Cinq startups canadiennes nommées sur la liste 2021 AI 100 de CB Insights


Cinq startups canadiennes en intelligence artificielle (IA) ont figuré sur la cinquième liste annuelle AI 100 de CB Insights, qui vise à mettre en évidence les entreprises privées d’IA les plus prometteuses et innovantes au monde. La liste 2021 de CB Insights comprend trois représentants du Québec et deux de l’Ontario.

La liste de cette année comprend quatre nouveaux ajouts canadiens, Coveo, TensTorrent, Algolux et Brainbox AI. DarwinAI est la seule start-up canadienne de retour de l’édition 2020 de CB Insights, qui répertorie sept autres entreprises canadiennes.

Parmi les startups qui figuraient sur la liste de cette année, Coveo, de Québec, a été classée dixième au classement général en termes de financement levé.

L’équipe de CB Insights a sélectionné ces entreprises parmi un pool de plus de 6 000 entreprises comprenant des candidats et des candidats. La société de recherche a basé ses décisions sur des facteurs tels que les relations commerciales, le profil de l’investisseur, l’analyse du sentiment des nouvelles, l’activité de recherche et développement (R&D), les scores d’évaluation exclusifs, le potentiel du marché, le paysage concurrentiel, la force de l’équipe et la nouveauté technologique.

«La cohorte de cette année couvre 18 industries et travaille sur tout, du risque climatique à l’accélération de la R&D sur les médicaments», a déclaré Anand Sanwal, PDG de CB Insights.

Soixante-quatre pour cent des entreprises sélectionnées ont leur siège social aux États-Unis, tandis que huit des gagnants sont basés au Royaume-Uni, suivis de six en Chine et en Israël et de cinq au Canada.

Parmi les startups qui figuraient sur la liste de cette année, Coveo, de Québec, a été classée dixième au classement général en termes de financement levé. À ce jour, le fournisseur de logiciels d’entreprise alimentés par l’IA a levé environ 446 millions de dollars canadiens au total, bien plus que toute autre startup technologique canadienne répertoriée.

CONNEXES: Le Canada voit une amélioration par rapport à 2019 alors que huit startups canadiennes apparaissent sur AI 100 de CB Insights

Coveo est soutenu par des investisseurs dont le Fonds de Solidarite FTQ, Evergreen Coast Capital, OMERS Private Equity, Investissement Québec et BDC Capital de risque. L’année dernière, il a également réalisé le premier Retail Tech 100 annuel de CB Insights.

Coveo était l’une des trois startups québécoises à percer la liste, rejoignant la start-up logicielle Algolux et la société commerciale de CVC Brainbox AI, toutes deux basées à Montréal.

Algolux développe un logiciel de perception basé sur l’IA. Selon CB Insights, la startup a levé environ 19 millions de dollars auprès d’investisseurs tels que Drive Capital, Playground Global, Real Ventures, Intact Ventures et GM Ventures.

Fondée en 2017, Brainbox AI vise à développer une technologie HVAC autonome à usage commercial. Selon CB Insights, la startup est soutenue par Desjardins Capital et Esplanade Ventures. La société a levé une ronde de 12 millions de dollars canadiens »en avril dernier pour se développer sur de nouveaux marchés.

CONNEXES: Le PDG de Coveo, Louis Tetu, pense que la technologie sortira victorieuse du COVID-19

TensTorrent, une startup de Toronto qui développe des processeurs informatiques basés sur l’IA, a également fait partie de la dernière liste de CB. Fondé en 2016 et soutenu par Eclipse Ventures et Real Ventures, TensTorrent a levé environ 21 millions de dollars à ce jour, selon CB Insights.

DarwinAI de Kitchener-Waterloo, qui figurait également sur la liste de l’année dernière, a craqué l’IA 100 de CB Insights 2021. Soutenu par Obvious Ventures, Inovia Capital, Honeywell Ventures, Plug and Play Accelerator et ACVC Partners, DarwinAI veut aider les développeurs à accélérer le développement de l’apprentissage en profondeur . La startup vise à lutter contre le problème de la «boîte noire» en facilitant une IA explicable qui permet aux entreprises de créer des modèles d’IA en lesquelles elles peuvent avoir confiance.

En décembre, DarwinAI a levé environ 5 millions de dollars américains. L’année dernière, la startup a jeté son dévolu sur la détection du COVID-19, en partenariat avec Red Hat pour accélérer le déploiement de sa solution de coronavirus, qu’elle a révélée pour la première fois en mars.

CONNEXES: Clearbanc, Touchbistro parmi 7 startups canadiennes dans CB Insights FinTech 250

L’année dernière, sept autres startups technologiques canadiennes ont figuré sur la liste AI 100 de CB Insights: Xanadu, Invenia, Deeplite, Korbit, Cyclica, ProteinQure et Integrate.ai. Cela représentait une augmentation significative par rapport à 2019, alors qu’une seule startup canadienne figurait sur la liste – Element AI de Montréal. Plus tôt cette année, Element AI a été acquis par ServiceNow pour 230 millions de dollars américains.

Selon CB Insights, plus de la moitié de toutes les entreprises participant à l’AI 100 de l’année dernière ont obtenu un financement supplémentaire après avoir été inscrites sur la liste, levant un total de 5,2 milliards de dollars, dont 16 tours évalués à plus de 100 millions de dollars. Six de toutes les startups répertoriées en 2020 sont également sorties, trois avec une offre publique initiale, deux par acquisition et une via une société d’acquisition à vocation spéciale (SPAC).

«À mesure que l’industrie après l’industrie adoptera l’IA, nous prévoyons que la classe de cette année verra des niveaux d’intérêt similaires de la part des investisseurs, des acquéreurs et des clients», a déclaré Sanwal.

Photo gracieuseté de Coveo

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires