C100 rebaptise 48 heures dans la vallée à une bourse de huit mois et annonce la cohorte 2021


C100, une organisation à but non lucratif qui vise à soutenir les entrepreneurs technologiques canadiens, rebaptise son événement phare 48Hours in the Valley en un nouveau programme appelé C100 Fellows. C100 a également révélé les startups participant à la bourse de cette année.

C100 Fellows vise à étendre le programme d’un événement de deux jours à un programme de huit mois.

C100 Fellows vise à étendre l’expérience des fondateurs de celle d’un événement de deux jours à un programme virtuel de huit mois impliquant un mentorat avec des fondateurs en phase de croissance et des opérateurs experts de la communauté C100, et un réseautage entre pairs à travers les écosystèmes et les industries.

Le programme 48 heures dans la vallée, qui se déroule depuis 2010, a donné à un groupe restreint d’entrepreneurs canadiens l’accès à des occasions de réseautage, de mentorat et de croissance commerciale dans la Silicon Valley. Le programme 48Hrs in the Valley s’appellera désormais 48Hrs ‘et servira de coup d’envoi à la bourse 2021. Dans le cadre du nouveau programme, les startups reçoivent également l’adhésion C100 pour la durée de la bourse.

Dans une déclaration envoyée à BetaKit, Laura Buhler, directrice exécutive de C100, a déclaré que l’organisation cherchait à changer le format du programme pour élargir l’accès de C100 à son pool de mentors.

«Un programme virtuel étendu qui se déroule parallèlement à l’événement de 48 heures nous permet de sélectionner des mentors dans n’importe quelle géographie pour contribuer de leur temps tout au long de l’année, où qu’ils soient», a déclaré Buhler. «Nos fondateurs bénéficient également d’un engagement plus continu avec C100 en dehors de l’événement de deux jours qui se tient traditionnellement dans la région de la baie.»

C100 est l’un des nombreux programmes d’innovation à adopter de nouveaux formats en raison de la pandémie COVID-19 en cours. Comme C100, bon nombre de ces programmes ont apporté des changements permanents à la lumière de la nouvelle réalité distante, ce qui facilite l’offre des programmes à un plus grand nombre de startups.

Cette année, la DMZ a décidé d’éliminer son programme d’accélérateurs «joyaux de la couronne» afin de soutenir davantage les entreprises en démarrage. L’incubateur de Toronto a spécifiquement cité le COVID-19, laissant de nombreuses entreprises en démarrage sans soutien institutionnel comme l’une des raisons de cette décision.

CONNEXES: Accellerate veut connecter les fondatrices canadiennes à la Silicon Valley

Un autre exemple d’accélérateur apportant des changements durables comprend l’ouverture par Google de certains de ses programmes d’accélérateurs axés sur les États-Unis, comme son programme Black Founders, aux startups canadiennes.

La cohorte d’accélérateurs 2021 de Techstars Toronto a une forte présence internationale cette année, le directeur général Sunil Sharma déclarant à BetaKit que la pandémie offre à l’accélérateur de nouvelles opportunités avec des startups sur les marchés mondiaux. L’un des changements les plus durables de cet accélérateur a également été d’augmenter sa base de mentors internationaux.

La cohorte des boursiers C100 de cette année comprend plusieurs startups technologiques canadiennes remarquables. Une de ces startups est Willful, basée à Toronto, qui fournit des testaments et une planification successorale en ligne. Willful, l’année dernière, a participé au programme Intuit Prosperity Accelerator, a fait sa première acquisition et levé une ronde de financement de démarrage.

Un autre membre de la cohorte 2021 C100 est la startup de legaltech Athennian. Au cours de la dernière année, Athennian a acquis la startup montréalaise de visualisation fiscale Redox Technologies et a ajouté 7 millions de dollars à sa ronde de série A.

C100 affirme avoir vu plus de demande que jamais pour le programme, avec 355 nominations, une augmentation de 75% par rapport à l’année précédente. Le programme a également reçu plus de 200 candidatures, soit une augmentation de 55% par rapport à l’année précédente. C100 a affirmé que les femmes représentaient également un tiers des fondateurs de la cohorte, la représentation la plus élevée de startups dirigées par des femmes à ce jour.

La cohorte complète 2021 du programme C100 Fellows comprend:

  • ARTERNE (New York)
  • Athennien (Calgary, AB)
  • Callia (Winnipeg, MB)
  • ChargeLab (Toronto, Ont.)
  • Diversio (Toronto, Ont.)
  • Alimenté (Kitchener-Waterloo, Ont.)
  • Technologies Faber (Vancouver, Colombie-Britannique)
  • Lilia (Toronto, Ont.)
  • Moovement de lait (Halifax, Nouvelle-Écosse)
  • Neo Financial (Calgary, AB)
  • Pièce (San Francisco, Californie)
  • Penny AI Technologies (Squamish, Colombie-Britannique)
  • Perksy (New York, NY)
  • Relay Financial (Toronto, Ont.)
  • ResQ (Toronto, Ont.)
  • SAVVYY (Toronto, Ont.)
  • Collation (Vancouver, Colombie-Britannique)
  • sollum (Montreal, QC)
  • Technologies de la tribu (Toronto, Ont.)
  • Délibéré (Toronto, Ont.)
  • Wondeur.ai (Toronto, Ont.)

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires