Dépôt de l’introduction en bourse de Robinhood : 18 millions de comptes avec 80 milliards de dollars d’actifs.

Le 1er juillet, la populaire application d’investissement de détail Robinhood a déposé une demande publique d’introduction en bourse auprès de la SEC. Le document révèle qu’une croissance rapide s’est traduite par 18 millions de clients de détail avec plus de 80 milliards de dollars d’actifs clients.

Une introduction en bourse du courtier privilégiée des particuliers

Après une période de croissance rapide, la société poursuit une introduction en bourse. Les données du premier trimestre de l’entreprise sont encore plus impressionnantes. Au cours des trois premiers mois de 2021, le chiffre d’affaires de Robinhood s’élevait à 522,2 millions de dollars américains.

La pandémie et la montée rapide des « mêmes stocks » ont permis à Robinhood de réaliser un bénéfice de 7,5 millions de dollars US avec un chiffre d’affaires de 959 millions de dollars US en 2020.

Selon le dossier S-1 déposé auprès de la Securities and Exchange Commission américaine, Robinhood entend lever jusqu’à 100 millions de dollars dans le cadre de son introduction en bourse. Les actions du courtier seront cotées au Nasdaq sous le symbole HOOD.

Pour cette introduction en bourse, la valorisation cible de Robinhood est de 40 milliards de dollars américains, et les obligations seront automatiquement converties en actions jusqu’à 70 % du prix d’offre publique de la société. Fondamentalement, pour une obligation de 700 $, l’investisseur obtiendra 1 000 $ en actions. Cela signifie que les détenteurs d’obligations réaliseront un rendement de 42,8 % une fois l’introduction en bourse terminée.

Un taux de croissance explosif de Robinhood

Au cours des trois premiers mois de cette année, le chiffre d’affaires de Robinhood s’élevait à 522 millions de dollars, soit une augmentation de 245 % en glissement annuel. En effet, cela représente soit environ 4 fois les 127,6 millions de dollars américains du premier trimestre de 2020.

La société a déclaré dans son prospectus qu’elle avait augmenté ses comptes de financement (comptes associés aux comptes bancaires) de 7,2 millions en 2020 à 18 millions en mars de cette année, soit une augmentation de 151 %. Les actifs sous conservation sont passés de 19,2 milliards de dollars US en mars de l’année dernière à environ 80 milliards de dollars US. Le nombre total d’utilisateurs actifs mensuels est d’environ 17,7 millions.

Robinhood prévoit d’allouer 20 à 35 % de ses actions IPO à ses clients particuliers.

Parmi les plus gros investisseurs en capital-risque de Robinhood, on y trouve D1 Partners, basés à New York, Sequoia, Kleiner Perkins, Index Ventures et la branche de capital-risque de Google, GV et ses principaux souscripteurs de l’opération dont Goldman Sachs, Citigroup et JPMorgan.

Un pionner de libre-échange

Le trading d’options représentait environ 38 % des revenus, tandis que les actions et les crypto-monnaies représentaient respectivement 25 % et 17 % des revenus.

Cet indicateur étonnant de « 522 millions de dollars » est principalement dû à la croissance de la base d’utilisateurs de la plateforme, qui est passée de 15 millions d’utilisateurs enregistrés à plus de 31 millions.

 

Cependant, en raison de pertes de collecte de fonds d’urgence lors de la frénésie commerciale de GameStop en janvier, la maison de courtage a perdu 1,4 milliards de dollars au premier trimestre 2021.

La croissance épique de Robinhood au premier trimestre explique son boom de collecte de fonds. En raison de l’intérêt croissant des consommateurs pour investir dans les actions et les crypto-monnaies, l’entreprise a rapidement pris une ampleur considérable.

La croissance impressionnante de Robinhood s’accompagne de défis. Robinhood a déclaré que ses actions comportent d’énormes risques réglementaires. Le 30 juin, la société a été condamnée à une amende de 70 millions de dollars par l’agence d’autorégulation du secteur des valeurs mobilières FINRA, car l’agence a déclaré qu’elle avait induit les clients en erreur et que les défaillances du système avaient nui aux intérêts des investisseurs. La start-up a déclaré qu’elle pourrait faire face à des amendes similaires à l’avenir.

En fait, une valorisation ou IPO de 40 milliards de dollars signifie que le volume des transactions sur les actions de Robinhood est environ 40 fois supérieur à son chiffre d’affaires. Du point de vue de l’analyse financière, cela pourrait signifier deux choses : soit Robinhood est considérée comme une entreprise prometteuse, soit l’entreprise est clairement surévaluée par rapport à son chiffre d’affaires.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires