Des organisations albertaines lancent une base de données pour l’écosystème de startups technologiques


L’A100, l’Alberta Enterprise Corporation (AEC) et la Venture Capital Association of Alberta (VCAA) se sont associées pour lancer une nouvelle plateforme conçue pour aider les startups technologiques de la province à accéder au capital.

La base de données Start Alberta est alimentée par Amsterdam’s Dealroom, un fournisseur de données SaaS sur les écosystèmes des entreprises en démarrage, en démarrage et en croissance. Start Alberta cherche à cataloguer et à fournir des données sur l’écosystème technologique de la province, en suivant le financement, les sorties, les entreprises dérivées, les espaces de travail, les offres d’emploi et les organisations d’innovation.

« L’importance des startups technologiques pour l’économie albertaine n’a jamais été aussi aiguë.
-Tamara Woolgar,
L’A100

La nouvelle plate-forme à accès ouvert a été conçue pour servir de «base de données la plus complète» sur les startups albertaines et vise à mieux connecter les entreprises technologiques basées en Alberta avec des investisseurs potentiels de toute la province, du Canada et du monde.

« AEC a fait avancer cette initiative parce que nous la considérons comme fondamentale pour aider les entreprises albertaines à se connecter à la fois aux investisseurs et au soutien de l’écosystème, tout en obtenant une visibilité critique auprès d’un réseau d’investisseurs mondial », a déclaré Christiana Manzocco, directrice du développement industriel d’AEC et directrice intérimaire de Start Alberta conduire.

Manzocco a déclaré qu’AEC, en collaboration avec The A100 et VCAA, a créé la première version de la plate-forme Start Alberta il y a trois ans, dans le but d’aider les startups à accéder au financement dont elles ont besoin pour se développer.

Pour fournir les données de la nouvelle plate-forme, Start Alberta a noué des partenariats de données avec Dealroom, Crunchbase et Pitchbook. Grâce à la base de données, les fondateurs, les investisseurs, les entreprises et les parties prenantes gouvernementales pourront accéder à des données en temps réel sur les startups et le financement.

Start Alberta compte actuellement plus de 2 100 startups sur la plateforme, qui, combinées, emploient plus de 18 000 personnes.

CONNEXES : Le ministre de l’Innovation de l’Alberta veut que la province soit un acteur dominant de la technologie canadienne

« L’importance des startups technologiques pour l’économie albertaine n’a jamais été aussi aiguë », a déclaré Tamara Woolgar, directrice exécutive de The A100. « Les données de Start Alberta fourniront une compréhension du secteur à un niveau macro, donnant aux parties prenantes les connaissances nécessaires pour prendre des décisions fondées sur des faits en vue d’atteindre une croissance durable et la création d’emplois. »

La plate-forme est également soutenue par SAIT School for Advanced Digital Technology et ATB Financial, et soutenue par des organisations de développement et d’innovation telles que Calgary Economic Development, Platform Calgary, Innovate Edmonton, Edmonton Global, Health City et Edmonton Screen Industries Office.

Avec le lancement, Start Alberta a déclaré qu’il était devenu le premier site en Amérique du Nord à rejoindre un réseau Dealroom plus large de plus de 40 autres solutions d’écosystème de startups, notamment au Royaume-Uni, en France, à Berlin et à Amsterdam.

CONNEXES: Les grosses transactions ont alimenté la bonne année 2020 à Calgary, mais l’Ouest canadien pourrait avoir un problème de financement à un stade précoce

Cette décision fait suite à un rapport récent qui suggère que l’Ouest canadien a un déficit de financement de démarrage à un stade précoce, malgré une année 2020 saine pour l’investissement. Le Calgary Tech Report de Hockeystick n’a suivi que quatre accords de capital-risque conclus dans une fourchette de 0 $ à 250 000 $ en 2019 et 2020. Hockeystick a déclaré que cela pourrait être dû à un manque de divulgation ou indiquer un écart dans le financement de démarrage à un stade précoce dans la ville albertaine.

« Cette base de données est un outil essentiel pour aider nos membres de la VCAA et les investisseurs potentiels à découvrir les opportunités d’investissement dans la province », a déclaré Andrea Drager, présidente de la VCAA et associée chez Azure Capital Partners. « Nous sommes ravis que cette plateforme de classe mondiale soit lancée en Alberta. »

Image vedette par Ryunosuke Kikuno via Unsplash

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires