Cervest lève 30 millions de dollars en financement de série A


Cervest

Cervest, une société basée à Londres au Royaume-Uni et spécialisée dans la plate-forme Climat Intelligence (CI) alimentée par Al, a levé 30 millions de dollars en financement de série A.

Le cycle, qui porte le financement total à 36,2 millions de dollars, a été dirigé par Draper Esprit avec la participation d’Astanor Ventures, Lowercarbon Capital (Chris Sacca) et Future Positive Capital, ainsi que de nouveaux investisseurs UNTITLED, le fonds de capital-risque de Magnus Rausing, et TIME Ventures, le fonds de capital-risque de Marc Benioff. Parallèlement au financement, Vinoth Jayakumar, associé et responsable de la pratique Fintech chez Draper Esprit, rejoindra le conseil d’administration de Cervest.

La société a l’intention d’utiliser les fonds pour s’implanter sur les marchés américain et européen.

Dirigé par Iggy Bassi, fondateur et PDG, Cervest est le créateur d’une plateforme d’intelligence climatique (CI) basée sur l’IA pour les entreprises, les sociétés de services financiers et les gouvernements afin de quantifier le risque climatique jusqu’au niveau des actifs et sur plusieurs décennies et menaces. Construite à partir de recherches approfondies évaluées par des pairs au cours des cinq dernières années, la plate-forme combine des sources de données publiques et privées (par exemple, NOAA, ECMWF, CMIP6), l’apprentissage automatique et la science statistique pour présenter une vue unifiée du risque climatique qui n’a jamais été possible auparavant. .

EarthScan ™, le premier produit de la plate-forme, donne aux utilisateurs un accès à la demande à des vues actuelles, historiques et prédictives de la façon dont les risques combinés tels que les inondations, les sécheresses et les températures extrêmes peuvent affecter les actifs qu’ils possèdent ou gèrent. Les aperçus sont disponibles dans plusieurs catégories de risques simultanément, remontant à 50 ans et tournés vers 80 ans. EarthScan ™ aide les utilisateurs à réduire les risques liés aux décisions commerciales, à respecter les directives de divulgation financière du TCFD, à améliorer la résilience des actifs et à découvrir de nouvelles opportunités pour accélérer la croissance à faible émission de carbone.

FinSME

21/05/2021

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires