Coinbase fournira les données de géolocalisation cryptos des utilisateurs à ICE dans le cadre d’un accord.

Coinbase Tracer fournira à ICE des données sur les utilisateurs de crypto. Ces informations comprendront également des « données de géolocalisation historiques » et l’historique des transactions. Pour rappel, Coinbase Tracer est le programme d’analyse d’échange de crypto de Coinbase. Tandis qu’ICE est l’agence de l’immigration et des douanes en Etats-Unis.

Fournir des données de géolocalisation des utilisateurs.

Le document annonçant la nouvelle a été publié via une demande de Freedom of Information Act. Il montre qu’ICE est désormais en mesure de suivre les transactions via 12 devises numériques. Ces devises prises en charge sur la plateforme incluent :

  • Bitcoin (BTC)
  • Ethereum (ETH),
  • Bitcoin Cash (BCH),
  • Ripple (XRP)
  • Tether (USDT), et bien d’autres.

Par ailleurs, un représentant de Coinbase a expliqué pour éviter les confusions. En d’autres termes, il a nié que les informations fournies par le logiciel d’analyse soient les données client.

Le porte-parole a déclaré à CoinDesk : « Toutes les fonctionnalités de Coinbase Tracer utilisent des données entièrement dérivées de données en ligne accessibles au public et n’incluent aucune information personnellement identifiable sur quiconque, ni aucune donnée exclusive des utilisateurs de Coinbase« .

D’un autre côté, le service actuellement connu sous le nom de Coinbase Tracer était autrefois connu sous le nom de Coinbase Analytics. De même, ce service a également fait l’objet de critiques dans le passé. En 2019, Coinbase a acheté la section d’échange de Neutrino, la société de renseignement blockchain qui a initialement développé le logiciel. En 2019, un dirigeant de Coinbase a déclaré que ses partenaires « vendaient des données client à des sources extérieures» en sus. Cela soulève des problèmes de confidentialité pour la plate-forme d’échange. 

A découvrir : Le Comité de Bâle recommande que les avoirs en bitcoins des banques soient plafonnés.

Les contrats gouvernementals de Coinbase

A titre d’informations, ces données seront utilisées pour offrir une aide au Department of Homeland Security DHS. Il consitera à identifier les investisseurs et les utilisateurs de cryptographie utilisant la plateforme Coinbase. Cela découle d’un accord de 3 ans déjà connu entre l’échange de crypto-monnaie et ICE.

En effet, l’accord a été finalisé en septembre 2021 avec une valeur pouvant atteindre près de 1,4 million de dollars. Il était l’un des nombreux contrats supplémentaires entre Coinbase et les organisations gouvernementales américaines. En 2020, Coinbase a signé un contrat de 4 ans d’une valeur de 180 000 dollars pour fournir un logiciel d’informations sur les transactions aux services secrets. La société de cryptographie a aussib déjà conclu des accords avec la sécurité intérieure et l’Internal Revenue Service (IRS) dans le passé. 

Bonus : Binance embauche la star de TikTok Khaby Lame en tant qu’ambassadeur de sa marque.

 

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires