Comment certaines provinces facilitent le programme fédéral d’allégement des loyers commerciaux

0
113


Seuls trois gouvernements provinciaux ont fourni des détails sur la manière dont ils faciliteront le programme d’allègement des loyers commerciaux du gouvernement fédéral aux petites entreprises touchées par la pandémie COVID-19.

Seuls quatre gouvernements provinciaux ont publié des détails sur la manière dont ils faciliteront le programme fédéral d’allègement des loyers.

Le programme d’aide d’urgence au loyer commercial du Canada (CECRA), annoncé ce mois-ci par le gouvernement fédéral, permettra de réduire le loyer de 75 % pour les petites entreprises qui ont été touchées par COVID-19. Les provinces et territoires ont accepté de partager les coûts du CECRA, qui devrait être opérationnel à la mi-mai, mais beaucoup d’entre eux n’ont pas encore fourni de détails sur la façon dont ils mettront en œuvre le programme.

Les petites entreprises de Colombie-Britannique peuvent s’attendre à recevoir un total de 300 millions de dollars en aide fédérale et provinciale du CECRA, la Colombie-Britannique contribuant à hauteur d’environ 80 millions de dollars.

Le gouvernement de l’Ontario s’engage à verser 241 millions de dollars par l’intermédiaire du CECRA, et versera plus de 900 millions de dollars aux petites entreprises et à leurs propriétaires, en collaboration avec le gouvernement fédéral.

Le gouvernement albertain a déclaré qu’il s’attend à engager jusqu’à 67 millions de dollars par le biais du CECRA, tandis que le « reste et la majorité » des coûts seront couverts par le gouvernement fédéral.

Bien que les provinces et les territoires n’aient guère communiqué d’informations sur la manière dont ils mettront en œuvre le CECRA, beaucoup d’entre eux adoptent leurs propres mesures d’allégement des loyers.

La Nouvelle-Écosse, par exemple, a lancé un programme de soutien au report de loyer, qui offre une compensation provinciale de 100 % sur les loyers suspendus par les propriétaires pour les locataires commerciaux, pendant les mois d’avril, mai et juin. D’autres provinces et territoires, tels que le Yukon, le Québec et la Saskatchewan, ont suspendu toutes les audiences d’expulsion. Le Québec offre également un prêt de 1 500 $ aux locataires dont les revenus ont diminué en raison de la COVID-19.

Le CECRA permettra aux petites entreprises de ne payer que 25 % de leur loyer mensuel, les gouvernements et les propriétaires immobiliers absorbant les 75 % restants. Les entreprises qui paient un loyer de 50 000 dollars ou moins par mois et qui ont temporairement cessé leurs activités ou ont subi une baisse d’au moins 70 % de leurs revenus avant la mise en place du CECRA-19 seront admissibles au programme. Les propriétaires devront adhérer au CERCA pour que les entreprises puissent bénéficier du programme.

Les propriétaires peuvent toujours demander une aide une fois la période de trois mois terminée s’ils peuvent prouver leur éligibilité pendant ces mois. Les propriétaires doivent également rembourser les montants payés par le locataire de la petite entreprise pendant cette période. La date limite pour demander l’aide du CECRA est le 31 août.

RELATIVES : Le gouvernement fédéral élargit l’éligibilité aux prêts aux petites entreprises

Une nouvelle étude montre que les propriétaires commerciaux du Canada pourraient être peu enclins à adopter les nouvelles mesures d’aide au loyer. Save Small Business, une coalition d’environ 40 000 petites entreprises canadiennes, a publié les résultats d’une enquête qui montre que seule une petite entreprise sur cinq s’attend à ce que son propriétaire lui offre une aide au loyer par l’intermédiaire du CECRA.

« La [CECRA] a peu de chances de réussir sans exercer davantage de pression sur les propriétaires pour qu’ils signent des accords de remise de loyer avec leurs locataires de petites entreprises », a déclaré Save Small Business dans une déclaration.

Un groupe de grands détaillants et de propriétaires d’immeubles commerciaux canadiens demande également au gouvernement fédéral de mettre en œuvre un autre programme d’allègement des loyers, qui permettrait aux grands propriétaires de réduire d’un tiers le loyer de leurs locataires. Ce nouveau programme est destiné à soutenir les grands détaillants qui ne sont pas admissibles au CECRA.

Selon le Globe and Mail, le groupe propose que les propriétaires accordent une réduction d’un tiers du loyer pendant dix mois aux locataires de détail dont les revenus ont chuté en raison de la pandémie.

Le besoin d’aide au loyer au Canada est resté élevé pour les petites entreprises tout au long de la pandémie COVID-19. Un rapport de Colliers Canada a révélé que les locataires dont les entreprises étaient complètement fermées étaient environ trois fois plus susceptibles de demander une aide au loyer que les locataires qui étaient partiellement ouverts, ouverts à distance ou ouverts. Ce même rapport a révélé que les locataires de petites entreprises étaient plus de deux fois plus susceptibles de demander une exonération de loyer que les locataires régionaux, nationaux ou internationaux.

Source de l’image Unsplash. Photo de Tierra Mallorca.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here