Creative Destruction Lab lance le programme de réponse rapide COVID-19


Le Creative Destruction Lab (CDL) a lancé un nouveau programme visant à transformer rapidement les innovations technologiques pour aider à faire face à la crise mondiale actuelle.

Appelé CDL Recovery, le programme est conçu pour transformer les innovations en produits et services utiles dans les domaines de la santé publique et de la relance économique. L’idée est d' »anticiper et de répondre » à certains des besoins les plus urgents qui se feront jour au cours des six à dix-huit prochains mois.

« Les leaders de l’industrie… expriment la nécessité de prendre pied en temps de guerre en réponse à COVID-19. Ainsi, notre lancement de CDL Recovery. »

« Les crises nouvelles exigent des réponses nouvelles », a déclaré Ajay Agrawal, professeur à la Rotman School of Management de l’Université de Toronto et fondateur du Creative Destruction Lab. « Aujourd’hui, de nombreux dirigeants industriels, décideurs politiques et universitaires expriment le besoin d’assumer une position de guerre en réponse à COVID-19. C’est pourquoi nous avons lancé CDL Recovery ».

Le programme est destiné aux personnes et aux équipes qui développent des innovations pouvant directement répondre aux défis cruciaux en matière de santé ou de reprise économique créés par COVID-19. Il suivra la structure traditionnelle du programme CDL et est ouvert à tous les types d’équipes innovantes, y compris les start-ups, les entreprises, les collaborations informelles, les inventeurs uniques, les entreprises à impact social et les initiatives à but non lucratif. CDL a noté que la structure de CDL Recovery sera « à une cadence deux fois plus régulière » par rapport à ses autres programmes.

CDL Recovery est soutenu par Scale AI, le Supercluster basé à Montréal et financé par le gouvernement du Canada. CDL a noté que le soutien de Scale AI renforcera la capacité du programme à « répondre avec souplesse » à l’évolution actuelle des besoins, en mettant à l’échelle les produits et les services, en les mettant sur le marché « aussi rapidement que possible ».

RELATIVES : Le Supercluster manufacturier de l’Ontario investit 50 millions de dollars pour soutenir les solutions COVID-19

Le CDL a mis en évidence des domaines tels que les tests de diagnostic, les vaccins, les traitements à distance, la télémédecine, les travaux virtuels, la reconversion professionnelle, la télé-exploitation, l’automatisation et l’approvisionnement alimentaire, comme autant de domaines potentiels à aborder.

Une fois la cohorte choisie, CDL Recovery organisera des sessions de « fixation d’objectifs » entre avril et août.

CDL est un programme à but non lucratif qui s’adresse aux entreprises en phase d’amorçage basées sur la science et la technologie. Fondé en 2012 par Agrawal à l’université de Toronto, CDL propose généralement un programme de neuf mois qui associe les fondateurs à des entrepreneurs et des investisseurs expérimentés. CDL s’est étendu à plus de huit villes, dont Vancouver, Calgary, Montréal, Halifax, Oxford, Paris et, plus récemment, Atlanta.

Les demandes de récupération de CDL sont actuellement ouvertes.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires