Ce que font les provinces canadiennes pour soutenir les entreprises dans le cadre de COVID-19


Comme la pandémie de COVID-19 (coronavirus) a paralysé une grande partie de l’économie canadienne, les gouvernements provinciaux cherchent à soutenir les entreprises et les économies régionales. Certains accordent des extensions d’impôts, d’autres accordent de nouvelles lignes de crédit et des compensations aux employés.

Au niveau fédéral, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que M. Morneau fournit plus de détails sur la subvention salariale de 75 % accordée par le gouvernement aux entreprises canadiennes » rel= »noopener noreferrer » target= »_blank »>102 milliards de dollars dans le cadre du plan d’intervention économique COVID-19 du gouvernement fédéral, y compris de petites subventions et des prêts de la BDC. Les agences de développement régional, telles que FedDev Ontario, appliquent un report de trois mois pour les entreprises en cours de remboursement, qui prend effet le 1er avril.

Voici ce que les provinces canadiennes font actuellement pour aider les milieux d’affaires à faire face aux conséquences de la pandémie. L’article sera mis à jour chaque jeudi à mesure que de nouvelles informations seront disponibles.

Ontario

Le gouvernement de l’Ontario a lancé Ontario Together, un nouveau site web destiné à aider les entreprises et leurs employés à collaborer avec la province pour relever les défis de COVID-19. Ontario Together examinera les défis de l’offre dans la province et demandera aux entreprises et au secteur manufacturier de l’Ontario des idées et des conseils sur la manière dont le gouvernement peut travailler pour répondre à la demande.

Dans le cadre de l’initiative Ontario Together, le gouvernement prévoit de s’associer à des membres du monde des affaires au Canada et dans le monde entier, afin de réorienter les ressources et d’explorer de nouvelles façons de faire des affaires.

RELATIVES : L’agence de santé de l’Ontario signe un accord avec une start-up canadienne pour faciliter le dépistage et le suivi des patients atteints de COVID-19

La province a également introduit une législation visant à protéger les emplois des employés qui sont en isolement ou en quarantaine, ou de ceux qui doivent s’occuper d’enfants ou d’autres parents. Le gouvernement de l’Ontario devrait annoncer des mesures de soutien aux entreprises dans sa mise à jour économique du printemps, le 25 mars.

Le 23 mars, le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a annoncé que la province prendra des mesures d’application pour maintenir la fermeture des lieux de travail non essentiels. Une liste précise des lieux de travail qui doivent être fermés devrait être publiée le 24 mars.

Mis à jour le 26/03/2020 :
Au lieu de son budget 2020, l’Ontario a annoncé 17 milliards de dollars pour l’année prochaine dans sa mise à jour économique et financière. Les mesures comprennent 10 milliards de dollars en impôts et en reports pour les particuliers et les entreprises.

Mis à jour le 09/04/2020 :
Le gouvernement de l’Ontario a lancé le Comité ontarien pour l’emploi et la relance, destiné à permettre aux entreprises de fonctionner rapidement après la fin de la pandémie. Le comité entendra des associations d’entreprises, des chambres de commerce, des responsables municipaux, des chefs d’entreprise, des propriétaires de petites entreprises et des entrepreneurs, afin d’évaluer l’impact de la pandémie et d’élaborer un plan d’action. Quatre cent mille emplois ont été perdus dans la province le mois dernier.

Bien que les locataires de l’Ontario soient toujours tenus de payer un loyer, le premier ministre Doug Ford a gelé tous les avis d’expulsion dans la province afin de garantir que les résidents et les entreprises puissent conserver leurs maisons et leurs bureaux pendant cette période.

Mis à jour le 16/04/2020

La province est en train de développer une nouvelle plateforme de données sanitaires appelée Pandemic Threat Response (PANTHR). La PANTHR contiendra des données sanitaires sécurisées qui permettront aux chercheurs de mieux soutenir la planification et la réactivité du système de santé, y compris le besoin immédiat d’analyser l’actuelle épidémie de COVID-19. L’Institut des vecteurs s’est engagé à apporter son aide à ce projet. On ignore pour l’instant quand le PANTHR pourra être mis en service.

Québec

Le Québec consacre au moins 2,5 milliards de dollars pour aider les entreprises touchées par la pandémie. Toutes les industries sont admissibles au programme d’urgence, et les entreprises doivent démontrer qu’elles seront en mesure de réaliser des profits après l’éclosion.

Des prêts à faible taux d’intérêt et des garanties de prêts d’au moins 50 000 dollars seront proposés aux entreprises dans le cadre de ce plan. Le gouvernement s’est dit prêt à en offrir davantage, en fonction des besoins des entreprises.

Jeudi, Investissement Québec évaluait plus de 600 demandes d’aide financière. L’organisme gouvernemental assouplira également les conditions pour les emprunteurs actuels. De plus, le Québec reporte au 1er septembre la date limite de paiement des soldes fiscaux et des acomptes provisionnels des particuliers et des entreprises, ce qui devrait injecter 8,3 milliards de dollars dans l’économie de la province.

Le 23 mars, le premier ministre du Québec, François Legault, a ordonné à toutes les entreprises de fermer leurs portes dans la soirée du 24 mars, pendant trois semaines, les services essentiels restant ouverts.

Mise à jour 06/04/2020

Le gouvernement du Québec a annoncé le Programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises, qui cible les PME qui éprouvent des difficultés financières en raison de la crise et qui ont besoin d’un fonds de roulement de moins de 50 000 $. Cette initiative s’ajoute au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises, qui cible les entreprises ayant besoin de plus de 50 000 $ en fonds de roulement.

Le gouvernement a également mis en place un programme d’incitation pour retenir les travailleurs essentiels, qui offrira une allocation hebdomadaire de 100 dollars aux personnes à faible revenu travaillant à temps plein ou à temps partiel dans les services essentiels.

Colombie-Britannique

Derrière nombre de ses homologues, le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé le 23 mars dernier un plan d’aide aux entreprises et aux habitants.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique fournira 5 milliards de dollars, dont 2,8 milliards de dollars d’aide financière aux résidents et 2,2 milliards de dollars aux entreprises. Le plan comprend également un versement unique de 1 000 dollars non imposables aux résidents dont l’emploi est affecté par la pandémie. Ce paiement sera versé aux personnes qui reçoivent l’assurance emploi fédérale, ou la nouvelle prestation fédérale pour soins d’urgence ou la prestation de soutien d’urgence.

Les entreprises dont la masse salariale est supérieure à 500 000 dollars peuvent désormais reporter le paiement de l’impôt-santé des employeurs jusqu’au 30 septembre 2020 (les entreprises dont la masse salariale est inférieure à ce seuil sont déjà exonérées). La Colombie-Britannique prolonge également jusqu’à la même date les délais de déclaration et de paiement de l’impôt, y compris pour la TVP. L’augmentation prévue le 1er avril de la taxe provinciale sur le carbone, ainsi que les nouvelles exigences d’enregistrement de la TVP sur le commerce électronique, seront reportées et revues.

La ministre des finances de la Colombie-Britannique, Carole James, a qualifié le plan d’aide de point de départ, d’autres mises à jour étant attendues au fil du temps.

RELATIVES : #Les PDG de CDNtech signent une lettre ouverte appelant à un plus grand soutien du gouvernement pendant la COVID-19

Entre-temps, la British Columbia Economic Development Association, une association professionnelle de praticiens du développement économique dans la province, a fourni des ressources d’information aux gouvernements locaux, autochtones et régionaux ainsi qu’aux entreprises. Certaines de ces ressources comprennent un guide de planification pour les entreprises, les lieux de travail et les employeurs, ainsi qu’une boîte à outils pour la préparation économique en Colombie-Britannique.

Small Business BC, une organisation qui fournit des services et des ressources de conseil aux entreprises, a transmis des recommandations au gouvernement provincial, notamment la prolongation de la date limite d’imposition du 30 avril.

La province travaille également avec les banques, les coopératives de crédit et d’autres prêteurs, comme Community Futures, un organisme qui aide les entrepreneurs à démarrer et à développer leur entreprise grâce à des financements, afin d’offrir davantage d’options de crédit.

Mise à jour 26/03/2020 :

La Colombie-Britannique a annoncé le 26 mars qu’elle mettait en place une nouvelle unité provinciale de coordination de la chaîne d’approvisionnement pour coordonner la distribution, et prévoit de jouer un rôle plus actif dans la coordination du mouvement des biens et services essentiels par voie terrestre, aérienne, maritime et ferroviaire. La province suspendra également tout règlement limitant la livraison des marchandises, permettant ainsi la livraison à toute heure du jour.

Le gouvernement interdit également la revente secondaire de nourriture, de fournitures médicales, d’équipements de protection individuelle, de produits de nettoyage et d’autres fournitures essentielles, et limite les quantités d’articles achetés au point de vente. Les autorités locales sont également invitées à élaborer des plans de continuité des activités.

Mise à jour 30/03/2020 :

Dans le cadre de son plan d’action COVID-19, le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé un total de 5 milliards de dollars en soutien au revenu, en allégements fiscaux et en financement direct pour les personnes, les entreprises et les services. Les entreprises auront accès à 2,2 milliards de dollars destinés à soutenir la reprise après l’épidémie. Le gouvernement provincial s’est associé à des dirigeants d’entreprises et de syndicats pour élaborer un plan de relance économique. La province a alloué 1,5 milliard de dollars à la relance économique.

Mise à jour 06/04/2020

Le 2 avril, la province a créé un groupe de travail sur la reprise économique, qui comprendra des dirigeants du monde des affaires, des syndicats, des Premières nations et des organismes sans but lucratif. Ce groupe de travail a pour but de s’assurer que les bénéfices des programmes de la province atteindront leurs objectifs.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique s’est également associé à plusieurs organisations, dont l’entreprise de technologie en nuage Traction on Demand, basée à Vancouver, et le Digital Technology Supercluster, afin de créer une plateforme en ligne pour coordonner les fournitures destinées aux travailleurs de la santé qui luttent contre COVID-19.

Mise à jour 16/04/2020

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a prolongé l’état d’urgence de la province jusqu’au 28 avril.

Alberta

Le gouvernement de l’Alberta prévoit de reporter au 31 août le solde de l’impôt sur les sociétés et le versement des acomptes provisionnels. Les petits clients commerciaux peuvent également reporter les paiements d’électricité et de gaz naturel pour les 90 prochains jours.

La province apporte des modifications à son code des normes d’emploi afin de permettre aux employés à temps plein et à temps partiel de prendre deux semaines de congé avec protection de l’emploi s’ils doivent s’isoler ou s’occuper d’une personne à charge qui doit s’isoler.

Les petites entreprises peuvent demander un report sur les prêts et les lignes de crédit jusqu’à six mois et peuvent accéder à des fonds de roulement supplémentaires par l’intermédiaire d’ATB Financial. Les entreprises de toutes tailles peuvent bénéficier d’un soutien personnalisé de la part d’ATB Financial. D’autres solutions sont également envisagées par la province.

Le 23 mars, le gouvernement de l’Alberta a annulé l’augmentation de la taxe foncière pour l’éducation introduite dans le budget 2020, une mesure qui devait aider les propriétaires d’entreprises à économiser 32 millions de dollars. La province reportera également sa part de six mois d’impôts sur les propriétés non résidentielles, repoussant ces impôts à octobre 2020. Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a également annoncé des modifications aux primes du Workers Compensation Board pour les entreprises de toutes tailles, les paiements des entreprises du secteur privé étant reportés jusqu’à la fin de cette année.

Les petites et moyennes entreprises ne devront payer que la moitié de leurs primes pour 2020, le gouvernement couvrant l’autre moitié. Le gouvernement a noté que les employeurs qui ont déjà payé une partie de leurs primes peuvent demander un remboursement ou un crédit sur leur compte.

Mise à jour 06/04/2020

Les primes du Workers’ Compensation Board (WCB) de l’Alberta ont été reportées jusqu’au début de 2021 et les employeurs qui ont déjà payé leurs primes WCB pour 2020 ont droit à un rabais. Le gouvernement couvrira 50 % de la prime pour ce programme, mais uniquement pour les petites et moyennes entreprises.

L’Alberta dispose également d’un programme de soutien d’isolement d’urgence qui offre des congés payés aux employés qui n’ont pas accès à l’assurance-emploi pour prendre des vacances ou des congés de maladie. Ce programme est également disponible pour les propriétaires de petites entreprises et les travailleurs indépendants. La prestation est un paiement unique de 1 146 $ qui vise à combler l’écart jusqu’à ce que le programme fédéral débute plus tard ce mois-ci.

Mise à jour 16/04/2020

L’Alberta a publié une liste de ressources pour aider les propriétaires de petites entreprises. Cet outil, appelé Business Link, est destiné à servir de guichet unique pour mettre les petites entreprises en contact avec des conseils, un encadrement et des informations sur les ressources et le soutien disponibles dans le cadre de COVID-19.

La province a également lancé le programme Bits and Pieces, qui vise à mobiliser les fabricants, les chercheurs et les fournisseurs pour aider à répondre aux besoins des industries touchées par la pandémie. Ce programme porte le nom du programme mis en place par le ministre canadien des munitions et de l’approvisionnement pendant la Seconde Guerre mondiale.

Nouvelle-Écosse

Les petites et moyennes entreprises de Nouvelle-Écosse auront accès à 161 millions de dollars pour les aider à surmonter les effets de COVID-19. Le gouvernement reporte également à la fin du mois de juin les prêts gouvernementaux et les frais liés aux entreprises, ainsi que les paiements et les intérêts des prêts accordés dans le cadre du Fonds pour l’emploi, de Housing Nova Scotia et de la Municipal Finance Corporation.

Les entreprises ne seront pas non plus tenues de verser des primes d’indemnisation des travailleurs avant juillet. Les dates limites de paiement des prêts dans le cadre du programme de garantie des prêts aux petites entreprises administré par les coopératives de crédit de la Nouvelle-Écosse seront reportées au 30 juin. La province permet également aux entreprises de demander jusqu’à 500 000 dollars dans le cadre du programme de garantie de prêt pour les petites entreprises.

Mise à jour 16/04/2020

Le programme de subventions de 20 millions de dollars aux petites entreprises est désormais disponible. Un montant supplémentaire de 20 millions de dollars est mis à disposition pour le Worker Emergency Bridge Fund, grâce auquel la province versera un paiement unique de 1 000 dollars pour combler l’écart entre les licenciements et la prestation d’intervention d’urgence du gouvernement fédéral.

Le premier ministre Stephen McNeil a déclaré que des fonds et des programmes supplémentaires pourraient être accordés si nécessaire et que les programmes existants recevraient plus d’argent si la province en avait besoin.

Mise à jour 06/04/2020

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé la création d’un fonds de transition d’urgence de 20 millions de dollars pour aider les travailleurs indépendants et les travailleurs licenciés qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi. Le gouvernement versera un paiement unique de 1 000 $ à ceux qui y sont admissibles.

La province consacre également 20 millions de dollars au financement d’un nouveau programme, appelé « Small Business Impact Grant ». Les petites entreprises et les entreprises sociales éligibles recevront une subvention de 15 % de leur chiffre d’affaires, soit à partir d’avril 2019, soit à partir de février 2020, jusqu’à un maximum de 5 000 dollars. Il s’agit d’une subvention initiale flexible et unique qui peut être utilisée à toutes fins nécessaires.

Nouveau Brunswick

Le 19 mars, le gouvernement provincial du Nouveau-Brunswick a déclaré l’état d’urgence, fermant essentiellement la majorité des entreprises non essentielles.

Les impôts fonciers des entreprises doivent être payés avant le 31 mai, mais la province examinera les pénalités de retard au cas par cas afin de déterminer si la pénalité peut être annulée pour les difficultés financières causées par les fermetures d’entreprises pendant la période COVID-19. Les banques travaillent également avec les petites entreprises pour gérer les difficultés inattendues, ce qui pourrait inclure l’allégement d’autres programmes de crédit offerts par le gouvernement provincial.

Mise à jour 06/04/2020

Le Nouveau-Brunswick offre une prestation de revenu unique de 900 dollars qui sera versée aux travailleurs indépendants et aux travailleurs du Nouveau-Brunswick qui ont perdu leur emploi en raison de l’état d’urgence. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick reportera également les remboursements des prêts et des intérêts jusqu’à six mois sur les prêts provinciaux existants.

La province fournira également des prêts d’exploitation pour soutenir les petites entreprises. Les prêts pourront atteindre 200 000 dollars, et les paiements d’intérêts et de capital ne seront pas exigés pendant les 12 premiers mois. Opportunities New Brunswick s’efforcera d’administrer le processus de demande et fournira également un fonds de roulement de plus de 200 000 $ pour aider les grands employeurs à gérer les répercussions de la pandémie sur leurs activités.

La province supprime désormais l’obligation pour un employeur de fournir un avis de licenciement à un employé, en raison du fait que COVID-19 était une circonstance imprévue.

Mise à jour 16/04/2020

L’assemblée législative du Nouveau-Brunswick se réunira à nouveau vendredi pour présenter des amendements qui assureront la protection de l’emploi des personnes contraintes de prendre des congés en raison de la COVID-19. Plus de détails sur le programme devraient être révélés à l’assemblée législative. Le premier ministre Blaine Higgs a déclaré qu’il y a une chance que le Nouveau-Brunswick puisse commencer à relancer son économie dans quelques mois.

Saskatchewan

Le plan de soutien financier du gouvernement de la Saskatchewan comprend un programme qui offrira aux résidents qui ne sont pas déjà couverts par les programmes d’assurance-emploi du gouvernement fédéral, une aide de 450 $ par semaine pendant un maximum de deux semaines.

Le plan de la province prévoit également un report de trois mois du versement de la taxe de vente provinciale et la suspension de l’audit. Les entreprises de la province qui ne sont pas en mesure de payer leur TVP en raison de problèmes de trésorerie n’auront pas à payer de pénalités ou d’intérêts.

RELATIVES : Le Canada engage 192 millions de dollars dans la filière du FIS COVID-19, signe un accord avec BlueDot pour aider à suivre et à prendre des décisions sur le virus

Les entreprises qui ne peuvent pas produire leurs déclarations fiscales provinciales à temps peuvent demander un allègement, et le programme d’audit et les activités de conformité de la province ont été temporairement interrompus. Le plan comprend également un programme de report des services publics, qui permet de renoncer aux intérêts sur les paiements en retard pendant une période pouvant aller jusqu’à six mois.

Mise à jour 06/04/2020

Une équipe de réponse aux entreprises a été créée en Saskatchewan pour aider à relever les défis économiques causés par la pandémie. Le gouvernement provincial a annoncé que l’équipe travaillera avec les entreprises afin d’identifier les programmes de soutien qui leur sont disponibles au niveau provincial et fédéral.

Un site web a été créé pour permettre aux entreprises d’accéder aux informations et de poser des questions. Les travailleurs dont l’emploi a été affecté par la pandémie peuvent le consulter pour obtenir des informations sur les aides disponibles.

Mise à jour 09/04/2020

Le gouvernement de la Saskatchewan est en train d’élaborer un programme qui permettrait de verser des subventions aux entreprises dans le cadre d’un programme d’aide qui pourrait s’élever à plus de 50 millions de dollars. Le programme devrait être présenté au cabinet mercredi, selon le Leader Post. Il fournira 4 000 dollars aux petites et moyennes entreprises admissibles et vise à couvrir les coûts fixes pendant la ruée actuelle vers l’argent.

Manitoba

Le gouvernement du Manitoba offre aux entreprises la possibilité de différer de 60 jours le paiement des charges sociales et le versement de la TVP provinciale jusqu’à concurrence de 10 000 dollars. La province travaillera avec les entreprises de toutes tailles pour leur offrir des options de remboursement flexibles au-delà du plafond de 10 000 dollars.

Mise à jour 09/04/2020

Le premier ministre Brian Pallister a déclaré que les sociétés d’État du Manitoba renonceront aux pénalités pour les factures impayées et alloueront 100 millions de dollars pour les dépenses en équipements de santé dans le cadre de ses mesures d’intervention COVID-19. L’investissement de 100 millions de dollars vise à permettre à la province de soutenir les produits fabriqués au Manitoba et les solutions des entreprises locales. Les entreprises ou fabricants manitobains qui peuvent soit augmenter leur production, soit réoutiller leurs lignes de fabrication sont admissibles à une partie de cet argent.

Mise à jour 16/04/2020

M. Pallister a déclaré que la société locale 24-7 Intouch gérera un centre d’appel pour atteindre les entreprises locales et les aider à accéder à la subvention salariale de 75 % du gouvernement fédéral et au Compte d’urgence pour les entreprises du Canada. Le Dr Brent Roussin, responsable de la santé publique de la province, a ordonné aux entreprises non essentielles de rester fermées jusqu’au 28 avril en vertu de la loi sur la santé publique.

Île-du-Prince-Édouard

L’Île-du-Prince-Édouard a créé un fonds de prévoyance de 25 millions de dollars pour soutenir les travailleurs résidents touchés par COVID-19. Le gouvernement a également mis en place une ligne d’assistance téléphonique gratuite pour les entreprises de l’île : 1-866-222-1751.

Mise à jour 06/04/2020

Le Workers Compensation Board (WCB) de l’Île-du-Prince-Édouard reportera au 30 juin 2020 toutes les dates d’échéance des cotisations liées aux salaires des employeurs pour 2020.

Le gouvernement a annoncé un financement de fonds de roulement d’urgence pour aider les petites entreprises à maintenir leurs activités normales. Chaque entreprise admissible peut recevoir jusqu’à 100 000 dollars. Pour être admissibles, les candidats doivent être des petites entreprises existantes situées et opérant dans la province de l’Î.-P.-É. et avoir généré des revenus dans la province. Le gouvernement a précisé que les entreprises en démarrage ne sont pas admissibles à ce prêt.

La province reporte également de trois mois tous les paiements de prêts prévus pour les clients de Finance PEI, Island Investment Development Inc. et du PEI Century Fund. Le gouvernement accorde également 4,5 millions de dollars aux Community Business Development Corporations de la province pour qu’elles puissent offrir des financements aux petites entreprises et aux entrepreneurs, et crée une allocation temporaire de 200 dollars par semaine pour toute personne ayant subi une baisse importante de ses heures de travail.

Terre-Neuve et Labrador

Le 18 mars, le ministre de la santé et des services communautaires de la province a déclaré que COVID-19 était une urgence de santé publique en vertu de la loi sur la protection et la promotion de la santé publique. Dans toute la région, des commerces comme les bars, les gymnases, les arènes et les bibliothèques ont fermé.

Mise à jour 06/04/2020

Le remboursement des prêts aux entreprises gérés par la Société d’investissement pour l’innovation et les entreprises est désormais différé de trois mois. Les certificats de formation à la sécurité des travailleurs qui ont expiré depuis le 28 février ont été prolongés jusqu’au 30 juin, les travailleurs devant renouveler leur certification avant le 30 août.

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador n’a pas encore annoncé son soutien aux travailleurs indépendants. Toutefois, WorkplaceNL a également offert aux employeurs un report du paiement des cotisations d’indemnisation jusqu’au 30 juin.

Yukon

Le territoire du Yukon a mis en place un programme de secours visant à aider les entreprises et les organisations non gouvernementales du Yukon touchées par l’annulation d’événements majeurs due à COVID-19. Les organisations du Yukon qui subissent une perte financière irrémédiable en raison de l’annulation d’un événement admissible peuvent en faire la demande. Les demandes à ce programme doivent être soumises au plus tard le 31 août.

Le premier ministre Sandy Silver a annoncé que le territoire mettait au point les détails d’un plan de relance pour les entreprises et les travailleurs. Un conseil consultatif des entreprises surveillera et conseillera la province sur les impacts économiques de COVID-19. Le gouvernement offrira également une remise sur les congés de maladie payés pour permettre aux travailleurs du Yukon sans congé de maladie de rester chez eux s’ils sont malades ou s’ils doivent s’isoler.

La province va également créer un mécanisme de suivi de l’impact économique avec le ministère du tourisme et de la culture et les organisations industrielles. Il y aura également des enquêtes sectorielles mensuelles pour recueillir des informations sur les impacts commerciaux de COVID-19 au Yukon.

Territoires du Nord-Ouest

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a mis en place un premier plan d’aide économique évalué à 13,2 millions de dollars. Ce programme est destiné à fonctionner de concert avec le plan COVID-19 du gouvernement fédéral.

Le territoire offrira également des prêts à faible taux d’intérêt aux entreprises pour les aider à compenser jusqu’à un mois d’impacts COVID-19 et permettra de reporter tout paiement de prêt de la Business Development and Investment Corporation pour une période allant jusqu’à trois mois cumulés.

Le gouvernement permet également aux petites entreprises et aux particuliers d’accéder plus rapidement à la trésorerie en raccourcissant les délais de paiement des factures gouvernementales afin qu’elles soient payées le plus rapidement possible. Le gouvernement suspend les recouvrements sur les paiements afin de permettre aux petites entreprises et aux particuliers de libérer davantage l’accès à la trésorerie.

Enfin, le gouvernement travaille également à la création d’un conseil consultatif des entreprises pour aider à identifier les impacts économiques de la pandémie.

Nunavut

Le ministère du développement économique et des transports du Nunavut offre une subvention unique du gouvernement territorial pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars. Cette subvention fait partie d’un effort gouvernemental visant à soulager les entreprises qui souffrent des conséquences économiques de la pandémie. L’argent sera fourni par le programme de soutien aux petites entreprises du territoire. Le territoire du nord n’a pas encore connu de cas de COVID-19.

Source de l’image Unsplash. Photo par Cris DiNoto.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires

Staking OIN sur AscendEX – BeInCrypto

AscendEX, anciennement BitMax, une plateforme de trading d’actifs numériques de pointe construite par des vétérans du trading quantitatif de Wall Street, a annoncé le lancement