BlackBerry élargit son partenariat avec l’Université de Waterloo pour soutenir les étudiants, la R&D et la commercialisation


BlackBerry s’est associé à l’Université de Waterloo pour lancer un nouveau programme d’innovation quinquennal de «plusieurs millions de dollars» conçu pour stimuler l’innovation fondée sur la recherche au Canada.

BlackBerry, basé à Waterloo, a déclaré que le partenariat élargi vise à «accélérer le développement de la recherche et de la technologie en produits prêts à être commercialisés». Grâce à ce programme, BlackBerry et l’Université de Waterloo prévoient de se concentrer sur la cybersécurité, l’intelligence artificielle (IA), l’apprentissage automatique et les technologies d’assurance de la sécurité.

BlackBerry a déclaré que le partenariat élargi
vise à «accélérer le développement de la recherche et de la technologie en
produits prêts à être commercialisés. »

La société a déclaré que son dernier accord avec l’Université de Waterloo s’appuie sur une relation entre BlackBerry et l’université qui s’étend sur «plus de trois décennies».

«Chez BlackBerry, nous recherchons constamment des moyens de faire progresser le développement de technologies innovantes pour sécuriser et protéger notre monde de plus en plus hyperconnecté», a déclaré John Chen, président exécutif et PDG de BlackBerry.

Chen a déclaré que la société était «ravie de doubler cette mission» avec son partenariat élargi avec l’Université de Waterloo, ajoutant que BlackBerry se réjouit de travailler avec des étudiants pour «étudier de nouvelles idées en vue de les faire passer de diagrammes griffonnés à la main à des technologies formées prêtes pour le marché mondial. »

Feridun Hamdullahpur, président et vice-chancelier de l’Université de Waterloo, a qualifié l’accord de «jalon important» dans le «partenariat de longue date» des organisations.

CONNEXES: BlackBerry lance un fonds de 50 millions de dollars pour travailler avec les startups AutoTech

Selon BlackBerry, le partenariat visera à développer et à mener des projets de recherche pour affiner les idées de produits de l’entreprise à travers des défis de prototypage et de recherche et développement (R&D).

L’accord permettra également le développement de nouveaux partenariats commerciaux avec des professeurs et des étudiants qui ont des aspirations commerciales pour leur propriété intellectuelle (PI) inventée. BlackBerry a déclaré que son laboratoire de développement de technologies avancées travaillera avec l’université pour identifier, explorer et créer de nouvelles technologies.

Le partenariat stratégique est le deuxième que BlackBerry a conclu avec un établissement postsecondaire de l’Ontario au cours du dernier mois, après avoir fait équipe avec l’Université Carleton d’Ottawa dans le cadre d’un accord de 21 millions de dollars américains sur cinq ans pour former la «prochaine génération d’ingénieurs en logiciel».

CONNEXES: Les universités canadiennes offrent un nouveau programme pour aider à commercialiser la recherche en technologie profonde

Grâce au partenariat Carleton, BlackBerry prévoit d’établir et de fournir la technologie pour un nouveau laboratoire de recherche dans le bâtiment ARISE de l’université axé sur les logiciels de système d’exploitation embarqués. La société prévoit également de donner annuellement à 600 étudiants en informatique et en génie de Carleton des licences pour son logiciel de développement QNX et de fournir une formation et un soutien sur la façon de faire progresser et de faire la transition des projets de recherche vers le marché.

Dans le cadre de son dernier accord avec l’Université de Waterloo, BlackBerry prévoit d’attribuer une bourse annuelle d’excellence en cybersécurité et confidentialité BlackBerry de 10 000 $. Grâce à ce partenariat, l’entreprise a l’intention de collaborer avec divers départements de l’Université de Waterloo et de promouvoir les possibilités d’apprentissage inter-campus et parascolaire.

Grâce à ce partenariat, BlackBerry deviendra l’un des trois partenaires fondateurs de Gateway for Enterprises to Discover Innovation, un bureau de l’Université de Waterloo axé sur la rationalisation de l’engagement des entreprises.

Photo de l’Université de Waterloo

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires