En France, la mobilisation contre le « pass sanitaire » continue

Le ministère de l’Intérieur a indiqué que samedi, environ 121 000 personnes, dont 19 000 à Paris ont défilé dans plusieurs villes françaises pour protester contre le « pass sanitaire », pour le neuvième weekend consécutif.

Les manifestations de samedi dernier

Les autorités avaient enregistré 141 000 manifestants samedi dernier, dont 18 425 à Paris. Des incidents ont agrémentés les rassemblements, principalement à Paris et à Toulouse où les forces de l’ordre avaient été présentes en nombre. A Paris, elles ont utilisé le gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui lançaient pour certains des projectiles.

Selon le ministère de l’Intérieur, à Paris, trois membres des forces de l’ordre ont été blessés légèrement. A 18h, en France, 76 interpellations ont été décompté dont 70 à Paris.

Cette nouvelle mobilisation a eu lieu au lendemain de la mise en examen d’Agnès Buzyn, l’ex-ministre de la Santé, pour « une mise en danger de la vie d’autrui », dans le cadre de la gestion gouvernementale de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

A découvrir également : Top 5 des événements clés des Bourses cette semaine

Une mobilisation à quelques jours de l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale pour les professions de la santé

L’obligation vaccinale pour les personnels des Ehpad et des hôpitaux, les ambulanciers, les aides à domiciles et les pompiers entre en vigueur en France mercredi prochain. Après trois weekends de diminution, les autorités espèrent un rebond de la mobilisation, coalition hétéroclite d’anti-vax, de proches des « gilets jaunes », de militants d’extrême droite ou, plus souvent, d’adversaires politiques du gouvernement. Selon une source policière, près de 170 000 manifestants sont attendus dans toute la France, dont 30 000 à Paris.

Source : dailyadvent.com

Descendu sous la barre des 10 000, le nombre d’infections au coronavirus continue sa lente baisse, pendant que les hospitalisations liées à la maladie demeurent contenues, d’après les chiffres publiés vendredi par la Santé publique France. Au total, 9 966 cas d’infection ont été comptés en 24 heures, contre plus de 10 900 jeudi et plus de 12 800 mercredi. A titre de comparaison, plus de 13 400 nouveaux cas ont était recensé vendredi dernier. Le taux de positivité, mesurant la proportion des cas positifs sur le nombre de personnes testées, demeurait stable vendredi par rapport à la veille, à 2,3% contre 2,6% la semaine précédente.

Dans les hôpitaux, 10 115 malades du Covid sont actuellement pris en charge, dont 2 151 dans les services de soins critiques, accueillant les cas les plus graves. Sur sept jours, les données, lissant les variations quotidiennes, révèlent également une légère baisse, avec 3 651 hospitalisations, dont 986 admissions en soins critiques, contre respectivement 4 358 et 1 035 vendredi dernier.

A voir aussi : D’après le TUC, le Royaume-Uni doit s’attendre à d’autres chocs économiques

Au cours des dernières 24 heures, 81 décès du coronavirus ont été enregistrés, portant le bilan à 115 442 depuis le début de l’épidémie. Côté vaccination, 49 540 420 personnes ont reçu au moins une administration et 46 428 107 personnes ont un schéma vaccinal complet.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des