Benevity reçoit des investissements de grands fonds d’impact et de durabilité dans le cadre de l’accord Hg


La plateforme de responsabilité sociale d’entreprise basée à Calgary Benevity a reçu de nouveaux investissements de The Rise Fund et Generation Investment Management (Generation), dans le cadre de la transaction de Hg visant à acquérir une participation majoritaire dans la société.

Un porte-parole de Benevity a confirmé à BetaKit l’accord conclu le 1er février, avec Hg apportant les deux fonds d’impact et de développement durable en tant que «nouveaux investisseurs minoritaires stratégiques». Dans le cadre de la transaction, Hg a également fait appel à d’autres nouveaux co-investisseurs, notamment des caisses de retraite canadiennes OIRPC, AIMCo et Vestcor. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués, cependant, le porte-parole a confirmé que Hg continue de détenir sa participation majoritaire dans Benevity et que les nouveaux investisseurs n’affectent pas les participations des autres investisseurs.

«Benevity est mieux positionnée que jamais pour mener une nouvelle ère d’activité axée sur les objectifs.»

Maya Chorengel, co-gérante de The Rise Fund, rejoindra le conseil d’administration de Benevity, et Lucia Rigo, partenaire de l’équipe Growth Equity chez Generation, participera au conseil d’administration de la startup logicielle en tant qu’observatrice.

The Rise Fund est un investisseur d’impact mondial basé à San Francisco qui travaille avec des entreprises en phase de croissance, à fort potentiel et axées sur des missions. Generation est un investisseur basé à Londres, au Royaume-Uni, axé sur l’investissement à long terme, la recherche intégrée sur le développement durable et l’alignement des clients.

En décembre, l’investisseur britannique de private equity Hg a acquis une participation majoritaire dans Benevity, ce qui aurait porté sa valorisation à plus d’un milliard de dollars américains. Benevity n’a pas divulgué les conditions financières de l’accord.

Au moment de l’investissement de Hg, une part importante de l’intérêt du fondateur de Benevity, Bryan de Lottinville, et celui des investisseurs de longue date JMI Equity et General Atlantic ont été cédés à Hg dans le cadre de l’opération. Selon Benevity, l’investissement mené par Hg était en partenariat avec General Atlantic et JMI Equity, qui, selon la société, resteraient «des investisseurs importants… aux côtés de l’équipe de direction de Benevity».

Le nouveau financement de The Rise Fund, Generation et d’autres investisseurs intervient alors que Benevity cherche à capitaliser sur sa croissance record de COVID-19. La startup prévoit d’utiliser le nouveau financement pour améliorer son produit, élargir son offre et développer son activité.

CONNEXES: Bryan de Lottinville de Benevity quittera son poste de PDG pour la deuxième fois l’année dernière

«Nous sommes ravis d’avoir trouvé des partenaires partageant les mêmes idées dans Hg, et maintenant, The Rise Fund and Generation», a déclaré de Lottinville, fondateur et président exécutif de Benevity.

«Le potentiel pour les entreprises de transformer le monde n’a jamais été aussi grand, et avec la puissance de nos nouveaux partenaires, Benevity est mieux positionné que jamais pour diriger une nouvelle ère d’entreprise axée sur les objectifs», a ajouté le fondateur.

Fondée en 2008, Benevity, une société B certifiée, est l’une des startups technologiques les plus importantes et les plus prospères de Calgary. La plate-forme de Benevity permet aux entreprises d’engager leurs employés et leurs clients sur la responsabilité sociale et l’investissement communautaire, dans un souci d’impact commercial et social positif. Selon la startup, son logiciel sert actuellement plus de 650 entreprises.

L’année dernière a été une année record pour l’entreprise, car Benevity a facilité un soutien financier de plus de 2 milliards de dollars pour une variété de problèmes sociaux, allant de l’insécurité alimentaire à l’équité raciale. À ce jour, Benevity affirme que sa plate-forme a traité plus de 6 milliards de dollars de dons, 34 millions d’heures de travail bénévole, 275 000 actions positives et un million de subventions à 300 000 organisations à but non lucratif.

«Benevity a développé une plate-forme holistique, différenciée et intuitive qui crée des voies claires pour que leurs clients s’engagent de manière authentique avec leurs parties prenantes et atteignent leurs objectifs ESG», a déclaré Maya Chorengel, qui conseille également plusieurs initiatives d’investissement d’impact et siège aux conseils d’administration d’EverFi. , Kiva, Nitho, SEO et Varo Bank.

«L’approche démocratisée de l’objectif de Benevity, où chaque employé et chaque client a la capacité de participer à la création d’un impact personnalisé, génère un impact social et environnemental mesurable à grande échelle», a ajouté Chorengel.

Plus tôt cette année, Benevity a annoncé un remaniement majeur de la direction qui impliquait le départ du PDG fondateur de Lottinville pour la deuxième fois en moins d’un an, déplaçant son attention des opérations quotidiennes de l’entreprise vers sa croissance stratégique et assumant le rôle de cadre. président. de Lottinville a été remplacé par le directeur financier de la start-up Kelly Schmitt.

MISE À JOUR 18/02/2021: Cet article a été mis à jour pour préciser que les nouveaux investisseurs sont venus dans le cadre de la transaction de Hg.

Image gracieuseté de Benevity

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers