Binance cherche à améliorer la conformité réglementaire en embauchant un nouveau responsable des rapports sur le blanchiment d’argent mondial.

Binance, a annoncé aujourd’hui la nomination de Greg Monahan, pour être responsable du rapport mondial sur le blanchiment d’argent. Cela fait partie d’une tentative de l’un des plus grands échanges de crypto-monnaie au monde de se transformer en une société de change réglementée.

Une embauche d’un responsable mondial des rapports sur le blanchiment d’argent de Binance…

Binance, le premier fournisseur mondial d’écosystème de blockchain et d’infrastructure de crypto-monnaie, vient d’annoncer sur son compte Twitter l’embauche d’un nouveau responsable mondial des rapports sur le blanchiment d’argent ( GMLRO). L’exchange a nommé un ancien enquêteur pénitentiaire du département américain du Trésor, Greg Monahan.

Le PDG de Binance, Changpeng Zhao (CZ), a déclaré :

« En tant qu’ancien enquêteur américain chargé de l’application de la loi, Greg Monahan apporte à Binance une riche expérience en matière de LBC et d’enquête. Nous sommes ravis de l’accueillir dans notre équipe en tant que GMLRO et nous attendons avec impatience sa contribution. »

à lire également : Playbetr signé par PSG comme le premier partenaire exclusif de paris en ligne officiel en Amérique latine.

M. Monahan a près de 30 ans d’expérience reconnue dans les services gouvernementaux, la plupart du temps en tant qu’enquêteur criminel pour le département du Trésor américain, responsable de la fiscalité, du blanchiment d’argent et d’autres enquêtes sur les crimes financiers connexes. Il a mené des enquêtes internationales complexes et détruit certains des cybercriminels, acteurs étatiques et organisations terroristes les plus prolifiques.

Une mission pour une conformité réglementaire mondiale

Le gouvernement et les régulateurs mondiaux prêtent une attention particulière à l’industrie de la crypto-monnaie et introduisent rarement des directives qui remettent en question les bourses comme Binance, qui prospèrent dans un environnement moins réglementé.

Ces derniers mois, le Royaume-Uni, l’Italie et Hong Kong ont tous déclaré que les unités Binance n’étaient pas autorisées à organiser des actions réglementées disponibles sur le marché, même le régulateur malaisien des devises a déclaré qu’elles travaillaient illégalement en Malaisie. Bloomberg a également signalé plus tôt cette année que Binance faisait l’objet d’une enquête du ministère américain de la Justice et de l’Internal Revenue Service.

Ainsi, M. Monahan a noté que :

« Binance a une forte culture consistant à donner la priorité à ses utilisateurs, de la fourniture de produits leaders sur le marché à la prise en charge d’enquêtes de haut niveau qui contribuent à rendre l’industrie de la cryptographie plus sûre ». « Mes efforts se concentreront sur l’expansion des programmes internationaux de lutte contre le blanchiment d’argent (AML) et d’enquête de Binance, ainsi que sur le renforcement des relations de l’organisation avec les organismes de réglementation et d’application de la loi dans le monde entier. »

Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, a déclaré le mois dernier qu’il devait renforcer ses relations avec les régulateurs, et son successeur demandera l’approbation réglementaire et établira un siège régional. Selon l’annonce de mercredi, Binance a augmenté le nombre de son équipe de conformité mondiale et de son conseil consultatif de 500% depuis 2020.

Bonus : Un citoyen Vénézuélien achète un appartement pour 12 000 dollars avec des USDT .

 

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des