Cane Island explique pourquoi il n’y aura jamais plus de 14 millions de Bitcoins.

Selon cette recherche de Cane Island, le nombre de bitcoins (BTC) disponibles ne dépassera jamais 14 millions. Ce plafond étonnamment bas est dû à la perte de BTC, qui ne sera jamais accessible après divers événements.

BTC ne dépassera jamais les 21 millions : un faux même

Le rapport de recherche de Cane Island du 16 avril 2020 a d’abord défendu l’argument selon lequel le nombre de BTC en circulation ne dépassera jamais 14 millions. Ensuite, il s’est interrogé sur l’impact d’une offre réduite (et vice-versa) sur le prix du Bitcoin.

Le document a d’abord quantifié le nombre de nouveaux jetons créés chaque jour, qui atteignait environ 1 900 BTC au moment de la recherche (ce nombre a été divisé par deux après la réduction de moitié en mai 2020, et environ 900 unités sont réglées chaque jour.).

Ensuite, il a mentionné divers indicateurs, tels que le nombre d’adresses et de transactions actives, ou le taux de hachage, qui sont généralement interprétés comme des indicateurs montrant une demande accrue de BTC. Au fil du temps, la hausse du prix du Bitcoin prouve que cette augmentation de la demande dépasse souvent de manière irréversible la réalité de l’offre disponible.

Ce qui est plus impressionnant, c’est qu’à partir de mai 2020, la remise ne pourra plus compenser le nombre moyen de bitcoins perdus chaque mois. Ces pertes seront dues à :

  • À l’égarement de clés privées des portefeuilles
  • Aux bitcoiners qui se débarrassent accidentellement de leurs wallets physiques ;
  • Aux bitcoiners qui envoient des bitcoins à une adresse erronée ;
  • Au décès des bitcoinersqui n’ont pris aucune disposition quant à la transmission de leurs avoirs.

 

Ainsi, depuis 2010, environ 4 % des bitcoins en circulation ont été complètement perdus chaque année. Le nombre de BTC disponibles cité par les chercheurs est de 13,9 millions, ce qui est bien inférieur à l’offre totale sans tenir compte des pertes, qui est estimée à 18,3 millions de Bitcoins théoriques.

Par conséquent, depuis la réduction de moitié « halving » en 2020, sur la base de la quantité de BTC disponible et de l’offre totale de Bitcoin, la variation nette annuelle de l’offre de Bitcoin sera de -1,4 %.

Halving : quelles conséquences sur le Bitcoin

Contrairement aux monnaies traditionnelles, le Bitcoin a un nombre fixe d’unités : il a été décidé de ne produire que 21 millions de Bitcoins. C’est cette caractéristique qui en fait une denrée rare, au même titre que l’or : il y a une limite. Une fois cet objectif atteint, il n’y aura plus jamais d’autre Bitcoin miné. C’est pourquoi le système de halving a été mise en place.

Les conséquences du halving sur le cours du bitcoin ne se feront peut-être pas ressentir immédiatement après, mais elles sont bien réelles. Le site professionnel Investopedia explique que le halving correspond toujours à une période où le prix du Bitcoin a fortement augmenté. Cette tendance est en fait assez logique : de moins en moins de bitcoins, sont produits, ce qui ne fera qu’augmenter leur valeur.

« Le premier halving, qui a eu lieu en novembre 2012, a entrainé le cours du bitcoin, qui est passé de 12 dollars à 1 207 dollars en un an. Le deuxième halving s’est produit en juillet 2016, lors que le cours stagnait autour de 650 dollars, et un an plus tard, le bitcoin connaissait son premier pic et atteignait le prix record de 16 000 dollars ».

Et le dernier halving a eu lieu en mai 2020, quelque mois seulement avant que le bitcoin ne batte son précédent record et se hisse à plus de 63 000 dollars.

 

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires