coopération avec Grayscale et en adoptant le Bitcoin (BTC) dans sa trésorerie. Ainsi, alors que le secteur est fragilisé par omniprésent du numérique, ce nouveau mode de financement de la presse écrite risque de se populariser.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des