Comment les chatbots peuvent aider les RH à améliorer l’engagement des employés


L’expérience des employés et l’efficacité des ressources humaines bénéficieront bientôt de l’adoption des chatbots, écrit DJ Das de ThirdEye Data.

La pandémie a jeté les effectifs dans le désarroi. De la transition vers le travail à distance à l’augmentation des pertes d’emplois, les employés du monde entier sont aux prises avec l’incertitude et le stress. Il n’est pas surprenant que 68% des professionnels déclarent se sentir plus épuisés dans une récente enquête sur les aveugles lorsqu’ils travaillent à distance, tandis qu’une enquête Oracle a révélé que 76% des personnes pensent que leur entreprise devrait faire plus pour soutenir la santé mentale des employés.

Maintenant que les organisations ont dépassé l’obstacle initial du passage au travail à distance et sont mieux à même de prendre des décisions éclairées, elles sont au cœur du bien-être des employés – et elles doivent agir rapidement.

Cliquez ici pour découvrir les meilleurs employeurs de science-technologie qui embauchent actuellement.

La technologie joue ici un rôle vital. Les employés eux-mêmes identifient la technologie comme un support clé, comme le montre l’enquête Oracle ci-dessus. Cependant, ce n’est pas toujours facile à équilibrer. Alors qu’il existe une demande croissante de la part des travailleurs pour des technologies de pointe pour les aider à résoudre leurs problèmes, les entreprises doivent adopter une approche équilibrée et respectueuse de l’homme tout en traitant avec des employés qui gèrent actuellement leur propre stress.

Voici où l’intelligence artificielle entre en jeu: les chatbots et les analyses historiques et prédictives associées peuvent aider les départements des ressources humaines à communiquer de manière significative avec leurs employés et à obtenir des informations vitales et exploitables sur la façon de promouvoir le bien-être, l’engagement et les expériences positives des travailleurs. Avec cela, votre équipe RH conserve le contrôle de toutes les communications, mais peut tirer parti de l’IA pour gagner en intelligence et conduire une prise de décision éclairée au profit des employés.

Poser les bonnes questions au bon moment

Recueillir des informations sur l’expérience employé n’est pas toujours facile. Les membres de l’équipe veulent rarement être dérangés par une longue enquête qui ajoute à leur journée. En fait, seulement 22% des entreprises obtiennent des résultats significatifs de leurs sondages auprès des employés, selon une enquête en ligne menée auprès de plus de 3 000 professionnels des RH.

Un chatbot IA avancé peut vous aider ici en envoyant des questions uniques via une notification à l’appareil d’un employé, qui sont chronométrées exactement au moment où la personne est la plus susceptible de répondre.

Par exemple, si le chatbot examine divers systèmes d’entreprise et reconnaît qu’un membre de l’équipe a travaillé de longues heures sans interruption, il peut envoyer une notification à l’appareil de l’employé lorsque son emploi du temps est clair pour vérifier les niveaux de stress et offrir des recommandations très ciblées.

Les employés sont beaucoup plus susceptibles de fournir une réponse lorsque le moment leur convient, la demande est pertinente et les questions se posent une par une. Par exemple, le chatbot peut apprendre que les gens sont trop occupés pour répondre le lundi et ajuster le moment de la question de l’enquête en conséquence.

Et pour vraiment booster l’expérience et soutenir les temps d’arrêt des employés, le chatbot pourrait offrir périodiquement des avantages personnalisés tels que des billets de cinéma pour le cinéphile de l’entreprise ou des réductions sur les jeux vidéo pour le joueur résident.

Fournir des informations exploitables

Même si l’automatisation de l’IA permet aux équipes RH de contourner les méthodes de collecte de données manuelles ou semi-automatisées, elles se retrouvent toujours avec une masse de données à traiter et à analyser une fois que les réponses à l’enquête sont entrées.

Inondé de ces informations, il est impossible pour le responsable des ressources humaines de créer un plan d’action personnalisé pour chaque membre de l’équipe, même s’il s’agit d’une étape nécessaire pour assurer le bien-être des employés.

Les algorithmes d’IA à auto-apprentissage jouent ici un rôle clé car ils analysent les données collectées et utilisent les informations sur les décisions passées et les initiatives réussies pour fournir des informations exploitables au professionnel des RH.

Disons que plusieurs employés ont dû changer de rôle et de service dans une entreprise en raison de changements récents dans l’entreprise. Un point de données que l’IA pourrait tirer de ses réponses est qu’elle a le sentiment qu’elle n’a pas les compétences techniques nécessaires pour jouer dans les nouveaux rôles.

Plutôt que de simplement fournir ces informations au professionnel des RH, l’IA peut les présenter avec des conseils exploitables basés sur les apprentissages passés. Par exemple, il peut suggérer que l’entreprise organise des sessions de formation technique de groupe pour les employés en question, puis collecter et rassembler toutes les informations nécessaires à l’organisation d’une telle session.

Cependant, il est essentiel de se rappeler que ces informations sont purement facultatives pour le responsable des ressources humaines et visent à compléter la prise de décision, et non à la piloter complètement. Ce choix de la part du manager – d’agir sur les informations ou non – fournit un retour d’information crucial pour l’algorithme d’IA, lui permettant d’améliorer continuellement ses performances en fonction du succès des actions suggérées précédentes.

Une enquête menée en 2017 par Leadership IQ a révélé que seulement 6% des personnes ont déclaré que leurs commentaires conduisaient à des changements importants dans leur organisation. Dans cet esprit, l’IA présente un moyen plus fiable de canaliser la voix de chaque membre de l’équipe en une action basée sur les données.

Les chatbots au service du bien-être des employés

Comme avec toute IA, ces chatbots doivent être utilisés comme un outil pour augmenter le travail des humains, pas pour les remplacer entièrement. Dans le cas de l’amélioration de l’expérience employé, les équipes RH doivent se rappeler qu’en matière de bien-être, de nombreux sujets sont sensibles et les employés peuvent préférer avoir une communication directe avec un humain qualifié plutôt qu’un robot.

Par exemple, si un travailleur informe l’IA qu’il a des difficultés émotionnelles, le robot IA doit automatiquement alerter un professionnel qualifié pour qu’il parle directement avec cette personne. En utilisant des technologies de traitement du langage naturel, l’IA est capable de détecter le type de langage qui indique que le bien-être d’une personne est en danger.

Cela aide les équipes RH à débloquer des niveaux de visibilité sans précédent sur le bien-être des employés, ce qui n’a jamais été aussi crucial. Plutôt que de laisser toute la communication au bot, les managers peuvent émettre des jugements éclairés quant au moment où ils doivent intervenir et proposer une approche plus humaine.

Cela dit, il est difficile de parler de santé mentale, il n’est donc pas surprenant que de nombreux employés préfèrent en fait parler à un chatbot. L’IA peut être aussi discrète que nécessaire sur des questions personnelles que les employés pourraient hésiter à divulguer à un humain.

Les robots sont également disponibles pour parler 24h / 24 et 7j / 7. Les départements des ressources humaines peuvent utiliser cette opportunité pour voir les tendances en matière de santé mentale dans toute l’organisation à partir des données anonymisées collectées à partir des conversations, et utiliser ces informations au niveau macro pour aider à créer une culture qui normalise la discussion sur le bien-être mental.

Il ne fait aucun doute que l’expérience et le bien-être des employés sont la base d’une main-d’œuvre saine, heureuse et productive. Cependant, comment y parvenir est encore en discussion. En intégrant les chatbots IA et l’analyse de données de manière nouvelle et innovante, les équipes RH peuvent recueillir des informations vitales et prendre des mesures immédiates, tout en stimulant l’engagement des employés et en veillant à ce que leur personnel se sente plus valorisé que jamais.

Par DJ Das

DJ Das est PDG de ThirdEye Data, une société de conseil en IA et Big Data basée en Californie.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires