Esplanade HealthTech Ventures souligne la croissance du portefeuille du Fonds I alors que la société se prépare à lever le Fonds II


Dirigée par le fondateur de Medisys Health Group et cofondatrice de Persistence Capital Partners, la société montréalaise Esplanade HealthTech Ventures a investi dans 13 entreprises à ce jour par le biais de son premier fonds, alors que la firme vise à aider les startups en démarrage de technologies de la santé en Amérique du Nord, L’Europe et Israël s’étendent à l’échelle mondiale.

La société de capital de risque (CR) a annoncé la clôture définitive de son premier fonds de santé numérique, obtenant plus de 21 millions de dollars canadiens d’engagements totaux du Mouvement Desjardins et d’autres investisseurs institutionnels et family offices non divulgués.

À ce jour, Esplanade a investi dans 13 entreprises par le biais du Fonds I, dont BrainBox AI, Carebook et GenXys au Canada.

Esplanade a été fondée et amorcée en février 2020 par l’entrepreneur en série et investisseur en soins de santé Sheldon Elman, partenaire fondateur de Persistence Capital Partners (PCP), une société de capital-investissement axée sur les soins de santé, et fondateur de Medisys Health Group, un fournisseur de services de santé basé à Montréal. qui a été acquis de PCP par Telus en 2018.

À ce jour, Esplanade a investi dans 13 entreprises par l’intermédiaire du Fonds I, dont BrainBox AI et Carebook de Montréal, et GenXys de Vancouver. Esplanade a obtenu la clôture définitive du Fonds I en mars 2021. Ella Seitz, associée chez Esplanade, a déclaré à BetaKit qu’Esplanade avait jusqu’à présent déployé environ 75 % du fonds, ajoutant que la société avait réservé « la majorité du reste » pour le suivi. lors de tournées dans ses sociétés de portefeuille.

« En tant que médecin praticien depuis plus de 40 ans, mon objectif a toujours été de traiter les problèmes de santé avant qu’ils ne deviennent des problèmes médicaux et de donner aux patients les moyens de prendre en charge leurs propres soins grâce à l’innovation », a déclaré Elman, président et co-fondateur d’Esplanade HealthTech Ventures. « La thèse d’investissement et les capacités stratégiques uniques d’Esplanade nous positionnent pour atteindre cet objectif tout en offrant de solides rendements financiers à nos LPs ».

Esplanade se concentre sur les startups en démarrage de technologies de la santé au stade initial de la série A, en investissant dans des sociétés basées aux États-Unis, au Canada, en Europe et en Israël qui « desservent le marché mondial de la santé ». À l’extérieur du Canada, le portefeuille de l’entreprise comprend des sociétés comme binah.ai, Cleerly et Lumen.

Depuis sa première clôture, Esplanade a déclaré avoir vu la valorisation de plusieurs des sociétés de son portefeuille augmenter à plus de 100 millions de dollars « avec une forte traction réglementaire, y compris plusieurs désignations et approbations révolutionnaires de la FDA ».

« Avec les défis croissants dans le domaine de la santé, nous croyons que des investisseurs comme Esplanade peuvent aider les fondateurs à apporter des changements transformateurs et évolutifs aux soins aux patients tout en continuant à générer des rendements élevés », a déclaré Martin Brunelle, vice-président croissance, acquisitions et développement du Mouvement Desjardins, l’un des investisseurs du Fonds I.

CONNEXES: Le fonds de santé de précision d’Amplitude Ventures dépasse l’objectif de 200 millions de dollars avec la clôture finale

Outre Elman et Seitz, l’équipe de direction d’Esplanade comprend également Josh Blair, PDG de la start-up technologique canado-israélienne Impro.ai et président de Telus International, en tant qu’associé général, et Jeffrey Kadanoff, directeur financier par intérim de Carebook, en tant que directeur général, qui apportent des années de expérience de Knight Therapeutics, Bain & Company, McKesson Corporation et Kearney.

« Nous opérons et investissons dans des entreprises de soins de santé depuis plus de 30 ans », a déclaré Seitz à BetaKit. « Nous avons commencé à voir une opportunité sans précédent de perturbation et d’impact dans la conduite de l’innovation dans l’espace de la santé numérique qui était encore naissante au moment du lancement. » Seitz a déclaré que l’Esplanade se concentrait en particulier sur les «innovations centrées sur le consommateur».

Seitz a refusé de divulguer les investisseurs du Fonds I, mais a déclaré que ses LP se composent d’une combinaison d’institutions, de family offices et de particuliers fortunés, ajoutant qu’« un assureur majeur » est le principal investisseur du fonds. Elle a décrit le portefeuille actuel de l’entreprise comme « diversifié presque uniformément au Canada, en Israël et aux États-Unis ».

Selon Seitz, les investissements d’Esplanade allaient généralement de « plusieurs centaines de milliers de dollars » dans les tours d’amorçage à « plusieurs millions de dollars » dans les tours de série A.

Bien que le Fonds I touche à sa fin pour de nouveaux investissements, Seitz a déclaré qu’Esplanade prévoyait toujours de faire « plusieurs » investissements de suivi dans son portefeuille existant.

Esplanade s’attend à ce que son prochain fonds, Fund II, soit clôturé pour la première fois plus tard cette année. Seitz a déclaré qu’Esplanade s’attend à ce que le Fonds II soit « considérablement plus important que le Fonds I » et suive une stratégie d’investissement similaire.

Image caractéristique avec l’aimable autorisation d’Esplanade HealthTech Ventures.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires