District Ventures Capital obtient 35 millions de dollars supplémentaires et clôt le premier fonds à 100 millions de dollars


District Ventures Capital a clôturé son premier fonds à 100 millions de dollars canadiens, après avoir obtenu un financement supplémentaire de 35 millions de dollars canadiens de l’organisme de financement des entreprises BDC Capital et du prêteur agricole Farm Credit Canada (FCC).

« District Ventures est bien placé pour soutenir la vague de jeunes pousses canadiennes innovantes que nous voyons opérer dans les secteurs de l’alimentation et de la santé et du bien-être ».

Parmi les anciens investisseurs du fonds de District Ventures, on compte ATB Financial, OMERS et BMO. Le fonds se concentre sur l’investissement dans des entreprises en phase de démarrage opérant dans les secteurs verticaux de l’alimentation et des boissons, de la santé et du bien-être, et des biens de consommation de beauté.

Le fonds investit jusqu’à 7 millions de dollars dans l’alimentation et les biens de consommation. Le fonds a déjà investi dans des entreprises telles que la start-up montréalaise de livraison de recettes et de nourriture Cook it, ainsi que Premama, un développeur de vitamines prénatales.

District Ventures a été fondé par la partenaire générale Arlene Dickinson, un investisseur et dragon de l’émission Dragons’ Den de la CBC. En plus du capital, District Ventures vise à fournir un soutien en matière de marketing, de programmation et de commercialisation aux entreprises de son portefeuille.

RELATIVES : L’accélérateur de District Ventures d’Arlene Dickinson annonce une sixième cohorte

Rebbecca Clarke, vice-présidente et trésorière de FAC, qui est le plus important prêteur agricole à terme du pays, a déclaré qu’Investissements de district joue un rôle important en assurant l’accès au capital et à d’autres services de soutien aux entreprises qui innovent et qui développent l’industrie alimentaire canadienne.

 » District Ventures est bien placé pour soutenir la vague de jeunes entreprises canadiennes innovantes que nous voyons opérer dans les secteurs de l’alimentation et de la santé et du bien-être « , a déclaré Alison Nankivell, vice-présidente des investissements de fonds chez BDC Capital. « Il s’agit d’un domaine important de force concurrentielle pour le Canada que BDC Capital veut développer en travaillant avec des partenaires tels que District Ventures ».

District Ventures exploite également un accélérateur, en investissant 150 000 dollars dans des start-ups entrant dans sa cohorte semestrielle en échange d’une participation mineure au capital. Les start-ups suivent un programme d’accélération de cinq mois axé sur l’augmentation des ventes, de la distribution et du capital-marque. L’entreprise gère également une agence de marketing pour les jeunes pousses.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires