Dott lève 70 millions d’euros alors qu’il se prépare au lancement irlandais d’un scooter électrique


Avec un nouveau financement, l’acteur néerlandais de la micromobilité prévoit de s’étendre dans plus de pays et de déployer une flotte de vélos électriques.

La société de scooters électriques Dott a levé 70 millions d’euros pour financer son expansion sur de nouveaux marchés, dont l’Irlande.

La série B était dirigée par la société d’investissement belge Sofina et l’investisseur en capital de croissance Estari. Des bailleurs de fonds nouveaux et existants, notamment EQT Ventures, Prosus Ventures, Felix Capital et Quadia ont également participé. L’investissement est une combinaison de financement par actions et par emprunt adossé à des actifs.

Dott, dont le siège est à Amsterdam, a été fondé en 2018 et est aujourd’hui l’un des grands acteurs de la micromobilité en Europe. Elle compte plus de 30 000 scooters électriques dans cinq pays et gère actuellement des systèmes de partage en Belgique, en France, en Allemagne, en Italie et en Pologne.

La société a déclaré que le nouvel investissement sera utilisé pour améliorer son service et pour lancer des vélos électriques dans les villes européennes à partir de cet été. Il prévoit également des extensions dans de nouvelles villes et de nouveaux pays, dont l’Espagne et l’Irlande.

«Nous avons montré au cours des deux premières années que nous pouvons offrir un excellent service aux utilisateurs – bon pour la planète et bon pour les villes européennes», a déclaré Henri Moissinac, PDG et co-fondateur de Dott.

Soutenir Silicon Republic

«Grâce à nos investisseurs nouveaux et existants, notre objectif est désormais d’accélérer, de servir plus d’utilisateurs et plus de villes, de la manière la plus fiable et la plus abordable possible».

Dott a révélé plus tôt cette année qu’il se préparait à se lancer à Dublin et potentiellement dans d’autres villes irlandaises une fois que la législation le permettra.

Cette modification législative est attendue prochainement, car le gouvernement a approuvé en février de cette année des projets de loi visant à réglementer les scooters électroniques sur les routes irlandaises.

Dott a récemment écrit au ministre des Transports Eamon Ryan, TD, pour recommander qu’un certain nombre de mesures de sécurité obligatoires soient incluses dans le règlement, comme les exigences relatives au casque et les vitesses maximales de 25 km / h.

Il a également déclaré qu’il procéderait à des consultations locales à Dublin, Cork, Limerick et Galway sur les déploiements potentiels.

Mais plusieurs autres concurrents envisagent également une part du marché irlandais. Un certain nombre d’entreprises ont déjà annoncé leur intention de lancer des flottes de scooters électriques dès l’adoption de la législation, notamment Bolt, Bleeper, Zipp Mobility, Free Now et Bird.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires