Elevate et Moneris lancent un nouvel accélérateur pour les startups canadiennes de commerce électronique


Au milieu d’une montée en flèche de la vente au détail en ligne provoquée par COVID, le pôle technologique torontois Elevate et le géant du traitement des paiements Moneris se sont associés pour lancer eCommerce North, un accélérateur «digital-first» pour les startups canadiennes de commerce électronique. Elevate affirme que le nouveau hub est «le premier accélérateur de commerce électronique au Canada».

Les candidatures pour eCommerce North sont maintenant ouvertes et se terminent le 31 mars. La cohorte inaugurale du programme de six mois devrait être lancée le 12 mai, avec les partenaires stratégiques Sampler, Clearbanc et BlueSnap. Grâce à eCommerce North, Elevate et Moneris visent à aider 50 startups canadiennes de commerce électronique à évoluer au cours des trois prochaines années.

«Aider les entrepreneurs canadiens à faire la transition vers un avenir numérique n’est pas seulement un objectif commercial, c’est la bonne chose à faire.
-Angela Brown, Moneris

Le nouvel accélérateur est le deuxième pôle d’innovation qu’Elevate a lancé en moins d’un an. En juillet dernier, Elevate a annulé la quatrième édition de son populaire festival technologique et a obtenu 5 millions de dollars de la ville de Toronto et d’autres entreprises partenaires pour créer un nouveau pôle d’innovation, en partenariat avec le site torontois Design Exchange (DX) pour lancer l’innovation sociale Elevate Exchange (Elevate SIX), qui offre une programmation toute l’année. Razor Suleman, PDG d’Elevate, est également PDG de DX.

«L’été dernier, nous avons annoncé que nous lancerions un pôle d’innovation sociale pour soutenir les innovateurs canadiens, et eCommerce North est l’un des premiers programmes à être déployé dans le cadre de ce projet», a déclaré Lisa Zarzeczny, directrice générale d’Elevate.

«C’est le début de ce que nous prévoyons de faire pour aider les entreprises à croître et, espérons-le, créer des possibilités d’emploi significatives et inclusives pour tous les Canadiens», a ajouté Zarzeczny, qui dirige également la conception des programmes de l’accélérateur.

Le programme desservira les startups partout au Canada. Les startups éligibles comprennent les «marchés axés sur le numérique» et les «facilitateurs technologiques avec une traction démontrée». L’année prochaine, Elevate et Moneris prévoient de commencer à offrir une cohorte française dédiée.

CONNEXES: La marque de commerce électronique de Vancouver, KITS Eyecare, clôture un premier appel public à l’épargne de 55 millions de dollars et commence à se négocier à la TSX

Le programme comprendra des opportunités de réseautage, un bootcamp, un suivi des progrès et des opportunités de financement. Les startups participantes auront également l’opportunité de rejoindre la plateforme d’Elevate.

«Depuis 20 ans, nous constatons la force, la résilience et la passion des petites entreprises canadiennes, et cela n’a jamais été aussi mis à l’épreuve qu’au cours des 12 derniers mois», a déclaré Angela Brown, présidente et chef de la direction de Moneris. «Aider les entrepreneurs canadiens à faire la transition vers un avenir numérique n’est pas seulement un objectif commercial, c’est la bonne chose à faire.

Suleman agira en tant que chef de la direction et Bruce Nanton, chef de l’exploitation de Moneris, en tant que société en résidence. Parmi les autres entrepreneurs en résidence, mentionnons Phillip Gales (opérations commerciales), Harp Gahunia (finance et collecte de fonds) et Jyll Saskin Gales, Rokham Fard et Nicole Murphy (stratégie de marketing de croissance).

Moneris prévoit ouvrir son réseau de partenaires aux participants au programme afin de favoriser la croissance grâce à des partenariats, des investissements et des opportunités d’acquisition de clients.

Le programme axé sur les objectifs, qui vise à aider les startups à intégrer leurs priorités dans leur plan d’affaires avant leur entrée sur le marché, recherche des soumissions qui «soutiendront la santé et le bien-être des principales parties prenantes». eCommerce North vise également à fournir aux fondateurs un encadrement en matière de durabilité, d’équité et de santé mentale.

«Nous avons fini par accepter en tant que communauté de startups qu’être occupé signifie que nous réussissons, et je peux personnellement vous dire que ce n’est pas vrai et que ce n’est certainement pas durable», a déclaré Marie Chevrier Schwartz, PDG et fondatrice de Sampler .

CONNEXES: General Assembly Pizza clôture 13 millions de dollars pour augmenter les abonnements de pizza à travers le Canada

Elevate et Moneris se sont également engagés à ce qu’au moins la moitié des fondateurs participants s’identifient aux femmes et 30% proviendront d’autres groupes sous-représentés.

«Nous savons que la diversité dans la technologie est un problème, et pour y remédier, nous devons commencer à corriger de manière agressive et intentionnelle le déséquilibre des opportunités et de l’accès aux réseaux», a déclaré Suleman.

Le lancement fait suite à une année extrêmement difficile et chargée de fermetures pour les détaillants physiques, à une vague de transformation numérique induite par une pandémie et à une augmentation significative des ventes en ligne. L’automne dernier, au milieu de la deuxième vague de COVID-19, le commerce électronique de détail a bondi alors que les ventes en ligne «devenaient essentielles aux« entreprises non essentielles »», selon un récent rapport de Statistique Canada.

«Au cours de la dernière année, la pandémie a accéléré le passage à l’économie numérique», a déclaré Mary Ng, ministre des petites entreprises de l’Ontario. «Des dizaines de milliers d’entreprises canadiennes sont parties et ont ajouté des clics à leurs briques, pratiquement du jour au lendemain.»

«Les startups et les entrepreneurs que cet accélérateur soutiendra repoussent les limites de l’innovation et d’une plus grande inclusion dans le secteur privé», a ajouté Ng.

Pendant la pandémie, Elevate s’est concentré sur la production de contenu numérique gratuit pour la communauté technologique canadienne par le biais d’Elevate Live. En juillet dernier, Suleman a déclaré à BetaKit que son intention était de tenir à nouveau son festival Elevate en personne en 2021.

BetaKit est un partenaire média d’Elevate. Image reproduite avec l’aimable autorisation d’Elevate.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires