Coronavirus – Londres : Boris Johnson toujours en soins intensifs

Testé positif au coronavirus, le Premier Ministre britannique Boris Johnson a été hospitalisé dimanche soir à l’hôpital londonien St Thomas, face au Parlement de Westminster. La dégradation de son état de santé a nécessité son transfert aux soins intensifs lundi soir.

Cette nouvelle a été annoncée alors que plus de 6 000 décès ont déjà été enregistrés dans le pays. De plus, le Royaume Uni s’attend à vivre sa semaine la plus dramatique, avec un pic prévu dimanche prochain. Suite à son incapacité d’exercer, Boris Johnson a demandé au Ministre des Affaires Étrangères, Dominic Raab, de le représenter dans ses fonctions.

Recul de la Livre Sterling suite à la contamination de Boris Johnson au Covid-19

La dégradation de l’état de santé du Premier Ministre britannique s’est rapidement répercutée au niveau des marchés financiers. En particulier, alors que la Livre Sterling gagnait 0,35% avant la nouvelle, elle recule de 0,3% à l’annonce du transfert de Boris Johnson aux soins intensifs.

Ayant triomphé des législatives tenues au mois de décembre, Boris Johnson a fait la promesse de réaliser le Brexit. Il a cependant été fortement critiqué pour sa gestion de la crise liée à la pandémie de coronavirus, en particulier pour l’adoption tardive des mesures de confinement. Suite à sa contamination, de nombreux dirigeants, dont Donald Trump, Vladimir Poutine, Benjamin Netanyahu, Emmanuel Macron, Justin Trudeau, Scott Morison, Giuseppe Conte et Ursula von der Leyen, lui ont adressé leurs messages de soutien.

Ce mardi, son porte-parole a néanmoins déclaré que son état de santé est stable et qu’il est conscient. Son transfert en soins intensifs a notamment été décidé par prudence, dans le cas d’un éventuel besoin en assistance respiratoire artificielle.

Une gestion de crise compliquée au Royaume-Uni

Dominic Raab, le Ministre des Affaires Etrangères, qui a été désigné par Boris Johnson pour le représenter en cas de besoin, déclare que toutes les dispositions ont déjà été préparées par le Premier Ministre. Il rajoute également que les autres ministres ont chacun reçu des instructions précises de la part du chef du gouvernement et se chargent de prendre collectivement les décisions.

Lundi matin, Boris Johnson a par ailleurs tenu à préciser qu’il maintient le contact avec son équipe pour continuer le travail de lutte contre l’épidémie du Covid-19. En effet, aucun plan n’est actuellement établi au Royaume-Uni, dans le cas où le chef du gouvernement se retrouve incapable d’honorer ses responsabilités.

Également partisan du Brexit, Dominic Raab a ainsi dirigé mardi la réunion gouvernementale sur la crise du coronavirus, à la résidence du Premier Ministre. En début de semaine prochaine, le gouvernement devra également statuer sur l’éventuelle nécessité de prolonger le confinement déjà en vigueur au Royaume-Uni depuis le 23 mars, afin de stopper l’épidémie.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires