Damon Motorcycles lève 3 millions de dollars supplémentaires et acquiert le portefeuille de Mission Motors


La société Damon Motorcycles, basée à Vancouver, qui développe des innovations en matière de sécurité pour les motos en utilisant la fusion de capteurs, la robotique et l’intelligence artificielle, a obtenu un financement supplémentaire de 3 millions de dollars.

Damon a également acquis le portefeuille de propriété intellectuelle de Mission Motors, développeur de groupes motopropulseurs pour véhicules électriques à haute densité.

Le financement a été réuni par un groupe d’investisseurs providentiels non déclarés et sera utilisé pour développer les motos Hypersport de la société et accélérer leur mise sur le marché. Ce nouveau financement intervient près d’un an après que Damon ait levé son capital d’amorçage de 2,5 millions de dollars auprès de Round 13 Capital, Techstars, Extreme Venture Partners et Pallasite Ventures.

La start-up a également acquis le portefeuille de propriété intellectuelle (PI) de la société Mission Motors de San Francisco, qui développe des groupes motopropulseurs pour véhicules électriques à haute densité et a cessé ses activités en 2015. La propriété intellectuelle comprend le moteur électrique PM200 de Mission Motors, l’onduleur Mission et Skyline Telematics, qui sera utilisé dans le développement du véhicule électrique complet de Damon et de la plateforme informatique en nuage.

« L’achat de l’IP de Mission Motors va permettre à Damon de construire les transmissions les plus performantes dans le domaine du motocyclisme », a déclaré Derek Dorresteyn, directeur général de Damon. « Mission Motors était un leader technique et nous sommes heureux qu’une partie de cet ADN compétitif soit passé dans l’Hypersport de Damon. Nous avons l’intention de l’améliorer considérablement pour amener le motocyclisme à un niveau de performance entièrement nouveau ».

Damon vise à rendre les motocyclettes plus sûres en utilisant des réseaux de connectivité, des capteurs et des ordinateurs mobiles à faible coût. La société a déclaré qu’avec les nouveaux fonds, elle sera en mesure de répondre aux besoins critiques de sécurité des clients et des fabricants de motos.

RELATIVES : Mark Endras, Cedric Mathieu parlent des défis et des changements dans l’industrie automobile canadienne

Contrairement aux systèmes traditionnels d’assistance à la conduite des voitures, le système d’alerte avancé de Damon pour les motos reconnaît les conditions « sans cage » et la dynamique du véhicule qui rendent les motocyclistes vulnérables sur la route.

La start-up met également à disposition deux nouvelles motos Hypersport Premier, Arctic Sun et Midnight Sun, qui peuvent être commandées à l’avance. Les deux modèles ont été présentés pour la première fois au salon de l’électronique grand public en janvier. Arctic Sun et Midnight Sun se vendent au détail pour 55 978 dollars canadiens. Les motos sont destinées au segment du millénaire, qui, selon Damon, représente la moitié des précommandes de la société.

Damon a été fondé par Jay Giraud et Dom Kwong en 2017, et son équipe est composée d’un groupe d’anciens employés d’Intel, Harley-Davidson, Polaris, Nokia et Mojio. Il s’agit d’un ancien du Creative Destruction Lab et d’une société de Techstars Mobility.

La startup entre maintenant dans la phase de développement et de validation des tests de sa plateforme de VE et de cloud computing. Les données routières et de trafic collectées par chaque Hypersport permettront à l’entreprise de mettre à jour à distance les ordinateurs de bord, augmentant ainsi la capacité de la moto à détecter les véhicules à chaque kilomètre parcouru. L’entreprise vise à être prête pour la production à la fin de l’année prochaine.

Source de l’image Damon Motorcycles



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires

Stripe acquiert un videur

Bande, une société technologique mondiale basée à San Francisco, en Californie, qui construit une infrastructure économique pour Internet, a acquis Bouncer, une société qui crée

Atos acquiert Cryptovision

Actes, une société de transformation numérique cotée à l’indice boursier CAC40 Paris, a annoncé aujourd’hui avoir signé un accord pour acquérir cv cryptovision GmbH, un