Fichiers TheScore pour l’introduction en bourse aux États-Unis sur le Nasdaq


La société canadienne de médias numériques et de paris sportifs theScore a déposé un premier appel public à l’épargne (IPO) sur le Nasdaq, basé aux États-Unis.

La société torontoise, qui est déjà cotée en bourse à la Bourse de Toronto (TSX), prévoit vendre 5 000 000 d’actions de catégorie A à un prix encore à déterminer. theScore prévoit d’utiliser le produit pour financer le fonds de roulement et étendre les opérations de theScore Bet sur le marché nord-américain des paris sportifs.

theScore prévoit d’utiliser les bénéfices pour étendre les opérations de son application mobile de paris sportifs à travers l’Amérique du Nord.

«TheScore occupe une position unique, aux États-Unis et au Canada, en tant que seule société de médias et de jeux mobiles véritablement intégrée», a déclaré John Levy, fondateur et PDG de theScore, à la suite de la publication des résultats financiers de la société au premier trimestre 2021. «Sur la base du développement continu de theScore et de la croissance de l’industrie des paris sportifs en Amérique du Nord, à notre avis, il est opportun d’envisager une cotation à une bourse américaine.»

Levy a ajouté que la société estime que l’accès aux marchés financiers américains offrirait des «avantages convaincants» à theScore et à ses actionnaires.

theScore fournit des actualités sportives et des statistiques aux utilisateurs via son application mobile, qui compte environ quatre millions d’utilisateurs mensuels. theScore Bet, l’application de paris sportifs de la société, est actuellement disponible dans quatre États américains: Colorado, New Jersey, Iowa et Indiana.

« Le prix de l’offre sera évalué dans le contexte du marché avec des conditions, y compris le prix par action, à déterminer au moment de la conclusion d’un accord de souscription avec les preneurs fermes », a écrit la société dans un communiqué. Selon le Globe and Mail, la nouvelle offre rapportera environ 180 millions de dollars américains.

CONNEXES: StellarAlgo clôture 1,5 million de dollars pour aider le secteur du public sportif en direct à mieux s’engager avec les fans

L’offre proposée reste conditionnelle à la conclusion d’un contrat de souscription, y compris les conditions de clôture habituelles.

Selon Levy, le premier trimestre 2021 a été le «meilleur trimestre de l’histoire» pour les revenus des médias. Cette croissance a été tirée par la publicité directe, l’entreprise ayant généré 10,6 millions de dollars canadiens, comparativement à 9,2 millions de dollars au cours de la même période l’an dernier. La société a également connu une période record pour ses activités d’e-sport et une croissance significative du nombre d’abonnés sur ses pages de sport sur les réseaux sociaux sur Twitter, Facebook, Instagram et TikTok.

La société de médias sportifs et de paris prévoit d’utiliser le nouveau financement pour soutenir la croissance continue et l’expansion de theScore Bet aux États-Unis et au Canada, «en soutenant le déploiement et l’exploitation multi-juridictionnels de theScore Bet et l’acquisition et la rétention d’utilisateurs dans les juridictions où theScore est, ou sera, en activité. »

«Bien que nous n’en soyons qu’aux premiers stades de cette industrie en croissance rapide, nous renforçons constamment notre empreinte croissante sur le marché des paris sportifs en Amérique du Nord», a déclaré Levy.

«Nous nous préparons également avec diligence à l’énorme opportunité au Canada avant la création prévue d’un marché des paris sportifs et des jeux en ligne entièrement légalisés et réglementés en Ontario», a-t-il ajouté.

En décembre, theScore a levé environ 46 millions de dollars dans le cadre d’une offre de prise ferme via un prospectus simplifié.

L’entreprise s’est positionnée pour capitaliser sur la légalisation potentielle des paris sportifs sur un seul événement au Canada, ce qui est actuellement illégal.

Le gouvernement du Canada envisage actuellement de changer cela par le biais du projet de loi C-218, Loi sur les paris sportifs sécuritaires et réglementés. Le projet de loi a récemment franchi l’étape de la deuxième lecture à la Chambre des communes par un vote de 303 contre 15 et a été renvoyé au Comité de la justice des Communes.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires