Dyno Therapeutics clôture un financement de série A de 100 M $


dynamo

Dyno Therapeutics, Inc., une société de biotechnologie basée à Cambridge, dans le Massachusetts, qui applique l’intelligence artificielle (IA) à la thérapie génique, a levé 100 millions de dollars dans le cadre d’un financement de série A.

Le tour était dirigé par Andreessen Horowitz, avec la participation d’un syndicat sélectionné de nouveaux investisseurs, dont Casdin Capital, GV, Obvious Ventures et Lux Capital. Les investisseurs fondateurs Polaris Partners, CRV et KdT Ventures ont tous participé à la ronde. Dans le cadre du financement de série A, Jorge Conde, commandité chez Andreessen Horowitz, s’est joint au conseil d’administration de la société.

Dirigé par Eric Kelsic, PhD, fondateur et PDG, Dyno Therapeutics fait progresser la plate-forme CapsidMap ™, qui utilise la technologie de l’IA pour la conception de nouveaux vecteurs de thérapie génique par le virus adéno-associé (AAV), élargissant la fonctionnalité et améliorant l’impact thérapeutique du gène thérapies développées par ses partenaires biopharmaceutiques.

La société a l’intention d’utiliser le capital pour étendre sa plate-forme CapsidMap ™. Le produit du financement accélérera la construction de la plate-forme CapsidMap de Dyno pour concevoir des vecteurs améliorés ciblant les maladies du foie, des muscles, des yeux et du système nerveux central (SNC), ainsi que pour se développer dans de nouveaux domaines de maladies pulmonaires, cardiaques et rénales. La société utilisera également les bénéfices pour soutenir ses multiples efforts de partenariat avec des sociétés biopharmaceutiques de thérapie génique en développant ses opérations, sa propriété intellectuelle, son développement commercial et ses équipes de réussite des partenaires. Cette expansion renforce les partenariats existants de Dyno pour développer des vecteurs AAV pour Novartis, Sarepta et Roche et renforce la capacité de travailler avec de nombreux partenaires supplémentaires. Le financement permettra à l’entreprise d’augmenter sa base d’employés dans les domaines de la science, de l’apprentissage automatique et des fonctions commerciales.

FinSME

06/05/2021

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires