Binance prévoit d’étendre ses investissements au-delà de l’industrie de la cryptographie.

Pour promouvoir davantage l’adoption des crypto-monnaies par le public, Changpeng Zhao, le PDG de la plus grande bourse d’échange de crypto-monnaies en volume de transactions Binance, a révélé que l’entreprise envisageait actuellement d’investir dans des entreprises en dehors du secteur cryptographique

Binance investira dans des entreprises non-cryptographiques.

Binance a l’intention d’investir dans de nombreuses autres entreprises en dehors de l’industrie de la cryptographie. L’échange de crypto-monnaie étudie les opportunités d’investissement dans l’espace commercial traditionnel pour les aider à « les amener vers les crypto-monnaies« , selon le rapport de Financial Times.

Changpeng Zhao (CZ) a déclaré : « Nous voulons construire et investir dans un ou deux objectifs dans chaque secteur financier et essayer de les livrer en crypto-monnaie. »

Binance a récemment annoncé son acquisition pour 200 millions de dollars d’une participation historique dans le principal éditeur de médias Forbes. L’investissement a valu à la société deux sièges au conseil d’administration de la publication.

En réaction à la nouvelle, l’investissement marque la maturité croissante de l’espace crypto et une indication du sérieux des entreprises de crypto lorsqu’il s’agit de mettre leurs activités sous les projecteurs.

Bonus : Le Trésor américain lance un programme éducatif concernant les risques sur les investissements en cryptographie.

Binance face à un examen réglementaire sévère

Les problèmes réglementaires, pourraient-ils affecter l’investissement dans la société ? Le principal régulateur financier du Royaume-Uni, la FCA a publié une déclaration concernant la collaboration entre une filiale d’une société de crypto-monnaie et la société de services financiers EQONEX. Une collaboration dans le cadre du lancement de son nouveau service Bifinity. Les régulateurs ont fait part de leurs inquiétudes concernant les activités de la bourse dans sa région.

La FCA Financial Conduct Authority a souligné que seul Binance a l’autorisation à opérer au Royaume-Uni, et qu’aucune autre entité ou filiale du groupe Binance n’est autorisée à exercer des activités dans le pays. Bref, il est clair que les autorités sont prudentes quant à l’activité commerciale dans son espace. Cependant, le PDG de la bourse a récemment rencontré des politiciens britanniques pour apaiser les relations entre la plateforme et le gouvernement.

Pendant l’année dernière, l’entreprise a eu des problèmes de conformité dans l’UE, aux États-Unis, au Royaume-Uni, à Hong Kong et beaucoup d’autres. Pourtant, l’exchange a également obtenu sa licence dans d’autres pays comme le Bahreïn et Canada. En juillet, Zhao a exprimé son optimisme sur le fait qu’un examen réglementaire accru est en fait un signe que l’industrie de la cryptographie progresse. Le mois suivant, il a annoncé le changement stratégique de Binance vers la « conformité proactive ».

A lire aussi : Binance : les cartes Mastercard et Visa, émises en Russie, seront bloquées avec effet immédiat.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires