Bad Robot Games lève plus de 40 millions de dollars en financement de série B


Mauvais jeux de robot, la division des jeux vidéo de Bad Robot, a réalisé un financement de série B de plus de 40 millions de dollars.

Le tour était dirigé par Galaxy Interactive, avec la participation des investisseurs existants Horizons Ventures, Iconiq Capital et Tencent. Le financement fait suite à la formation de son équipe de développement interne, Bad Robot Games Studio, et à l’embauche de la PDG Anna Sweet au début de 2020.

Bad Robot Games utilisera le nouveau capital pour créer son studio de jeux interne et continuera à renforcer l’équipe avec des embauches supplémentaires.

Formé par le cinéaste JJ Abrams en 2001, Bad Robot, basé à Santa Monica, en Californie, a produit des séries télévisées telles que Alias, Lost, Fringe, Person of Interest, Castle Rock, Westworld, Lovecraft Country et Little Voice; des longs métrages tels que Super 8, Star Wars: The Force Awakens et Star Wars: Rise of Skywalker, les franchises Star Trek, Mission: Impossible et Cloverfield; et du contenu interactif, y compris l’application mobile Action Movie FX. En 2018, la société a lancé Loud Robot, un label de musique indépendant convivial pour les artistes, et Bad Robot Games, une nouvelle entité dédiée au développement de jeux originaux à grande échelle et indépendants pour mobile, PC et console.

Le premier titre développé en interne par Bad Robot Games sera un jeu AAA original. Comme pour les autres projets de la société, ce titre sera développé en collaboration avec les départements Film, TV et Animation de Bad Robot, ainsi que dans le réseau d’artistes et de créatifs de Bad Robot.

FinSME

18/05/2021

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Toast acquiert xtraCHEF

Pain grillé, une plate-forme cloud basée à Boston, MA pour la communauté des restaurants, acquis xtraCHEF, un fournisseur basé à New York d’une plate-forme de